Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Equipe de France | 470 Mixte

Mondial 470 : Camille Lecointre et Jérémie Mion en bronze à Sdot Yam, Israël

samedi 29 octobre 2022Redaction SSS [Source RP]

Plus d’un an après leur dernière régate en 470 et 5 mois après la naissance du deuxième enfant de Camille, Camille Lecointre et Jérémie Mion montent sur la troisième marche du podium du Championnat du Monde 2022 de 470. Alors que les autres équipages s’entraînent depuis plusieurs mois, Camille et Jérémie ont repris les entraînements depuis deux mois seulement. Cette médaille de bronze s’ajoute à leurs palmarès déjà immenses, à deux ans à peine des Jeux. Cela confirme leur choix pertinent de s’associer pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024. Il s’agit de la cinquième médaille mondiale pour Camille, et de la troisième pour Jérémie.

Retour sur cette semaine israélienne avec Camille Lecointre et Jérémie Mion.

Camille Lecointre : « Pour une reprise en douceur c’est vraiment incroyable ! Je suis hyper contente, je n’imaginais pas qu’on serait sur le podium à la fin de la semaine. Il y a eu des jours plus difficiles que d’autres, nous n’avons pas toujours compris comment marchait le vent mais nous avons appris de nos erreurs. Sur la medal race nous avons vraiment tout donné pour conserver notre deuxième place (au classement général de la semaine, ndlr). Au final, nous avons assuré le bronze, nous sommes vraiment heureux. Ce résultat nous donne confiance pour la suite, car on se découvrait en équipage, on ne savait pas du tout comment on allait réagir dans des conditions de stress. C’était chouette de découvrir nos réactions dans les bons comme dans les moins bons moments. Notre objecti f premier était de voir la concurrence, de nous situer par rapport à elle et de connaître nos points forts et nos points faibles.

Côté concurrence, Matisse Pacaud et Lucie De Gennes (l’autre équipage français présent en medal race, ndlr) ont été hypers impressionnants. Ils ont tout gagné cette année chez les juniors et viennent confirmer chez les seniors. Cela nous rajoute un équipage dans la course à la qualification pour les JO de Paris, mais c’est aussi une force d’avoir une équipe de France aussi solide. Pour la suite, notre plan ne change pas, nous allons reprendre les entraînements à Marseille dans les prochains mois puis nous irons certainement aux Canaries pour nous entraîner avec des équipages étrangers. »

Jérémie Mion : « Je suis trop heureux, c’est incroyable ! Je suis dans le même état d’esprit que Camille. Secrètement j’avais vraiment envie de montrer de quoi nous étions capables mais en restant lucide, c’était impossible de se projeter sur un podium mondial. Il fallait rester humble car il y avait énormément de choses que nous avions besoin de bosser. Nous sommes arrivés tôt en Israël, nous avons eu le temps de travailler pas mal de choses sur le plan d’eau du championnat.

Je trouve qu’on a très vite matché, c’est quelque-chose d’hyper important et c’est peut-être ça qui fait que les choses vont vite. Je suis trop content de faire ce résultat avec Camille, une médaille mondiale ce n’est pas rien quand on sait ce qu’il faut faire pour en obtenir une ! Le début de la compétition était un peu dur, mais nous voyions que l’o n remontait des places. Petit à petit ça s’est mieux passé jusqu’à cette journée où nous avons eu du vent de terre, des conditions que j’adore dans lesquelles nous avons vraiment bien marché. Tactiquement nous étions bien dans le coup, c’était très sympa à vivre !

Notre objectif en venant ici était d’observer la concurrence et de voir comment nous allions réagir en medal race, nous avons pu faire les deux. c’est cool. Cette médaille nous amène de la confiance pour la suite et nous permet de confirmer que nous avons bien fait de choisir de partir ensemble. Si nous savons que la route est longue, cela nous donne de l’espoir. On a l’impression que nous n’avons pas encore eu beaucoup de temps pour travailler ensemble, et que nous avons une bonne marge de progression par rapport à d’autres équipages qui s’entraînent depuis un an. Cela ne veut pas dire que ce sera facile. J’ai e u d’autres médailles mondiales... Aller chercher la médaille Olympique c’est une autre histoire Histoire #histoire , donc ça ne change pas notre état d’esprit. Cette médaille nous permet aussi de confirmer que nous travaillons dans le bon sens, que nous avons choisi les bonnes personnes pour nous entourer. Cela donne envie de continuer comme cela et de travailler dur cet hiver ! »

Palmarès Camille Lecointre

  • 3 participations aux Jeux Olympiques (4è en 2012, 3è en 2016 et 3è en 2021)
  • 5 médailles au Championnat du Monde (Or en 2016, argent en 2012, bronze en 2015, 2019 et 2022)
  • Triple championne d’Europe (2013, 2019, 2021)

Palmarès Jérémie Mion

  • 2 participations aux Jeux Olympiques (7è en 2016, 11è en 2021)
  • 3 médailles au Championnat du Monde (Or en 2018, bronze en 2016 et 2022).
  • Triple champion d’Europe (2013, 2016, 2021)

- Communiqué Kaori

Portfolio



A la une