SeaSailSurf®

From offshore to inshore: all the news abouts sea sports from 2000

Un océan à la rame

Murden, Bouchet, Fontenoy et Quéméré les galériennes

Historique des traversées de l’Atlantique par des rameuses solitaires

Wednesday 21 March 2007Christophe Guigueno

Alors qu’elle présentait son nouveau défi qui consistera à traverser l’Atlantique en ballon dirigeable, la Brestoise Peggy Bouchet s’est présentée comme une pionnière sur l’Atlantique à la rame. Elle fut en effet la première à tenter l’aventure Aventure . La première à la concrétiser sera par contre l’Américaine Tori Murden, le 3 décembre 1999. Depuis, 31 femmes ont bouclé une traversée de l’Atlantique ou du Pacifique. Revenons sur l’histoire Histoire #histoire de la traversée de l’Atlantique, sur les traces du Britannique John Fairfax, le pionnier des pionniers en 1969.

La première à tenter de prendre le sillage de John Fairfax est bien Peggy Bouchet. On est début 1998 mais la jeune femme ne pourra toucher terre sans assistance. Elle est récupérée à un jour seulement du terme de sa traversée : « Le 10 mars 1998, à 24 ans, le rêve devient réalité, des mois de préparation acharnée, c’est enfin le départ des Canaries direction les Antilles. Après 5500 Km, seule sur l’océan durant 79 jours en ramant de 8 à 10 heures par jour, elle approche enfin de son but, mais la mer se démonte, le rêve se transforme en cauchemar. Peggy est victime d’une fortune de mer, fait naufrage à un jour de son arrivée le 29 mai 1998 au large de la Guadeloupe. Neuf heures durant, elle restera agrippée à son bateau qui s’enfonce inexorablement avant d’être sauvée in extremis. » [1]

Le 14 juin de la même année, soit deux semaines seulement après l’échec de la Française, l’Américaine Tori Murden s’élance d’Oregon Inlet en Caroline du Nord. Elle compte rejoindre les côtes ouest de la France en 100 à 120 jours. Mais l’odyssée de Murden s’arrête au bout de 85 jours. La rameuse de 35 ans est alors à 950 milles de Brest Brest #brest et elle a couvert 2653 milles depuis son départ le 7 septembre 1998. Cela fait deux jours qu’elle essuie les assauts de l’ouragan Danielle. Tout prend fin quand une vague retourne son embarcation, le « Sector No Limits American Pearl ». « Je me suis sentie comme si j’avais passé 12 rounds avec Mike Tyson » décrira plus tard l’Américaine qui sera récupérée par un cargo.

Le 7 février 1999, l’Anglo-Norvégienne Elisabeth Hoff, 26 ans, subit la même déconvenue. Partie de Tenerife dix jours plus tôt, cette fille de rameur (son père a traversé en couse et en double deux ans plus tôt), chavire et malgré plusieurs tentatives, ne parvient pas à remettre son bateau à l’endroit. Elle demande alors assistance. Ces trois premières tentatives se soldent donc par des échecs. Mais les deux premières femmes ne baissent pas les rames pour autant et elles remettent le couvert un an plus tard. Le challenge d’être la première femme au monde à traverser l’Atlantique est toujours ouvert. Laquelle s’imposera ?

Après trois échecs, Tori Murden boucle la première traversée

La première à partir est cette fois-ci l’Américaine. Par contre, pour cette deuxième tentative Tori Murden a changé de parcours. Comme Peggy Bouchet et Elizabeth Hoff, elle va tenter l’aventure Aventure par le Sud et d’Est en Ouest. Le 13 septembre, elle quitte Tenerife aux Canaries. Cap sur la Guadeloupe à 2585 milles de là… Le même jour, une autre prétendante s’élance aussi des Canaries. Il s’agit de Diana Hoff, la mère d’Elizabeth !

