SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transat 650

Benoît Mariette termine 1er série à Funchal devant Clément Bouyssou et Davy Beaudart

mercredi 5 octobre 2011Information Transat 650

Benoît Mariette, à la barre de son Pogo 2 Odalys Vacances vient de remporter la première étape de La Charente-Maritime/Bahia Transat 6,50 (classement provisoire avant jury). Il est arrivé à 23h 48 mn et 39 sec TU soit mercredi matin à 01h 48 mn et 39 sec heures françaises.

Son temps de course entre La Rochelle (Charente-Maritime/France) et Funchal (Madère/Portugal) est donc de 9 jours 08 heures et 31 minutes. Il a parcouru les 1 148 milles du parcours théorique à la vitesse Vitesse #speedsailing de 5,11 nœuds.

Benoît Mariette (Odalys Vacances) : « Cette étape se termine comme elle a commencé : dans la molle. Depuis quelques jours, je me fais le scénario cauchemar en me disant que cela revenait par l’arrière... L’horreur ! J’ai eu un dégolfage compliqué et j’ai commencé à me décaler dans l’Ouest mais je me suis vite dit que c’était une bêtise... alors je me suis vite recalé dans l’Est et là, cela s’est bien passé. Je savais que quand cela allait redémarrer dans l’Est, j’allais être bien. J’ai fait du coup beaucoup de près dans du vent médium. Nous avons eu des conditions de navigation très correctes avec pas plus de 25 nœuds comparés aux autres qui sont allés dans l’Ouest. Je suis super content de cette victoire... J’ai essayé de bien naviguer et de m’appliquer dans toutes les manœuvres. Maintenant, ce n’est pas tout : le plus dur reste à faire ! ».

Clément Bouyssou (Douet Distribution) termine 2e Série de cette première étape.

Son temps de course entre La Rochelle (Charente-Maritime/France) et Funchal (Madère/Portugal) est de 9 jours 09 heures et 22 minutes. Il a parcouru les 1 148 milles du parcours théorique à la vitesse Vitesse #speedsailing de 5,09 nœuds.

Clément Bouyssou (Douet Distribution) : « 2e c’est génial ! Je me suis éclaté. J’ai pris du plaisir tout le temps et plus les jours passés, plus je grimpais dans le classement. C’était génial ! C’est vrai qu’avant sur d’autres courses, je partais un peu stressé, là j’y suis allé détendu et cela l’a bien fait. Je ne suis pas allé dans le baston, ni dans la molle. Je suis resté fidèle à une route assez directe et c’était impeccable. L’objectif maintenant c’est d’attaquer dans la seconde étape. Au départ, mon but était d’être dans les 5 et là, maintenant, il y a moyen de le faire ! ».

Davy Beaudart (Innovea Environnement Environnement ) termine 3e Série de cette première étape.

Son temps de course entre La Rochelle (Charente-Maritime/France) et Funchal (Madère/Portugal) est de 9 jours 09 heures et 59 minutes. Il a parcouru les 1 148 milles du parcours théorique à la vitesse de 5,08 nœuds.

Davy Beaudart (Innovea Environnement Environnement ) : « Cette étape a été longue... On a mis 9 jours pour faire 1 100 milles, c’est beaucoup ! On a eu de la molle, et du près et encore de près. Il a fallu se triturer la tête pour chercher le vent. En fait, mon option a payé à la fin du parcours. J’ai même doublé à l’arrache mon copain Renaud Mary (ndr, qui termine 4e) dans la baie, là-devant. Il ne faut rien lâcher jusqu’à la dernière seconde et, ce n’est qu’une fois que la ligne est passée que la course est terminée. Je me suis fait plaisir sur cette étape et j’ai essayé de donner le meilleur de moi-même. Mais ce n’est que le début ! Nous avons fait un tiers du parcours et il y a des écarts infimes. Donc, tout est possible ! ».



A la une