SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Extreme Sailing Series

Un premier Act des Extreme Sailing Series pour Leigh McMillan au Sultanat d’Oman

vendredi 8 mars 2013Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Les bateaux n’ont peut-être pas atteint des vitesses exceptionnelles en cette dernière journée de course à Mascate, au Sultanat d’Oman, mais la tension était bien palpable sur le plan d’eau pour le premier Act des Extreme Sailing Series Extreme Sailing Series #extremesailing 2013. Le champion en titre, Leigh McMillan et son équipe de The Wave, Muscat ont eu une journée de rêve en réussissant à combler leurs 15 points de retard sur le leader Red Bull Sailing Team pour remporter la victoire de l’étape à domicile et dans un finish à couper le souffle.

Au départ de la dernière manche du jour, comptant double, deux points seulement séparaient Red Bull Sailing Team de The Wave, Muscat. Le calcul était dès lors très simple : l’équipe qui finirait devant l’autre, gagnerait l’épreuve. A l’arrivée, c’est l’équipe invitée, Team Duqm Oman, qui s’impose, avec à la barre Robert Greenhalgh, le vainqueur de la toute première édition des Series en 2007, mais The Wave, Muscat s’en sort mieux que son principal adversaire au terme d’une intense bataille. « Nous avons eu une semaine en demi-teinte, mais une journée vraiment exceptionnelle aujourd’hui », confiait McMillan encore sous le choc à l’arrivée. « C’est ça la voile. On n’y arrive pas toujours, mais aujourd’hui on a vraiment navigué au mieux au moment le plus important. Je ne sais pas si nous réussirons à renouveler un tel exploit à chaque épreuve. C’était un sacré défi, mais je suis très heureux d’avoir fait une si belle journée aujourd’hui ».

Red Bull Sailing Team était particulièrement en forme cette semaine à Mascate, excellant aussi bien dans la brise sur plan d’eau ouvert lors de la première journée, que dans le petit temps et en mode stade nautique les jours suivants. L’équipe autrichienne était bien partie pour remporter sa toute première victoire d’étape, mais le destin en a voulu autrement et le skipper double médaillé d’or olympique risque de repenser très longtemps à cette dernière manche. “Nous avons pris un bon départ, comme The Wave, Muscat, mais ils ont été plus rapides et nous ne pouvions pas les rattraper sur ces petits parcours. J’espère juste que nous ferons mieux à Singapour ».

De son côté, Alinghi a fait preuve d’une belle régularité tout au long de cet Act. L’équipe suisse, qui a remporté l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup en 2003 et 2007, est menée par Ernesto Bertarelli à la barre, et Morgan Larson à la tactique, l’ancien skipper d’Oman Air qui avait terminé deuxième l’année dernière. Le nouveau duo a été très rapide sur l’eau et permet à son équipe de grimper sur le podium pour la première fois depuis 2011. D’après les données de SAP, Alinghi a même été le plus rapide à Oman, avec une vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 8,54 noeuds. Reste à réduire la distance parcourue et Alinghi pourra grimper sur la plus haute marche. “C’était une belle course. Nous avons une bonne équipe et l’arrivée de Morgan Larson est très positive pour nous. Nous sommes très, très contents de notre troisième place”, a déclaré Pierre-Yves Jorand. “Ernesto, Yves, Nils et moi avons bien sûr l’habitude de naviguer ensemble. Nous sommes très à l’aise dans ces conditions de petit temps. Morgan a fait de bons choix tactiques. Nous n’avons pas commencé au mieux la journée aujourd’hui, mais au final on s’en sort très bien. Nous sommes très satisfaits”.

Les nouveaux skippers de Realteam, GAC Pindar et Team Korea qui viennent d’intégrer le circuit, ont chacun eu leur moment de gloire dans cette épreuve et prouvent qu’il faudra compter sur eux cette saison. Depuis sa médaille d’argent pour la Nouvelle-Zélande aux JO de Londres l’année dernière, Peter Burling n’a pas arrêté, menant d’abord Team Korea dans les America’s Cup America's Cup #AmericasCup World Series, avant de prendre la barre de l’Extreme 40 pour une saison dans les Extreme Sailing Series Extreme Sailing Series #extremesailing . Pour sa toute première épreuve sur le circuit, il termine à une prometteuse cinquième place. Dans une interview vidéo, il explique comment se retrouver sur le plan d’eau stade nautique des Extreme Sailing Series Extreme Sailing Series #extremesailing . A voir en cliquant ici


Voir en ligne : Info presse Extreme Sailing Series / www.extremesailingseries.com


Prochaine étape : Singapour, où la flotte s’affrontera dans le célèbre Marina Bay Reservoir, du 11 au 14 avril, avec une nouvelle équipe invitée, Team Aberdeen Singapore.

Classement de l’Act 1 des Extreme Sailing Series 2013, à Mascate, Oman après la quatrième et dernière journée, et 28 manches courues (8.3.13)

Place / Equipe / Points

  • 1er The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan, Ed Smyth, Pete Greenhalgh, Musab Al Hadi, Hashim Al Rashdi 232 points.
  • 2e Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans Peter Steinacher, Matthew Adams, Pierre Le Clainche, Graeme Spence 226 points.
  • 3e Alinghi (SUI) Ernesto Bertarelli, Morgan Larson, Pierre Yves Jorand, Nils Frei, Yves Detrey 218 points.
  • 4e Team Duqm Oman (OMA) Robert Greenhalgh, Bleddyn Mon, Will Howden, Andrew Walsh, Nasser Al Mashari 185 points.
  • 5e Team Korea (KOR) Peter Burling, Blair Tuke, Mark Bulkeley, Sungwok Kim, Matt Cornwell 173 points.
  • 6e GAC Pindar (NZL) Will Tiller, Brad Farrand, Stewart Dodson, Harry Thurston, Shaun Mason 164 points.
  • 7e SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Kostner, Pete Cumming, Mikkel Røssberg, Nicolai Sehested 153 points.
  • 8e Realteam (SUI) Jérôme Clerc, Bryan Mettraux, Arnaud Psarofaghis, Cédric Schmidt, Thierry Wasem 147 points


A la une