SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

VOLVO OCEAN RACE

Assa Abloy remporte la 3e manche à Auckland

vendredi 4 janvier 2002Information Volvo Ocean Race

image 300 x 158Arrivée à Auckland, la cité internationale de la voile depuis 1995. Photo : C.Borlenghi / Sea&See.it
Il était 18h20 (heure française) hier soir, lorsque Assa Abloy a franchi en vainqueur, sous spi et grand voile haute, la ligne d’arrivée de la troisième étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace 2001-2002. Un succès qui couronne une très belle première partie d’étape, puisque l’équipage suédois avait également remporté la Sydney-Hobart, quelques jours auparavant. Cette première victoire d’étape va très certainement redonner confiance à cet équipage qui commençait à douter après deux premières étapes en demi-teinte.

Moins de deux heures plus tard, le Néo-zélandais Grant Dalton empochait avec délice les sept points de sa deuxième place. Si ce résultat est pour Amer Sport One une très bonne opération qui le rapproche de illbruck au classement général, Dalton peut se féliciter d’avoir remporter une autre victoire, plus personnelle, en ayant mené, malgré ses côtes cassées et ses vertèbres fêlées, son équipage à cette très belle place. “C’est sûre que cette manche a été assez fatigante avec ses deux départs et ses deux arrivées. Mais ça va. J’ai pris la bonne décision d’être à bord pour ce parcours. J’aurais été dépité si le bateau avait fait ce résultat sans que je sois à bord. ».

Mais c’est quelques heures plus tard que s’écrivait l’une des pages mémorables de cette édition 2001-2002, alors que trois bateaux s’empoignaient pour la dernière marche du podium. Après onze heure d’offensive, l’équipage de Tyco remontait de la cinquième à la troisième place quelques milles avant l’arrivée à Auckland. Deux minutes plus tard, Illbruck, sauvait sa quatrième place à l’issue de son mano a mano avec News Corp qu’il devançait de deux petites minutes sur la ligne. Le skipper de illbruck affichait sa réelle satisfaction d’être sorti vainqueur de sa rude confrontation avec News Corp, bien qu’une quatrième place reste décevante pour les hommes de Kosteki abonnés, dans les deux manches précédentes, à la plus haute marche du podium. Si ce résultat n’est pas dramatique pour eux, il montre cependant que l’équipage battant pavillon allemand n’est pas invincible, une certitude qui met un peu de baume au cœur des autres concurrents, alors qu’il reste 6 étapes à disputer.

A leur arrivée à Auckland, certains équipages ont noté, pleins d’espérance, une possible faille dans l’armure de illbruck dans les petits airs. « La dynamique de victoire de illbruck devait être enrayée et c’est que nous avons fait aujourd’hui », déclarait Grant Dalton à son arrivée au ponton. Un avis que ne partage bien évidemment pas le skipper de illbruck : « Nous avons beaucoup appris dans cette manche et je pense que nous sommes plus forts que jamais. » Les paris sont donc très ouverts avec un classement général qui se resserre en haut de tableau entre illbruck et Amer Sports One.

Côté norvégien, après une décevante sixième place, Knut Frostad a déclaré à son arrivée au port, vouloir reprendre une série de tests dès dimanche matin pour travailler un problème de vitesse Vitesse #speedsailing aux allures débridées. Il va être difficile pour les hommes de Djuice de revenir dans le match qui se joue en tête du classement général, mais Frostad ne s’avoue pas vaincu. “Nous avions un problème de vitesse Vitesse #speedsailing dans les petits airs auquel nous avons très largement remédié pendant notre escale à Sydney. Maintenant, nous allons nous attaquer au handicap que nous avons au reaching.” Frostad a également reconnu que, dans cette étape difficile, le système de quarts adopté à bord de Djuice n’était pas performant. « Nous étions épuisés en quittant Hobart, car nous étions trop nombreux sur le pont pendant la Sydney-Hobart. Le fait que notre équipage est été fatigué a sans doute joué dans le résultat final de cette troisième étape.”

Mais les équipages sont tous arrivés globalement très fatigués par cette manche de 2 000 milles. Disputée pendant les trois premiers jours, sur une mer hostile et par des vents violents, elle s’est achevée par cinq jours d’une épuisante course de contact dans des vents irréguliers en force et en direction.

Erle Williams, à bord de Djuice, a connu des heures particulièrement difficiles à cause de douleurs intestinales et a du être transporté dès son arrivé à l’hôpital. Autre problème de santé, Ross Field, le navigateur de News Corp a fait savoir que sa blessure au dos le faisait souffrir depuis le départ de Sydney, ce qui pouvait remettre en question sa participation à la quatrième étape, dont le coup de canon sera donné dans trois semaines.

Les filles de Amer Sports Too, retardées au départ de Hobart par la réparation de leur étai, sont attendus demain en début de nuit. Elles empocheront les deux points de la septième place d’étape, SEB étant classé dernier de cette manche après son abandon pour rupture de safran. Ayant pris le départ de ce parcours, les Suédois de Gunnar Krantz seront néanmoins crédités d’un point, comme l’avait été Tyco dans la seconde étape, après leur abandon pour la même avarie.


Classement provisoire de la troisième étape : Sydney – Hobart - Auckland

- 1 ; ASSA ABLOY arrivée le 3 janvier à 18:20 heure française
- 2 ; Amer Sports One arrivé le 3 janvier à 20:09
- 3 ; Tyco arrivé le 3 janvier à 21:18
- 4 ; illbruck arrivé le 3 janvier à 21:22
- 5 ; News Corporation arrivé 3 janvier à 21:24
- 6 ; djuice arrivé le 4 janvier à 0h 16 du matin
- 7 ; Amer Sports Too, toujours en course. Arrivée prévue le 5 janvier à 23h

Classement Général provisoire après trois étapes

- 1 illbruck 21 points
- 2 (3) Amer Sports One 18 points
- 3 (2) News Corp 16 points
- 4 (6) ASSA ABLOY 15 points
- 5 (7) Tyco 12 points
- 6 (4) SEB 11 points
- 7 (5) djuice 10 points
-  ! (8) Amer Sports Too 5 points


Dans la même rubrique

Volvo Ocean Race : ASSA ABLOY vainqueur de la course SYDNEY HOBART

image 300 x 158Assa Abloy premier sur la ligne à Hobart. Photo : C.Borlenghi / Sea&See.it

VOLVO OCEAN RACE : Les VO60s ont quitté Sydney

image 300 x 170Petit temps au départ de Sydney. Photo : Oskar Kihlborg Team SEB Electronic Image.

VOLVO OCEAN RACE : Rumeurs à Sydney : Dalton incertain de prendre le départ le 26 décembre, Cayard pourrait revenir aux affaires

VOLVO OCEAN RACE : illbruck vainqueur à Sydney

image 300 x 160illbruck arrive à Sydney à 2 heures GMT ce matin. Photo : Daniel Forster / illbruck

A la une