SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Volvo Ocean Race

Ken Read : "Il nous reste environ 15 pieds (4,5 mètres) de mât"

mardi 22 novembre 2011Information Volvo Ocean Race

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le gréement de Mar Mostro, le bateau du team Puma, est tombé lundi 21 novembre vers 15h00 UTC, en Atlantique sud, dans un vent de nord-est soufflant jusqu’à 23 noeuds. 



L’équipe a récupéré les trois parties du mât et toutes les voiles. Elle fait actuellement route vers l’île de Tristan da Cunha, à moins de 700 milles de distance. 



Depuis le bord, le skipper Ken Read a annoncé que tous les équipiers étaient sains et saufs, même si la nouvelle est évidemment dévastatrice. Selon Read, ils ont construit un gréement de fortune et ont continué à avancer.



« Il nous reste environ 15 pieds (4,5 mètres) de mât. Nous avons notre voile de tempête et notre tourmentin hissés d’une drôle de manière. On complète ça par une avance très lente au moteur. 



« Comme vous pouvez l’imaginez, il y a peu de sourire à bord en ce moment, mais détruire nos chances de faire la prochaine étape ne ferait qu’empirer les choses. 



« Il s’agit de gagner des points dans cette course. Nous pensons que sacrifier des points sur la première étape nous donne une chance d’en gagner dans la prochaine et lors de la course In-Port. C’est notre objectif. 



« Nous avons une équipe technique PUMA fantastique, l’équipe BERG et bien sûr Volvo qui essayent tous de nous sortir de là pour qu’on arrive au Cap, qu’on répare et qu’on soit prêts pour la prochaine étape. »

Le mât de PUMA s’est cassé alors que le bateau pointait en deuxième position, 31 milles derrière Team Telefónica.


L’équipe technique de PUMA Ocean Racing travaille à un plan de secours pour s’assurer que le bateau peut rejoindre la course aussi vite qu’il est possible d’un point de vue pratique.

Elle travaille aussi avec la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace pour déterminer la cause du démâtage, encore inconnue à ce stade.



A la une