SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

33e Coupe de l’America

Ernesto Bertarelli : "Je serai à la barre…"

"… mais je la partagerai avec Loïck Peyron"

samedi 6 février 2010Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La 33e America’s Cup America's Cup #AmericasCup s’est faite attendre, mais après deux ans de litiges menés par le challenger américain, le Match entre les deux multicoques les plus extrêmes du monde va enfin pouvoir commencer dans quelques jours.

Ernesto Bertarelli, président de l’équipe, s’est exprimé lors de la conférence de presse vendredi soir et a fait l’éloge de son équipe :

- "Cela fait 10 ans que je navigue avec les mêmes personnes et c’est un point très important pour l’ensemble du projet. Ces trois campagnes menées avec quasiment le même groupe rend chaque journée encore plus passionnante et plus enrichissante. Le fait que le coeur de l’équipe n’ait pas changé depuis les tout, tout débuts rend cette campagne pour l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup encore plus gratifiante et je ne serais pas ici aujourd’hui sans les autres membres de l’équipe Alinghi. Je serai à la barre, mais je la partagerai avec Loïck Peyron. Aucun de nous deux ne pourrait barrer sans les autres gars à bord et sans le reste de l’équipe".

Alinghi a dessiné et construit Alinghi 5, un catamaran de 90 pieds à la flottaison, qui dépasse au total les 110 pieds de long, avec un mât de hauteur équivalente à un immeuble de 17 étages reposant sur une base de la taille d’une balle de tennis. La construction du bateau a nécessité environ 100 000 heures de travail et Alinghi 5 s’inscrit dans la pure tradition des multicoques qui ont fait la réputation de la Suisse.

- Le skipper de l’équipe Brad Butterworth, quadruple vainqueur de l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup  : "Dessiner et construire Alinghi 5 en un temps si limité fut un immense défi. Les gars du design team et du chantier ont fait un travail remarquable. Notre adversaire est redoutable. BMW Oracle a un très bon marin en la personne de James Spithill et leur bateau fait honneur à leur design team. Je parle au nom de toute l’équipe navigante en disant que nous sommes impatients de régater et de replacer la compétition sur l’eau, là où elle doit être".

Le début de l’épreuve est fixé à lundi, avec une première manche à 10h00 (signal d’avertissement), si les conditions météo le permettent. Toute l’équipe suivra la course avec attention, comme l’explique Grant Simmer, coordinateur du design team :

- "nous attendons lundi avec beaucoup d’impatience. Cela fait près de deux ans que nous avons commencé à travailler sur Alinghi 5 et ce sera formidable de le voir enfin franchir la ligne de départ, grâce au travail de chaque membre de l’équipe".

- Info presse Alinghi / www.alinghi.com



A la une