SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transgascogne 6.50

Gahinet en prototype et Koster en série s’imposent sur la dernière course en solo avant la Mini-Transat

lundi 5 août 2013Redaction SSS [Source RP]

Triplé Lorientais sur la ligne d’arrivée de la deuxième étape de la Transgascogne à Port Bourgenay avec la victoire de Bertrand Delesne (Team Work) devant Benoit Marie (benoitmarie.com) et Gwénolé Gahinet (Logways-Watever). Au classement général, c’est Gwénolé Gahinet qui l’emporte de 52 secondes devant Bertrand Delesne. Julien Pulvé (Chasseur de primes-AGB) dont c’était la deuxième course en solitaire seulement complète brillamment ce podium final.

En bateaux de série, Damien Cloarec (Lomig) gagne l’étape à Port Bourgenay devant Clément Bouyssou (No War) et Simon Koster (Go4it). Seules 5 petites minutes séparent les 5 premiers bateaux de série. Au classement général, c’est le suisse Simon Koster, vainqueur de la 1re étape qui l’emporte. Jean-Marie Oger (Acebi) et Clément Bouyssou (No War) complètent le podium à 14 et 16 minutes du premier.

En bateau de série double, la paire Lemaire/Vaur remporte l’étape et la course.

Retour sur la 2e étape

Stanislas Maslard (Groupe Sefico), en tête depuis le début de l’étape, a dû manœuvrer un peu précipitamment pour éviter un pêcheur, entraînant des soucis techniques en chaîne... Il perd le leadership de cette course, mais l’important pour lui était de se qualifier en course pour la Mini Transat et de montrer qu’il faudrait compter sur lui : contrat rempli !

Dans son sillage, Bertrand Delesne (Team Work) qui avait réussi à se dégager du marquage de Gwénolé Gahinet (Logways-Watever) en a profité pour prendre l’avantage, talonné par un Benoit Marie (benoitmarie.com) bien dans sa course. Deux minutes plus tard, Gwénolé Gahinet, enchaînant les empannages et gardant son spi le plus longtemps possible réussi à revenir à 4 minutes du leader... des efforts qui lui permettront de l’emporter au général, à 52 secondes devant Bertrand Delesne ! La troisième marche de ce podium « proto solo » revient à Julien Pulvé (Chasseur de primes-AGB) qui réalise une très belle performance. Sans entraînement, ou presque, et pour sa deuxième course en solitaire, le rochelais a montré qu’il faudrait compter sur lui, pour peu qu’il trouve un partenaire pour la Mini Transat...

Serré en série

En bateaux de série, c’est Simon Koster (Go4it) qui gagne cette Transgascogne 2013. Après sa victoire de la première étape, il assure sa victoire au général avec une place de troisième sur cette course retour vers la Vendée.

Jean-Marie Oger (Acebi), très en forme sur cette épreuve après une pause forcée (sur blessure) en début de saison, grimpe sur la deuxième marche du podium. Il devance de 2 minutes Clément Bouyssou (No War), deuxième de l’étape retour et auteur d’une très belle première étape (en tête une grande partie de la descente vers Luanco).

On a coutume de dire que le vainqueur de la Transgascogne sera le vainqueur de la Mini Transat qui suit... Quoi qu’il en soit, le jeu Jeu #jeu a été extrêmement serré et stratégique, en prototype comme en bateau de série, sur ces deux étapes aller et retour entre la Vendée et l’Espagne, dans des conditions de vent très contrastées allant de 0 à 25 nœuds sur les deux étapes.

En double, victoire d’étape et du classement général en bateaux de série pour Jean-Baptiste Lemaire et Jean-Paul Vaur (OEuvre du marin breton). Le duo a coupé la ligne à 14h 15’ 22’’ à Port Bourgenay. Son temps de course est de 4j 3h 34’ 41’’. Le seul duo en prototype de Maxime Eveillard et Lorry André (Sea Zaitre) a bouclé son parcours en 3j 23h 24’.


Voir en ligne : Info presse www.transgascogne.com



A la une