SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Class40

Normandy Channel Race : Chappellier & Brasseur remportent la 10e édition devant Luciani & Santurde del Arco

samedi 25 mai 2019Redaction SSS [Source RP]

Déjà victorieux, il y a un mois, du Défi Atlantique, Aymeric Chappellier est décidément très en forme cette saison. Le skipper du Class40 aux couleurs de l’association AINA Enfance et Avenir, associé à Pierre Brasseur, a effet, remporté la 10e édition de la Normandy Channel Race, ce samedi, à 6h58, devançant alors d’une minute tout pile le tandem Pietro Luciani – Pablo Santurde del Arco avec lequel il s’est livré un remarquable duel tout au long des 1000 milles du parcours, en Manche en mer Celtique.

« La Normandy Channel Race est certainement la course la plus complète du circuit. Il y a des passages à niveau tous les 60 milles. Barfleur, le Solent, Start Point, Land’s End, le canal St Gorge sont autant de points où la course peut être complètement relancée, notamment en raison des courants mais aussi de phénomènes météo très spécifiques », annonçait Aymeric Chappellier peu avant le départ de la course, le 19 mai dernier. Et de passages à niveau, il en a bel et bien été question lors de cette 10e édition puisque le franchissement de Start Point (comté de Devon, Angleterre) a sans conteste été le point clé de la course. C’est, en effet, à cet endroit qu’AINA Enfance et Avenir puis Eärendil se sont fait la belle. « Là, on a vu la zone de molle arriver puis s’étendre. Devant, on a réussi à prendre la poudre d’escampette mais les autres sont restés scotchés. C’est un scénario que j’avais en tête car c’est exactement ce qui s’était produit une année où j’avais disputé la Fastnet Race. Dans ces coins-là, mieux vaut toujours être devant car on ne sait jamais à quel moment ça va se jouer. Le seul truc que l’on sait, c’est que quand ça part, après, c’est fini », a commenté le navigateur Rochelais qui a compté jusqu’à 125 milles d’avance sur le gros de la flotte après le passage de Tuskar, mais qui n’a pas été lâché d’une semelle par la paire Pietro Luciani – Pablo Santurde del Arco.

Intense jusqu’au bout

Les deux duos ont régaté au contact pendant cinq jours, s’échangeant régulièrement la première place jusqu’à 24 heures avant l’arrivée où le binôme Aymeric Chappellier – Pierre Brasseur a pris un léger avantage qu’il est parvenu à garder jusqu’à l’arrivée. « Franchement, ça a été chaud ! On a joué un peu de malchance, au niveau de Barfleur, juste avant le lever du soleil. On a tapé ce qu’on pensait être un casier, ce qui nous a fait nettement ralentir. J’ai donc pris le masque et la frontale puis j’ai plongé à l’avant du bateau. Je me suis alors rendu-compte qu’une caisse de mareyeur était pliée autour de la quille. Heureusement qu’on a su réagir vite mais les autres sont quand même un peu revenus sur nous et ça nous a remis un petit coup de pression », a détaillé le skipper d’AINA Enfance et Avenir qui a finalement devancé son dauphin d’une minute tout pile. « Ça s’est joué dans les dernières longueurs, sur une manœuvre lors de laquelle il a fallu affaler le spi et repartir sous foc, sans laisser aucune chance à nos adversaires de pouvoir s’engager. Avec Pierre, on a réussi à faire ça propre et net », a souligné Aymeric, forcément satisfait du travail accompli. « Ça a vraiment été intense. On est content que ça se termine et que ça se termine bien ! », a ajouté le navigateur qui signe ainsi sa première victoire sur la Normandy Channel Race tandis que Pierre, lui, accroche la course pour la deuxième fois à son palmarès après l’avoir déjà remportée en 2013 au côté de Jörg Riechers.

Perrine Vangilve



A la une