SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Sailing World Cup

Six podiums pour les bleus à Hyères

samedi 27 avril 2013Information FF Voile

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

De la pluie, très peu de vent. C’était le programme de cette dernière journée de tous les possibles. Car avec les nouveaux formats mis en place par la Fédération Internationale, tout était fait pour permettre des bouleversements dans les classements. Avec deux medal races, courues le plus souvent dans un vent erratique, la hiérarchie a été bousculée.

Bontemps sur le podium

Julien Bontemps, en planche à voile, tire le meilleur profit de ce format. Les deux medal races lui permettent de se hisser sur le podium d’une épreuve dominée par les Polonais. « J’ai réussi à sauver les meubles » souffle Bontemps (3e) alors que Louis Giard, deuxième ce matin, subit l’assaut de trois anciens champions du monde. « Forcément, j’étais déçu en passant la ligne » reconnaît Giard qui n’a pourtant pas à rougir de sa quatrième place. A 20 ans, le Morbihannais a longtemps tenu la dragée haute aux patrons de la série. « Je ne suis pas surpris par sa vitesse Vitesse #speedsailing mais je suis surpris qu’il ne fasse pas d’erreurs et lorsqu’il en a fait, il les a tout de suite compensées » salue Julien Bontemps, son ainé.

Bryony fait son Shaw

Chez les filles, Charline Picon a attaqué la journée avec le maillot jaune et une petite avance. Ça, c’était avant qu’elle ne vole le départ de la première medal race – de quelques centimètres – et ne passe à la troisième place, derrière l’Espagnole Blanca Manchon et la Britannique Bryony Shaw qui domine les débats. Là encore, la réaction à chaud est de serrer les dents mais avec un peu de recul, Charline quitte Hyères avec le sourire. Elle a dominé toute la semaine et considère que le pari de marquer les esprits et de prendre un ascendant psychologique sur ses adversaires est rempli. Charline Picon promet : elle se « vengera sur l’Européen ». C’est en effet dans les eaux brestoises que se jouera le titre continental, la première semaine de juillet.

Besson et Riou, quasi vainqueurs

Il n’y a qu’une seule première place en haut du podium mais pourtant celle-ci devrait être partagée entre les équipages français et suédois. Billy Besson et Marie Riou étaient ex-aequo avec Tim Shuwalow et Hanna Klinga et ce n’est qu’une interprétation pointue du règlement qui a réussi à les départager… à la faveur des Scandinaves. On retiendra de cette semaine que plusieurs équipages tricolores peuvent remporter une épreuve de ce niveau puisque Moana Vairaux et Manon Audinet y avaient leur place jusqu’à ce qu’ils ne volent – d’un rien – le départ de la dernière manche.

La passe de deux pour le quatre sept

Fidèle à sa réputation, le 470 français signe deux podiums. Camille Lecointre et Mathilde Géron, 3e l’an dernier, grimpent d’une place, à un petit point des Brésiliennes Oliveira et Barbachan, intouchables en ce début de saison. Chez les garçons, ce sont encore une fois des jeunes qui surprennent puisque Sofian Bouvet et Jérémie Mion, à 23 ans, prennent la deuxième place et réalisent la plus belle performance de leur carrière sur une épreuve de la Coupe du Monde. L’Australien Mathew Belcher, associé à Will Ryan, gagne l’épreuve haut la main. Depuis décembre 2011, le barreur a gagné l’intégralité des épreuves auxquelles il a participé, dont deux championnats du monde et les Jeux Olympiques de Londres, remportés haut la main. Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre terminent 5e et prouvent la pertinence de leur récente association. Comme le reste de la flotte, ils participeront à un événement majeur de la classe, le championnat du monde accueilli début août par La Rochelle. Ce mondial célèbrera les 50 ans de ce bateau au succès international.

Le Breton, Le Retour

En Finn, ce sont toujours les Britanniques qui mènent les débats. Andrew Mills remporte pour la première fois une épreuve de la Coupe du monde et y met les formes. Même son dauphin Giles Scott n’aura réussi à l’inquiéter sérieusement. La meilleure performance française est signée par Thomas Le Breton qui s’offre la cinquième place, une belle performance pour son retour à la compétition. « Thom » s’était accordé une année sans régates de Finn après les sélections pour les Jeux de Londres. Jonathan Lobert, médaillé de bronze à Londres, est 6e.

