Sea, Sail & Surf news

Du grand large à la plage : L’actualité des sports de glisse depuis 2000

Imoca Fives Group – Lantana Environnement

Louis Duc s’engage sur la Jersey-Carteret : "je vais aller me faire mal pendant 3 – 4 heures"

mercredi 10 juillet 2024Redaction SSS [Source RP]

Ce samedi 13 juillet, le skipper Fives Group – Lantana Environnement Environnement va changer de bateau pour participer à une course d’aviron bien connue des rameurs du monde entier : la Jersey-Carteret. Fidèle à ses valeurs, le Carteratais s’élancera, en solo, à bord d’un bateau vintage à qui il avait donné une deuxième vie, lors les confinements de 2020… Recyclage un jour, recyclage toujours ! Ces 3 à 4h de rame en pleine mer font aussi partie de sa préparation sportive du Vendée Globe.

Louis connait la Jersey-Carteret, épreuve d’aviron créée en 1983 par des pêcheurs de Carteret, depuis toujours :

« Je faisais beaucoup d’aviron de mer quand j’étais gamin, parce qu’à Carteret, en hiver, tu fais plus d’aviron que de voile… J’ai été spectateur de très nombreuses éditions, avec beaucoup de copains qui y participaient. »

Une grande première

« Je me suis toujours dit que ce serait un jour mon tour ! »

Sa toute première participation sera donc pour ce week-end :

« une belle opportunité se présentait cette année : pas de course en IMOCA Imoca #IMOCA cet été et un très joli bateau qui m’attend ! »

Un très joli bateau, à l’abandon

Comme tous les bateaux de Louis, ce « solo d’aviron à banc fixe vintage » a une histoire Histoire #histoire  :

« C’est un très joli bateau, qui appartenait à mon père. Il était à l’abandon depuis 10 ans et pas loin de partir à la déchetterie… Personne n’en voulait. Alors, pendant les confinements, en 2020, je l’ai entièrement remis en état : on en a fait un joli bateau, très sympa, repeint avec les restes de peinture de mon Class40 Class40 #Class40  ! (Il ne jette rien, ndlr ;-)). Je n’imagine pas faire cette course avec un autre bateau que celui-ci. L’histoire Histoire #histoire est sympa… »

En vintage et pour le sport !

Plusieurs catégories d’aviron seront sur les rangs de cette compétition internationale qui réunit chaque années une petite centaine de participants, mais Louis sera probablement le seul à concourir en « vintage » :

« Ce bateau a été construit à Guernesey, pour participer aux courses d’aviron disputées en Manche. Il est marin, avec une coque fine qui s’élargie au-dessus de la ligne de flottaison pour pouvoir déborder les avirons. C’est un très joli bateau, même si sa carène est aujourd’hui dépassée, il glisse bien. Et je vais aller me faire mal pendant 3 – 4 heures à bord ! »

Car au-delà du plaisir de participer à cette course mythique et pleine de sens pour lui, l’autre objectif du Barnevillais est de compléter sa préparation sportive au Vendée Globe.

Coup d’envoi ce samedi 13 juillet à Gorey (Jersey). Arrivée prévue à Carteret en début d’après-midi.


La Jersey-Carteret

En 1983, des pêcheurs de Carteret effectuent une première traversée à la rame, en Dauris, histoire d’aller saluer leurs « cousins » d’en face.

Cette traversée amicale donne l’idée d’en faire une compétition, dont la première édition se dispute en 1984, cette fois, dans le sens Jersey-Carteret.

Le raid se dispute en solitaire ou en équipages entre Gorey, port situé sur la côte est de Jersey, et Carteret, par la bouée de l’Écrevière, soit 15 milles nautiques (28 km). En 2010, une embarcation de Guernesey remporte la 27e édition. Le record Record #sailingrecord est établi en 2014 en 1 h 55 par un équipage de Saint-Malo. (Source WikiManche)


- Communiqué Soazig Gueho



A la une