SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Tokyo2020

Equipe de France de voile : Des 4es places aux mondiaux de Nacra 17, 49er féminin et Laser

vendredi 21 février 2020Information FF Voile

A six mois des Jeux Olympiques, les championnats du monde 2020 s’enchainent en Australie pour l’équipe de France de voile olympique. Le week-end dernier, les français ont marqué les esprits en se plaçant 4e en Nacra 17, 49er féminin et Laser. Par ailleurs le 49er féminin obtient sa place aux Jeux Olympiques. Si la France a désormais qualifié la série, l’équipage lui n’est pas encore sélectionné. Place désormais au Laser féminin et aux très attendus RS :X qui entrent à leur tour en compétition la semaine prochaine en baie de Melbourne.

Les Français ont prouvé qu’il fallait compter sur eux lors de ces Mondiaux de Laser, Nacra 17 et 49er féminin. En se classant 4e lors de ces championnats où le niveau est très exigent, les jeunes équipages composés de Quentin Delapierre / Manon Audinet (Nacra 17) et Lili Sidesi / Albane Dubois (49er FX) attirent l’attention et signent ici des performances très encourageantes. De son côté, le Laseriste, Jean-Baptiste Bernaz a flirté avec le titre mondial tant convoité pendant toute la compétition, et s’est finalement incliné le dernier jour tant le niveau de jeu Jeu #jeu était élevé.

« C’était jouable et c’est bien pour ça que je suis déçu. Mais c’est plutôt une bonne nouvelle d’être déçu d’être 4e ! » plaisante-t-il.

Seul l’équipage de 49er masculin Lucas Rual / Emile Amoros, déjà sélectionné pour représenter la France à Tokyo, est passé à côté de la compétition et se contente de la 46e place.

Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France : « Lors de ces Mondiaux, les français ont réalisé des résultats très encourageants. Les Nacra 17, Laser et 49er féminin signent ici leur meilleure performance sur un championnat du monde. Rester au pied du podium est forcément très frustrant mais cela montre que les français sont dans une bonne dynamique. Jean-Baptiste avait clairement le potentiel pour être champion du monde mais cette frustration va être moteur pour la suite. »

9 séries sur 10 déjà qualifiées pour Tokyo

Alors que le Bureau Exécutif du CNOSF a déjà annoncé la sélection de Charline Picon, Camille Lecointre & Aloïse Retornaz, Kévin Peponnet & Jérémie Mion, Quentin Delapierre & Manon Audinet et Lucas Rual & Emile Amoros, il fallait encore assurer la qualification de deux séries : le 49er féminin et le Finn. C’est chose faite pour le 49er féminin !

« La qualification de la France s’est, en réalité, jouée lors du championnat du monde 2019 en Nouvelle-Zélande où 6 nations pouvaient se qualifier. L’équipage de Julie Bossard / Aude Compan a terminé 16e au classement général et 7e nation non qualifiée pour les Jeux. Or le règlement stipule que si un continent n’utilise pas son quota, celui-ci est réattribué au prochain pays sur la liste. Ce championnat du monde 2020 était une épreuve de qualification pour l’Océanie, et il n’y a pas eu de nations à se présenter, autre que l’Australie et la Nouvelle-Zélande, déjà qualifiées. De ce fait, le quota de l’Océanie a été attribué à la France » précise Guillaume Chiellino.

Le Finn a encore une chance de décrocher le précieux sésame lors de l’étape de coupe du monde de Gênes du 13 au 19 avril, et assurer la présence des 10 séries olympiques à Enoshima cet été.

Les Lasers féminins et planchistes RS :X entrent en scène

Après les Lasers standard (masculin), les Lasers Radial (féminin) prennent le relais ce dimanche à Sandringham, dans la baie de Melbourne. Du 25 au 29 février, c’est du côté de Sorrento, au sud de la baie, que les meilleurs planchistes du monde se réuniront. Série reine pour les français, ce championnat du monde s’annonce intense.