Laser et 49er

En 49er, Julien D’Ortoli et Noé Delpech auront eu beau gagner une manche aujourd’hui sur le « stade nautique » mouillé devant la digue mais elle ne leur aura pas permis de revenir devant. Ils terminent 6e. En Laser Radial, la jeune Mathilde de Kerangat prend la 4e place avec la satisfaction d’avoir remporté plusieurs manches – dont la medal race. « Ça me montre que je suis capable d’être devant les meilleures » explique La Rochelaise, 21 ans seulement. Chez les garçons, Jean-Baptiste Bernaz termine 5e. C’est un Australien, Tom Burton, qui s’impose. Il est le seul à avoir su contenir les assauts de Robert Scheidt, de retour sur le dériveur.


Classements finaux

RS:X Femmes :

  • 1 – Bryony Shaw (GBR) : 21 pts
  • 2 – Blanca Manchon (ESP) : 24 pts
  • 3 – Charline Picon (Palmyr Atlantique Voile ) : 42 pts
  • ….
  • 10- Eugénie Ricard (YCMC) : 81 pts

RS : X Hommes :

  • 1- Przmyslaw Miarczynski (POL) : 20 pts
  • 2- Piotr Myszka (POL) : 28 pts
  • 3- Julien Bontemps (ASPTT Nantes) : 30 pts
  • 4- Louis Giard (Yacht Club de Carnac) : 30 pts
  • 8- Thomas Goyard (A Caledonienne PAV) : 70 pts

Finn :

  • 1- Andrew Mills (GBR) : 23 pts
  • 2- Gilles Scott (GBR) : 35 pts
  • 3- Josh Junior (NZL) : 49 pts
  • 5 – Thomas Le Breton (SR Brest / Equipe de France Militaire) : 59 pts
  • 6- Jonathan Lobert (SNO Nantes – Equipe de France Militaire) : 67 pts

Laser radial :

  • 1 – Marit Bouwmeester (NED) : 19 pts
  • 2 – Tuula Tenkanen (FIN) : 36 pts
  • 3- Alison Young (GBR) : 42 pts
  • 4- Mathilde de Kerangat (S R Rochelaises) : 52 pts
  • ...
  • 10- Marie Bolou (CN Lorient) : 87 pts

Laser standard :

  • 1-Tom Burton (AUS) : 54 pts
  • 2- Robert Scheidt (BRA):63 pts
  • 3- Stipanovic Tonci (CRO) : 66 pts
  • ...
  • 5 - Jean-Baptiste Bernaz (CN Ste Maxime) : 85 pts

470 Femmes :

  • 1 – Fernanda Oliveira et Ana Barbachan (BRA) : 38 pts
  • 2 – Camille Lecointre et Mathilde Géron (SR Brest - Equipe de France militaire / CMVSB - Equipe de France militaire) : 39 pts
  • 3- Sophie Weguelin et Eilidh Mcintyre (GBR) : 50 pts

470 Hommes :

  • 1- Mathew Belcher et Will Ryan (AUS) : 19 pts
  • 2- Sofian Bouvet et Jéremie Mion (YC Antibes / SR Havre) : 51 pts
  • 3- Lucas Calabrese et Juan de la Fuente (ARG) : 60 pts
  • 5- Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre (ASPTT Nantes / FFVoile) : 65 pts
  • 7- Vianney Guilbaud et Vincent Guillarm (CVSQ / USAM Voile) : 76 pts

49er :

  • 1 – Dylan Fletcher et Alain Sign (GBR) : 63 pts
  • 2 – David Evans et Edward Powys (GBR) : 83 pts
  • 3- Carlos Paz et Anton Paz (ESP) : 87 pts
  • 6 – Julien D’Ortoli et Noé Delpech (YCPR Marseille / YCPR Marseille) : 114 pts

49er FX :

  • 1- Alex Maloney et Molly Meech (NZL):46 pts
  • 2- Charlotte Dobson et Mary Rook (GBR) : 60 pts
  • 3 – Annemiek Bekkering et Claire Blom (NED) : 69 pts
  • ...
  • 14 – Lili Sebesi et Hélène Defrance (YCPR / ASPTT Marseille) : 118 pts

Nacra :

  • 1 – Tim Shuwalow et Hanna Klinga (SWE) : 59 pts
  • 2 – Billy Besson et Marie Riou (SNO Nantes / USAM BREST) : 59 pts
  • 3 – Matias Buhler et Nathalie Brugger (SUI) : 68 pts
  • 6- Moana Vaireaux et Manon Audinet (Y C Carnac/ St Georges Voiles) : 75 pts
  • 8 - Audrey Ogereau et Matthieu Vandame (ASPTT Nantes / SR Vannes) : 94 pts

http://swc.ffvoile.fr/



A la une