SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Volvo Ocean Race

L’inport de Lorient remportée par l’équipe de Franck Cammas

Groupama augmente de deux points son avance sur le second du classement général

samedi 30 juin 2012Information Volvo Ocean Race

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Carton plein à domicile pour Groupama sailing team aujourd’hui. On savait que cette course In-Port Bretagne disputée cet après-midi devant Lorient allait être un combat sans merci entre les quatre prétendants au podium final de Galway. On savait que PUMA, CAMPER et Telefónica allaient tout faire pour aller chercher des points et réduire leur écart sur Franck Cammas et ses hommes.

Une erreur de manœuvre de PUMA à mi-parcours et une petite défaillance de CAMPER à quelques minutes de l’arrivée pour que les Français remportent avec panache cette course à domicile. Un succès breton enlevé dans des conditions de régate idéales : 12 nœuds de vent de sud-sud-ouest sur un petit clapot et sous un soleil à peine voilé, sur un parcours de 4,5 milles entre Larmor Plage, Groix et la pointe du Talud.

Les locaux de l’étape ont construit cette victoire avec intelligence devant un public nombreux sur l’eau pour les soutenir. Ils confortent leur ascendant psychologique sur le reste d’une flotte un peu groggy ; un ascendant que les bizuths de l’épreuve ont lentement mais sûrement construit depuis le départ de la course à Alicante, en octobre dernier.

15 jours après avoir franchi en vainqueur à Lorient la ligne d’arrivée de l’étape 8, Cammas et son équipage enfoncent le clou. C’est leur troisième victoire inshore après celles d’Itajaí (Brésil) et de Lisbonne (Portugal).

Groupama augmente de deux points son avance sur le second du classement général provisoire après 17 manches (sur 19), PUMA ocean Racing. Les Français cumulent désormais 225 points, soit 25 points d’avance sur les Américains à la veille de prendre le départ de la dernière étape demain.

Ken Kead, le skipper de PUMA, est visiblement affecté par les conséquences de l’erreur de manœuvre qui l’a pénalisé. « Nous étions bien partis et étions deuxièmes après la deuxième marque, juste derrière CAMPER et avons maintenu cette position pendant la première partie de la course. Mais nous avons fait une grossière erreur de manœuvre et Groupama en a profité. C’est dur pour nous.

« Bien sûr, rien n’est encore joué pour la victoire finale mais il faudrait une erreur colossale de leur part et un petit coup de pouce du ciel de pour que la victoire finale leur échappe. »

Longtemps en tête de cette régate In-Port de 56 minutes, CAMPER n’aura pas réussi à laver l’honneur kiwi en enlevant une victoire en territoire français - les tricolores avaient gagné à Auckland en franchissant en vainqueur la ligne de l’étape 4.

Les Néo-Zélandais de Chris Nicholson ont tout de même été brillants aujourd’hui, menant tout du long. La victoire ne leur échappe que dans les dernières minutes de course à cause d’un empannage prématuré et d’une layline mal gérée.

Telefónica n’a jamais pu revenir dans le match après un départ demi-teinte, tout comme Abu Dhabi Ocean Racing. Les Espagnols et les Emirati finissent l’In-Port respectivement quatrièmes et cinquièmes. Team Sanya ferme la marche.

« C’est un bon jour pour nous. Surtout parce qu’on n’avait pas prévu de gagner aujourd’hui, » se réjouit Cammas, quelques minutes après avoir franchi la ligne d’arrivée entouré par une foule de spectateurs. « Nous avons bien géré et n’avons pas fait d’erreur. C’est incroyable d’avoir aussi bien marché. En fait, nous visions la troisième place aujourd’hui. On s’est surpassés. C’est un jour heureux pour Groupama … Il y avait tellement de monde sur l’eau ici à Lorient ! C’était une super ambiance. »

Dimanche, départ de l’étape 9

Demain, les six concurrents vont se retrouver une nouvelle fois sur une ligne de départ, celle de la neuvième et dernière étape de la Volvo Ocean Race 2011-12. Un sprint de 550 milles entre Lorient et Galway qui devrait durer moins de 40 heures. Cette ultime étape est aussi la plus courte des étapes de large de cette 11e édition de la Volvo Ocean Race.

Deux bateaux devraient être favorisés par les conditions météo attendues, Telefónica et Groupama 4, selon Jean-Yves Bernot, le consultant météo des Espagnols : « Ces deux bateaux marchent bien au reaching. Ils sont donc assez contents de la météo car il va y avoir près de 40% de reaching sur cette brève étape. Vers l’arrivée, il y aura peut-être du vent portant un peu fort mais ça ne durera pas longtemps. »

Verdict à Galway dans la nuit de lundi à mardi.


Résultat de la Bretagne In-Port Race

1 Groupama 4 : 56mn 12s - 6 points 2 CAMPER with Emirates Team New Zealand : + 13 s - 5 points 3 Puma Ocean Racing powered by BERG :+ 24s - 4 points 4 Telefonica : + 1mn 34 - 3 points 5 Abu Dhabi Ocean Racing : +1mn 48 - 2 points 6 Team Sanya : - 1 point

Point sur le classement provisoire de la Volvo Ocean Race 2011-12 après 17 épreuves :

Après 8 étapes océaniques et 9 régates « in-port » 1-Groupama 4 (Franck Cammas) : 225 pts 2-Puma Ocean Racing powered by BERG (Ken Read) : 200 pts 3-Camper with Meirates team New Zealand (Chris Nicholson) : 196 pts 4-Telefonica (Iker Martinez) : 194 pts 5-Abu Dhabi Ocean Racing (Ian Walker) : 124 pts 6-Sanya (Mike Sanderson) : 40 pts



A la une