Charline Picon, sélectionnée pour les Jeux Olympiques en RS :X féminin : « Ça va être un mondial sous haute tension car tout le monde est là, sauf les chinoises bloquées chez elles à cause du Coronavirus, et il y a beaucoup d’enjeux de qualification pour certaines nations. J’ai très envie de me tester avant les Jeux. Et même si l’objectif de l’année reste le titre olympique, j’ai aussi très envie de remporter des compétitions et performer sur les prochaines régates. Je suis arrivée très tôt en Australie, en famille, pour pouvoir m’entrainer avec mes partenaires françaises et l’Israélienne Katy Spychakov. J’ai fait beaucoup de navigations avec du vent soutenu, ce qui m’a permis de progresser encore sur la vitesse Vitesse #speedsailing dans ces conditions. Ce Mondial s’annonce très intéressant avec du vent de terre qui promet quelques rebondissements. Il va falloir être solide. »

Résultats des principaux français lors des championnats du monde 2020 :

49er (dériveur double haute performance)

  • Erwan FISCHER et Clément PEQUIN (SR Rochelaises) : 18e
  • Kévin FISCHER (CNBPP) Yann JAUVIN (CNBPP) : 45e
  • Lucas RUAL (APCC) et Emile AMOROS (CN Pornic) : 46e

49er FX (dériveur double haute performance)

  • Lili SEBESI (SN Marseille) et Albane DUBOIS (GGVLS) : 4e
  • Aude COMPAN (CV Marseillan) et Julie BOSSARD (CMVSB) : 34e
  • Laser (dériveur solitaire) : Jean-Baptiste BERNAZ (CN Sainte-Maxime) : 4e

Nacra 17 (mixte catamaran à foil Foil #foil ) :

  • Quentin DELAPIERRE (E V Cataschool) et Manon AUDINET (St Georges Voiles) : 4e

Rappel des étapes de sélections pour les Jeux Olympiques :

La sélection pour les Jeux Olympiques se déroule en 3 temps : l’équipe de France doit d’abord qualifier sa série. Un seul bateau sera ensuite sélectionné pour les Jeux Olympiques. Tout au long de la saison, le DTN Jacques Cathelineau, le Vice-Président en charge du Haut Niveau Jean-Pierre Salou, et le directeur de l’équipe de France Guillaume Chiellino, s’appuient sur les résultats sportifs des athlètes pour choisir ceux qui participeront aux Jeux Olympiques. Le Bureau Exécutif du CNOSF valide la sélection des équipages et annonce la sélection.

  • RS:X Féminin : sélection de Charline Picon (5 juin 2019)
  • 470 Féminin : sélection de l’équipage Camille Lecointre & Aloïse Retornaz (17 septembre 2019)
  • 470 Masculin : sélection de l’équipage Kévin Peponnet & Jérémie Mion (17 septembre 2019)
  • Nacra 17 : sélection de l’équipage Quentin Delapierre & Manon Audinet (9 janvier 2020)
  • 49er : sélection de l’équipage Lucas Rual & Emile Amoros (9 janvier 2020)
  • Laser : série qualifiée à Aarhus (Danemark) en août 2018
  • RS:X Masculin : série qualifiée à Aarhus (Danemark) en août 2018
  • Radial : série qualifiée à Aarhus (Danemark) en août 2018
  • 49er FX : série qualifiée à Auckland (Nouvelle – Zélande ) en décembre 2019
  • Finn : série à qualifier à Gênes (Italie) du 13 au 19 avril 2020

Jeux Olympiques du 24 juillet au 9 août 2020 à Enoshima (Japon)

  • RS:X du 26 juillet au 01 août 2020
  • Laser et Radial du 26 juillet au 02 août 2020
  • 49er et FX du 28 juillet au 03 août 2020
  • Finn du 28 juillet au 04 août 2020
  • Nacra 17 du 29 juillet au 04 août
  • 470 du 29 juillet au 05 août


A la une