SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Course au large

Gildas Morvan garde son titre de champion de France

Nicolas Lunven, vainqueur de la Solitaire, seulement onzième

vendredi 21 août 2009Christophe Guigueno

À l’issue de la Solitaire du Figaro qui vient de se terminer à Dieppe par la victoire de Nicolas Lunven, c’est le vainqueur en début d’année de la Transat BPE, Gildas Morvan, qui remporte le titre de champion de France de course au large en solitaire. Le skipper du Figaro-Bénéteau Cercle Vert conserve ainsi le numéro 1 acquis l’an passé.

Le championnat de France de course au large en solitaire est une compétition dans la compétition du circuit Figaro-Bénéteau. Validé par la FFV, il inclut les plus grandes courses en solitaire comme la Transat entre Belle île en mer et Marie-Galante, la Quiberon Solo (une régate sur des parcours en baie), et la Solitaire du Figaro. Pour cette dernière épreuve, la plus prestigieuse du lot, comptent à la fois les résultats de chaque étape et le classement général.

C’est d’ailleurs le classement général de la Solitaire qui différencie le numéro 1 des Figaristes du numéro 2 cette année. Avec 88 points chacun, Gildas Morvan et Erwan Tabarly (1er et 2e de la Transat BPE), sont ex-aequo en points. Selon une règle décidée par la Classe Figaro-Bénéteau, c’est donc Gildas, 7e de la Solitaire, deux places devant Erwan, qui gagne le championnat de France. Logique puisque le skipper de Cercle Vert a battu le skipper d’Athéma sur les deux grandes courses au large. Et si Erwan a remporté la Quiberon Solo, son coefficient est plus faible que celui de la transatlantique…

Mais pas si logique que cela… Une fois encore, le fait de compter dans ce classement une course où seulement 13 skippers ont participé rend le classement final quelque peu éloigné de la réalité. Nicolas Lunven, exemple de référence puisqu’il a remporté la Solitaire et terminé 3e de la Quiberon Solo, n’est que… onzième ! Il ne portera donc pas l’an prochain un dossard (ou plutôt une voile marquée) d’un numéro de tête de série. Sa faute ? Ne pas avoir participé à la Transat BPE. Cela lui vaut 220 points de pénalité.

Fred Duthil, troisième de la Solitaire et 4e de la Quiberon Solo, termine 12e alors qu’il était 4e du championnat de France en 2008 (mais il avait participé à la Cap Istanbul, pendant en solo de la transat les années paires). Pire, Yann Elies, deuxième de la Solitaire a commis le sacrilège de ne pas prendre part à la Transat BPE et à la Quiberon Solo. Le skipper de Generali est donc 23e. Logique puisqu’il n’a participé qu’à une épreuve sur trois. Pourtant, le Briochin n’a pas été absent du circuit. Il a même remporté, en solitaire, la Solo PortsdeFrance.com et la Transmanche. Deux résultats qui avaient montré qu’il faudrait compter sur lui sur la Solitaire du Figaro.

Mais ces épreuves sont des courses qualificatives et ne sont pas inscrites au calendrier. Même pour des concurrents qui n’ont pas le temps ou les moyens financiers de participer à la transatlantique d’avril… Il est vrai que forcer à la participation à la Transat par la carotte d’un bon classement final au championnat de France peut se comprendre. Mais cette année, ils n’étaient que 13 à larguer les amarres pour rejoindre les Antilles. Pour tous les autres (49 classés sur la Solitaire), tout espoir de bien figurer au classement était anéanti à l’avance… Vraiment dommage !

Christophe Guigueno


Top 10 du classement 2009

1 MORVAN Gildas 1 CERCLE VERT 88
2 TABARLY Erwan 3 ATHEMA 88
3 GABART François 10 ESPOIR REGION BRETAGNE 97
4 CHABAGNY Thierry 8 SUZUKI AUTOMOBILES 102
5 VENIARD Gérald 94 SKIPPER MACIF 152
6 TROUSSEL Nicolas 6 FINANCO CREDIT MUTUEL DE BRETAGNE 184
7 TRIPON Armel 53 GEDIMAT 189
8 LE GAL Franck 24 LENZE 214
9 HARDY Adrien 32 AGIR RECOUVREMENT 242
10 DROUGLAZET Eric 96 LUISINA 266

- Classement complet sur le site de la Classe Figaro-Bénéteau (téléchargeable ici)


Dans la même rubrique

Solitaire du Figaro : Nicolas Lunven : "Cette victoire est inespérée"

Solitaire du Figaro : Antoine Koch remporte la 4e étape à Dieppe

Solitaire du Figaro : Armel Tripon : "tellement magique..."

Solitaire du Figaro : Doublé dingue de Beyou à Dingle


A la une