SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

La Torche Pro France

Eric Terrien remporte la descente de l’Odet

samedi 5 mai 2012Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La Torche Pro France 2012 a vécu une journée magique vendredi. Imaginée depuis des mois dans les têtes pensantes du staff, la « city race » s’est conclue après un finish incroyable.

Il est 17H00 quand le départ est donné du cœur de la ville de Quimper avec un incroyable passage sous le pont du Cap Horn qui impose à tous les compétiteurs de se contorsionner pour éviter le tablier de cette magnifique passerelle. On est juste après la marrée haute, le tirant d’air ne doit pas excéder 1.20 m. Tout le monde franchit l’obstacle quasiment à genoux. Quelle entrée en matière spectaculaire. Le public massé autour de la Place du Stivel n’en perd pas une miette.

Passé cette première étape ça attaque très fort par l’avant pour se dégager de la meute. A ce jeu là et sans trop de surprise on retrouve des noms bien connus. Kai Lenny, Casper Steinfath, Gaëtan Séné, Kody Kerbox, Eric Terrien, Léonard Nika, Arthur Daniel Yoann Cornelis, Belar Diaz…

Très vite deux groupes se dessinent nettement. Le premier emmené par un Kai Lenny extrêmement généreux dans l’effort. Dans sa roue, Gaëtan Sene, Casper Steinfath et Eric Terrien. Une trentaine de mètres derrière un autre groupe constitué du reste de la première échappée du jour. Kai mène la course à un rythme d’enfer, c’est réellement impressionnant.

Dans les « vire-court » l’expérience de kayakiste d’Eric et de Gaëtan commence à se faire sentir. Les deux experts et compères dans l’effort ont une excellente lecture du plan d’eau. Avec un gros coefficient de marée et deux heures après la pleine mer, l’Odet commence à se vider sérieusement. Il ya déjà un gros débit. Le courant est violent. Ça bouillonne et ça tourbillonne dans ce majestueux méandre. Eric commence à prendre la main mais Kai ne lâche rien. Casper fait une chute, Gaëtan va chercher une autre trajectoire, un autre courant. La lutte est sans merci. Casper est relégué à une bonne vingtaine de mètres après ce déséquilibre du à un travers de son sup dans un remous rebelle. Il donne tout ce qu’il a et recolle très vite au trio de tête. On assiste à un incroyable chassé croisé. Les garçons se rendent coup pour coup.

Et tout d’un coup, Eric Terrien prend les commandes du manège. Non seulement il prend les choses en main mais en plus il appui là où ça fait mal. Je double, je me positionne devant, j’accélère et je fais le trou ! Impressionnant. Seul Gaëtan arrive à lui coller le train. Kai semble encaisser sérieusement le coup. Il perd très vite le contact avec le duo français. Jamais il ne reviendra. Casper le dépasse même très rapidement. Le jeune danois confirme ici son excellent début de saison.

Devant, Eric matraque toujours et encore. Gaëtan ne le lâche pas. Mais sans jamais pouvoir le doubler. Eric Terrien conclue cette magnifique manche au sprint en 1H25’23’’.

Incroyable Gaëtan Sene qui coupe la ligne d’arrivée 7’’ derrière Eric. Juste une toute petite longueur de planche les sépare après 20 km d’une course superbe. Casper Steinfath complète le podium en 1h26’10’’. Greg Closier fait un retour remarquable en coupant la ligne d’arrivée en 4e position. Malheureusement il ne franchit pas la marque de parcours obligatoire. Il est donc disqualifié. Kai Lenny finit donc 4e et Léonard Nika 5e.

Chez les filles la française Olivia Piana s’impose en terminant à la 35e position au classement scratch (sur 56 inscrits…). Seconde l’espagnole Laura Quetglas et 3e Faustine Merret.

Le vainqueur des moins de 18 ans, Arthur Daniel se place 7e au classement général. Excusez du peu !


Voir en ligne : Info presse Didier Lafitte / www.latorcheprofrance.com



A la une