SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Funboard Tour 2002 : St Malo

Le Brestois Gérald Pelleau magistral avant la pétole

lundi 20 mai 2002Information AFF

Ce matin tout commence par la présence dans le ciel malouin de signes annonciateurs d’une longue journée de compétition. Le vent est très faible sur le spot, voir inexistant, mais la météo prévoit du sud-ouest 3 à 4 beaufort, fraîchissant 5 dans l’après midi, le tout avec du soleil. Que du bonheur ! L’équipe mer se prépare à passer beaucoup de temps sur l’eau dans l’espoir de valider quelques belles manches de Formula Windsurfing. Il est 9H00, les différents équipages composés de bénévoles du Surf Surf #Surf School de Saint Malo et des arbitres de l’Association Française de Windsurf Windsurf #Windsurf quittent la plage et le vent décide de respecter les prévisions météorologiques, une fois n’est pas coutume. Le scénario parfait. Cette 2e étape du « Bouygues Telecom – Rip Curl Funboard Tour 2002 » va enfin pouvoir démarrer…

Et bien non !?! Le vent joue à cache cache avec les nuages et surtout avec les nerfs de la direction de course. Rendez-vous compte, tout est prêt pour que ce dimanche de Pentecôte soit fertile en résultats et les différents fronts nuageux qui se succèdent viennent jouer les troubles fêtes. Navrant tout de même. Il est midi, la mise en scène est toujours la même. Ca devient carrément monotone, mais Michel Busse ne désespère pas. En bon directeur de course qu’il est, il sait que les conditions peuvent évoluer à n’importe quel moment. Par conséquent il doit faire tout son possible pour conserver son équipe mobilisée. Être réactif dans les plus délais, c’est la règle de base dans ce type de temps…

Et ça marche. Il est 17H00 (quand même !?!) et alors qu’il était prévu d’envoyer une « funny race », une manche qui « compte pour du beurre » mais qui a le mérite de capter l’attention de la foule qui arpente la promenade du Sillon, il est décidé de tenter le coup pour une manche officielle parce que le vent est monté d’un cran. Le parcours est mouillé dans un temps record Record #sailingrecord , les bateaux pointeurs sont en place, le show peut commencer. Quand on vous disait qu’il fallait être réactif. Bravo, belle performance de la bande à Pascal Sommier, le big boss du Surf Surf #Surf School…

Le vent souffle parfois jusqu’à 15, 16 nœuds sur le plan d’eau. Le départ est parfait et la flotte s’élance sur un très long bord de près (11 minutes). Sur de telles distances et dans de telles conditions de vent, les options tactiques sont d’une importance capitale. Très vite un petit groupe emmené par Gérald Pelleau (Brest Brest #brest ) vire de bord juste avant la fin d’un couloir de vent.

Nous sommes dans le premier 1/3 du bord. Le brestois est impressionnant. Il va très vite avec sa 12,5 m2. Il est suivi par le surprenant Erwan Jauffroy (Brest Brest #brest ) qu’on avait rarement vu à pareille fête. D’après les spécialistes, ce n’est pas non plus une surprise de voir le jeune espoir des « crocodiles de l’élorn » aux avants postes. Il est tout de même Champion de France Espoir 2001 et s’entraîne régulièrement avec Patrice Belbéoc’h que l’on ne présente même plus. Au passage de la marque au vent Antoine Albeau est distancé par les deux compères bretons. Le vent molli et le Rochelais en profite pour refaire une partie de son handicap sur la tête de course. Il passe même Erwan dans le bord de largue. Gérald quant à lui est loin, très loin devant. Sa parfaite lecture du plan d’eau et sa grande expérience de la régate ont fait la différence. Il passe en 1re position la dernière marque de parcours, suivi par Antoine et Erwan. Peu de temps après, la manche est annulée (le vent tombe en-dessous de la limite des 7 noeuds) mais le résultat reste dans l’état grâce au pointage de cette dernière bouée.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, une nouvelle manche est en route et il y a de fortes chances pour que le comité de course envoie les compétiteurs sur l’eau pour une 3e confrontation qui serait, si tout est validé cela s’entend, synonyme de validation générale pour l’épreuve et donc pour le classement général du Championnat de France. Compliqué ? Mais non…

A demain pour le résumé de cette belle soirée ainsi que celui de la dernière journée de l’étape…

1er départ possible lundi 20 mai : 10H30, plage du Sillon…


Dans la même rubrique

Championnat de France Funboard / St Malo : Deuxième étape pour les funboarders à St Malo à partir du 18 mai

Grand Prix Petit Navire : Manu Bertin fait son entrée en Kitesurf

Grand Prix Petit Navire : Antoine Albeau sans surprise à Douarnenez

image 300 x 150Photo : Eric Aeder/Pixsail.com

Bouygues Telecom Rip Curl Funboard tour : Julien Taboulet défait Antoine Albeau


A la une