SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Les Açores - Les Sables

Aymeric Chappellier, 2e aux Sables, remporte l’édition 2012 des Sables – Les Açores – Les Sables

jeudi 23 août 2012Redaction SSS [Source RP]

Aymeric Chappellier a su gérer sa course avec une rare maîtrise. Sur un bateau qui n’était peut-être pas le plus rapide de la flotte, il a adopté une stratégie prudente, refusant de partir dans des options extrêmes. Mais à chaque fois, il a réussi à se repositionner sur le plan d’eau au bon moment. Sa victoire est celle d’une course menée avec une grande intelligence.

Visiblement Aymeric Chappellier n’a pas oublié ses années de formation olympique. Nanti, à l’issue de la première étape, d’un capital d’heures confortable, Aymeric a joué sur cette dernière étape la prudence stratégique sans pour autant lâcher sur la conduite du bateau. Comme Nicolas Boidevezi, il a poussé les limites de son prototype s’offrant quelques belles figures de style (enfournement jusqu’au pied de mât dans l’eau) qui montrent qu’il fallait aussi être constamment sur la bête pour espérer l’emporter.

Analyse météo et pondération tactique Sur cette deuxième étape, Aymeric Chappellier a montré qu’il était à la fois capable de se positionner du côté favorable du plan d’eau, sans pour autant aller chercher des routes extrêmes. Sa position au classement général ne pouvait pas l’inciter à prendre des risques. Il a su se maintenir sur une route intermédiaire, tout en se recalant vers le nord à chaque fois que c’était nécessaire. Savoir aller vite, c’est bien, savoir pourquoi l’on va d’un côté ou d’un autre est aussi diablement efficace. L’arrivée de Nico Boidevezi qui finira deuxième du classement général était celle du panache, celle d’Aymeric Chappellier témoigne qu’une course se gagne autant avec sa tête qu’avec ses tripes. Au final, ce sont deux beaux vainqueurs qui se présentent sur la ligne des Sables d’Olonne.

Milan Kolacek troisième des prototypes

Milan Kolacek a coupé la ligne en troisième position des prototypes. Le skipper de Follow Me, après avoir mené une bonne partie de cette deuxième étape a choisi de rester sur une position intermédiaire qui lui a sûrement couté le classement de cette deuxième étape. Il reste que le navigateur tchèque a impressionné par sa vitesse Vitesse #speedsailing .

Il ne manque pas grand-chose à Milan Kolacek pour espérer remporter une grande étape de course au large sur le circuit Mini. Constructeur de son propre bateau, Milan s’est lancé » sur le circuit depuis deux ans en véritable autodidacte. Méticuleux, parfait connaisseur du potentiel de sa machine, il lui manque juste encore un peu plus de constance, notamment sur les fins d’étape pour laisser exploser son talent. Mais nul doute que d’ici très peu de temps, il sera un client plus que sérieux pour la victoire.


Voir en ligne : Info presse www.lessables-lesacores.com


Classement provisoire avant jury au 23 août à 1h

Prototypes : 1 Fondation terrevent.org – Nicolas Boidevezi, Arrivé le 22 août à 17h 08mn 23 sec heure locale 2 La Tortue de l’Aquarium La Rochelle – Aymeric Chappellier arrivé le 22 août à 22h 59 mn 12sec 3 Follow Me – Milan Kolacek, arrivé le 22 août à 23h 33 mn 55 sec 4 benoitmarie.com – Benoit Marie, à 24,7 milles 5 Chasseur de Primes – Etienne Bertrand, à 36,2 milles



A la une