SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Figaro-Bénéteau

Fabien Delahaye : "dans le Top 10 de La Solitaire"

lundi 14 février 2011Redaction SSS [Source RP]

Fabien Delahaye, skipper de Port de Caen Ouistreham, a remporté en 2010 une jolie victoire aux côtés d’Armel Le Cleac’h (Brit Air) sur la Transat AG2R. Ensuite, le jeune skipper normand a fait preuve d’une belle régularité tout au long de la saison pour se classer 4e du Championnat de France de Course au Large en solitaire après seulement 2 années sur le circuit Figaro Bénéteau. Cet hiver, entre le convoyage du Maxi Trimaran Sodebo, le chantier du bateau, la préparation à la saison 2011 et les actions partenaires, l’agenda de Fabien n’a pas désempli.

Pour un marin normand, qui connait la Manche comme sa poche, Fabien a décidé, depuis un an, d’agrandir un peu son terrain de jeu et de partir à l’assaut de l’Atlantique. Première transatlantique, première victoire : en mai dernier, le jeune skipper remporte la transat AG2R. De quoi mettre en appétit ! Fabien n’hésite donc pas quand, en novembre dernier, l’opportunité de ramener le trimaran de Thomas Coville (3e de la Route du Rhum) s’offre à lui. Un joli run entre la Guadeloupe et la Trinité-sur-Mer.

« C’était l’occasion de faire une transat retour, avec des conditions météo et une manière de naviguer totalement différentes. Une belle expérience ! » explique Fabien. « De plus, nous étions 6 à bord sur ce convoyage. Ce qui permet de beaucoup échanger et de progresser. Quand tu te poses une question, tu as tout de suite une réponse ! Ça change beaucoup du solitaire ! »

Cet apprentissage supplémentaire n’est pas anodin pour le skipper, qui participera cette année à la première édition de la Bénodet - Martinique en figaro Bénéteau 2. Une transat en solitaire de 3 500 milles qui partira début avril à destination de Fort-de-France.

« Cela fera trois expériences différentes en moins d’un an : une transat en double, un convoyage retour en équipage et une transat en solo ! Une suite logique en fait ! »

Fin janvier, le figariste a convié ses amis et fidèles partenaires à une soirée bilan 2010 et annonce du programme 2011. Fabien est revenu sur son incroyable saison tout en faisant part des projets futurs.

« J’apprécie beaucoup pouvoir partager avec mes partenaires, Port de Caen Ouistreham et Leclerc Caen-Ifs notamment, sur les petites anecdotes de course et selon moi, il est important de leur permettre de tous se retrouver pour échanger sur ce projet commun. »

Pour attaquer 2011, le jeune skipper rejoint cette année les rangs de la Marine Nationale et de son École Navale.

« J’ai été contacté à la fin de l’été dernier par la Fédération Française de Voile pour représenter l’Équipe de France militaire de voile (EFMV). Ce partenariat donne encore plus de valeur à mon projet et symbolise son évolution au terme de trois ans. J’interviendrai ponctuellement à l’école navale de Lanvéoc en tant que formateur et serai également amené à skipper leurs bateaux sur quelques régates pendant l’année. »

Ce weekend, Fabien se rendait déjà à Monaco pour participer à la Primo Longtze Cup. Pour sa première régate, le skipper se classe à la 8e place du championnat.

« C’était super. Je ne connaissais pas du tout l’équipage et nous avons bien progressé pendant le weekend, jusqu’à remporter la dernière manche. C’est très encourageant pour la suite. » explique Fabien.

Le prochain rendez-vous en Longtze est pris à La Ciotat Special Event les 12 et 13 mars prochains.

Pour entamer sa troisième année sur le circuit Bénéteau, le Figaro 2 Port de Caen Ouistreham change de robe et de numéro. 2011 sera placée sous le n°4, représentant la quatrième place de Fabien au Championnat de France en 2010.

« J’ai profité de cette occasion pour revoir la déco du bateau et la rendre plus dynamique. Nous sommes partis de celle que nous avions avant et l’avons simplement modifiée. Je la trouve plus vivante, plus agressive » confie Fabien. « Sur le chantier de cet hiver chez V1D2 à Caen, nous avons également refait la carène et quelques aménagements dans le cockpit pour le rendre plus ergonomique. Ils ont également passé beaucoup de temps sur les aménagements pour la transat : un 2e vérin de pilote au cas où le premier céderait et plusieurs systèmes de secours pour pallier à d’éventuelles pannes. Ils ont encore une fois fait un travail de qualité. »

A son retour de Monaco, le jeune skipper reprendra la mer en direction de Port-la-Forêt, fief du Pôle Finistère Course au Large.

« Je vais partir lundi ou mardi en fonction des conditions météo, faire une halte à Granville pour m’entrainer avec les figaristes bas-normands pendant quelques jours avant de rallier Port-la-forêt en fin de semaine. »

Une séance de navigation lui permettant de valider tout le matériel après le chantier d’hiver. S’en suivra une saison Figaro bien chargée avec pas moins de 6 000 milles répartis sur les 5 épreuves du Championnat de France, dont la prestigieuse Solitaire du Figaro.

Quant aux objectifs pour 2011, ils sont clairs :

« c’est sûr que je souhaiterais faire encore mieux qu’en 2010. Rentrer encore plus dans le Top 10 de La Solitaire, mais cela signifie aussi viser le podium du Championnat... C’est très dur de parler de résultat car c’est tellement aléatoire... Quand je suis sur la ligne de départ, je me dis que le plus important est de ne pas avoir de regrets à la fin et de prendre le maximum de plaisir » conclut-il.

- Info presse Marie-Astrid Parendeau / www.fabiendelahaye.com



A la une