Le 18 novembre 1999, soit deux mois après le départ de l’Américaine et de l’Anglaise, la jeune Brestoise s’élance duCap-Vert. Mais les deux autres femmes en sont déjà à leur 67e jour de mer et poursuivent leur progression avec un tableau de marche de 8 à 60 milles par jour pour la première contre 3 à 36 pour la seconde. Le 3 décembre, c’est enfin bouclé ! L’Américaine Murden achève sa traversée de l’Atlantique à la rame en 81 jours 7 heures et 46 minutes. Elle devient alors la première femme à réaliser cet exploit. Derrière, Hoff et Bouchet sont encore en Mer. Et toutes deux arriveront quasiment en même temps.

La Brestoise arrivera à ses fins après « plus de 4000 Km, 800 000 coups d’avirons ». « Peggy Bouchet arrive victorieuse en Martinique le 5 janvier 2000 avec l’indescriptible fierté d’avoir réussi, d’être allée au-delà d’elle-même en gardant en mémoire la magie de la mer et la beauté d’une victoire. » Bouchet devient ainsi la première Française à boucler une traversée de l’Atlantique à la rame. La Française aura mis près de 48 jours pour achever ce périple par l’Atlantique Sud. Un beau score. De son côté, l’Anglaise Hoff rejoint la Barbade après 113 jours de mer. Mais sur un parcours plus long que celui de la Française.

Fontenoy, Quéméré, et Sophie Macé par la suite

Depuis, les traversées se sont succédées. Trois ans plus tard, une autre Française se met à ramer à son tour. Maud Fontenoy, 25 ans, s’élance sur le parcours Nord, celui de Gérard D’Aboville qui date de 1980 que l’Américaine n’est pas parvenue à terminer. La Française réussira son pari avant de devenir la première femme à traverser l’océan Pacifique à la rame en 2005. En 2003, Anne Quéméré tentera aussi l’Atlantique par la face Nord après s’être attaquée à la route Sud dite « des alizés » un an plus tôt. Sa première tentative se soldera par un « record Record #sailingrecord » en 56 jours. Elle repart ensuite le 3 juin 2004 de Cape Cod aux USA. Le 2 septembre, après 87 jours de mer, elle touche terre à Douarnenez Douarnenez #Douarnenez . Après Quéméré, l’Anglaise Savage, la Française Macé (au cours de la course Rame Guyane) et la Hongroise Palos ont, elles-aussi, traversé l’Atlantique.

À noter que comme chacune a choisi son parcours, il reste difficile de comparer les performances. Les vitesses moyennes sont de 1,7 nœuds pour Murden, 1,9 pour Peggy Bouchet, 2,3 pour le « record Record #sailingrecord » d’Anne Quéméré et de près de 2 nœuds pour Macé qui elle était en course.


Les traversées de l’Atlantique par des femmes à la rame en solitaire

Départ Arrivée Rameuse Pays Parcours Distance Durée
13:9:1999 3:12:1999 Tori MURDEN USA Canaries – Guadeloupe 3333m 81j 07h 46mn
13:9:1999 5:1:2000 Diana HOFF GBR Canaries – Barbade 3025m 113j
18:11:1999 5:1:2000 Peggy BOUCHET FRA Cap Vert – Martinique 2160m 47j 20h
26:12:2002 21:2:2003 Anne QUÉMÉRÉ FRA Canaries - Guadeloupe 3099m 56j 13h 9mn
13:6:2003 9:10:2003 Maud FONTENOY FRA St Pierre & Miquelon – La Corogne 4038m 117j 14h 10mn
3:6:2004 30:8:2004 Anne QUÉMÉRÉ FRA Cape Code USA – Lizard/Ouessant 4065m 87j 12h 15mn
30:11:2005 13:3:2006 Roz SAVAGE GBR Canaries - Antigua 3000m 103j 5h 43mn
19:11:2006 7:1:2007 Sophie MACÉ FRA Sénégal – Guyane (Rames Guyane) 2300m 48j 22h 58mn
9:1:2007 1:3:2007 Andrea PALOS HUN Canaries - Antigua 3000m 51j 4h 10mn

Source Ocean Rowing

Quelques sites internet

- Peggy Pouchet
- Maud Fontenoy
- Anne Quéméré
- Tori Murden / Ocean Rowing
- Diana Hoff / Ocean Rowing


[1Source : Biographie de Peggy Bouchet.



Head news