SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

America’s Cup

Le Defender américain prend deux points de pénalités avant Le Match

Le Jury International a rendu son verdict à propos des AC45 d’ORACLE TEAM USA

mercredi 4 septembre 2013Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le jury international a décidé de pénaliser l’équipe américaine Oracle Team USA pour ses petits arrangements sur ses AC45 AC45 #AC45 (les petits catamarans du circuit avant la Coupe). Si quelques équipiers (lire ci-dessous) mais pas les têtes de gondoles sont exfiltrés de la compétition, la surprise tient dans la pénalité infligée à l’équipe. Lors de la finale face à Emirates Team New Zealand, le Defender devra remporter deux matchs de plus pour remporter l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup . Une première sur la Coupe de l’America.

Communiqué officiel : Le Jury International rend son verdict à propos des AC45 AC45 #AC45 d’ORACLE TEAM USA

L’enquête du Comité de Jauge et du Jury International concernant les modifications apportées par ORACLE TEAM USA à bord de leurs catamarans AC45 AC45 #AC45 en 2012 a pris fin aujourd’hui (3 septembre) avec la publication d’un rapport issu par le Jury International.

Trois équipiers sont exclus de la compétition. L’équipe américaine est également sanctionnée de deux points en moins dans son score à venir en finale de l‘America’s Cup America's Cup #AmericasCup , dont le coup d’envoi aura lieu le 7 septembre. Ils écopent aussi d’une amende de 250 000 USD.

En août, le syndicat américain s’était volontairement et rétroactivement retiré du classement de 2012 et 2013 du championnat de régates en AC45 en question.

Le Jury International confirme que seuls quelques membres étaient impliqués et qu’aucun des représentants seniors du management d’ORACLE TEAM USA – incluant les skippers Jimmy Spithill et Ben Ainslie, le PDG Russell Coutts, le Directeur Général Grant Simmer et le Directeur Technique Mark Turner – n’avait de lien avec ces initiatives individuelles.

Pour gagner l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup , une équipe doit marquer neuf points. C’est le plus grand nombre de victoires requis depuis le début de la compétition, en 162 ans d’histoire Histoire #histoire . Avec un déficit de deux points, le defender doit désormais remporter 11 courses pour conserver le trophée. Emirates Team New Zealand, le challenger, n’est pas concerné par ce changement de score et les Néo-Zélandais devront toujours totaliser neuf points pour prétendre à la victoire, comme convenu précédemment.

Le spectacle final de la 34e America’s Cup orchestré par Dean Barker, le skipper challenger d’Emirates Team New Zealand, et Jimmy Spithill, skipper du defender ORACLE TEAM USA, débutera samedi 7 septembre avec deux courses programmées à 13h10 et 14h10, heure locale.

La plus prestigieuse compétition en voile se poursuivra dimanche 8, mardi 10, jeudi 12, samedi 14, et si nécessaire, dimanche, mardi et jeudi – avec deux courses prévues par jour à 13h10 et 14h10, heure locale.

La réaction de Russell Coutts : "Cette infraction aux règles est de la responsabilité de quelques uns des 130 membres de notre équipe et n’implique pas les autres personnes du team. Même si nous sommes en total désaccord avec cette sanction inédite dans l’histoire Histoire #histoire de la Coupe de l’America, nous n’avons d’autres choix que d’effectuer dans changements dans notre équipage et de nous préparer pour les régates à venir."



A la une