SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Skipper | Figaro-Bénéteau

Xavier Macaire : "ces résultats peuvent mettre en confiance à un mois de la Solitaire"

samedi 24 juillet 2021Redaction SSS [Source RP]

Parti de Concarneau ce jeudi 22 juillet sur un parcours de 380 milles, Xavier Macaire s’impose pour la première fois de sa carrière sur la Solo Guy Cotten, 10 ans après sa première participation. Avant le départ, le skipper de Groupe SNEF avait annoncé viser le top 3 ; il voulait naviguer aux avant-postes en faisant une course propre, il a fait mieux que ça : premier aux Birvideaux, deuxième à Rochebonne, il reprend la première place ce matin dans la remontée vers Concarneau pour ne plus jamais la quitter jusqu’à l’arrivée malgré les assauts de Tom Laperche.

Un mano à mano stressant durant lequel il a fallu être solide mentalement ! D’autant que le parcours proposé n’aura pas été de tout repos, entre conditions légères au départ puis dépression orageuse vendredi matin avant de terminer au reaching dans un vent soutenu de 25 nœuds… Après sa deuxième place sur la grande course de la Solo Maître Coq, puis sa victoire sur la Sardinha Cup (avec Morgan Lagravière), Xavier Macaire confirme sa grande forme… à un mois du départ de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire . Réaction à l’arrivée à Concarneau.

« Je suis vraiment très très content ! J’ai été efficace, j’ai eu un super feeling avec un mon bateau, une très bonne vitesse Vitesse #speedsailing pendant la course et au final un résultat qui vient récompenser mon travail. Je retiens également la bataille finale avec Tom Laperche, il m’a bien challengé ! On a eu des conditions musclées toutes voiles dehors dans 25-30 nœuds, dans ces cas-là c’est sport ! Tu fais attention au bateau mais tu continues parce que tu sais que c’est le seul moyen d’avancer vite et de grappiller du terrain. J’ai quand même réussi à grignoter et à dormir, surtout la deuxième nuit. J’ai fait une petite sieste après Rochebonne, c’était une bonne idée car cela m’a donné la lucidité indispensable pour la remontée au coude à coude avec Tom.

Je sais que ces résultats peuvent mettre en confiance à un mois de la Solitaire mais je ne veux surtout pas me reposer là-dessus, pour moi cela ne suffit pas. C’est le jour J qu’il faut être bon. Alors d’accord ça s’est bien passé sur cette course et toutes les courses d’avant-saison mais ce n’est pas pour autant que ce sera facile sur la Solitaire.

En revanche je pense que ce palmarès de début de saison vient récompenser les années d’expérience acquises en Figaro. Je trouve les bonnes manettes au bon moment, j’apprivoise de mieux en mieux mon bateau, je connais de mieux en mieux les sensations, je trouve de plus en plus vite les bons réglages. Et ça, ça met en confiance. »



A la une