SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Traversée de l’Arctique

Mike Horn continue malgré trois phalanges gelées

vendredi 5 avril 2002

Depuis ce matin, une certaine agitation règne chez les supporters les plus directs de Mike Horn. Cathy, sa femme, tout d’abord. Quotidiennement en liaison téléphonique avec Mike, elle sait que son aventurier de mari souffre de gelures aux deux pouces et à l’index droit.

Connaissant la force mentale de Mike, elle s’inquiète. En effet, par le passé, Mike a maintes fois prouvé qu’il était dur au mal. Le risque aujourd’hui est qu’il le soit trop, risquant de perdre ses trois doigts.

C’est alors qu’intervient Groupama Assistance, partenaire de l’expédition Arktos, qui met en relation téléphonique Mike et un grand médecin français spécialiste des gelures.

Le constat dressé par ce médecin et transmis par Gouram Assathiany, responsable de l’assistance chez Groupama est le suivant : « Les premières phalanges de ses trois doigts sont effectivement gelées. Elles peuvent encore être sauvées si Mike les trempe deux fois par jour pendant une heure dans une eau à 35°. Pour l’instant, il va tenter de se reposer. Il estime avoir fait la partie la plus dure de son expédition et ne veut pas abandonner. Nous avons convenu de nous rappeler demain après-midi pour refaire le point » conclut Gouram.

Au téléphone, Cathy n’est pas étonnée de la décision provisoire prise par Mike. Elle n’en demeure pas moins inquiète. En effet, peut-on réellement croire que Mike va suivre le traitement conseillé par le médecin de Groupama Assistance ?

Faire chauffer de l’eau à 35° puis la maintenir à cette température pendant deux heures chaque jour va entraîner une hausse importante de sa consommation d’alcool. Mais aussi le priver de deux heures de sommeil dont il a bien besoin pour récupérer des importants efforts physiques réalisés dans la journée.

Est-il, dans ces conditions, bien raisonnable de poursuivre cette traversée du Pôle que Mike décrivait comme un « échauffement » avant le véritable tour du monde par le cercle polaire ?

site : http://www.mikehorn.com



A la une