Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Mini-Transat

Chris Sayer a mis à l’eau son nouveau mini 650

Le Néo Zélandais prépare l’édition 2003

lundi 11 février 2002Christophe Guigueno

image 300 x 150
En 1999, un Néo Zélandais dépassait d’une tête tous les concurrents lors de la photo de famille des skippers de la Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat . Mais dans le port de Concarneau, son mini en bois moulé laissait plutôt indifférent. Avec ses 7000 milles au large de l’Australie au compteur, Navman, équipé d’une quille pivotante manipulée par un winch à l’intérieur du bateau, s’est pourtant aisément déjoué de la tempête qui sévit alors dans le golfe de Gascogne. Deuxième à Lanzarote derrière Sébastien Magnen, Sayer assure finalement une troisième place au classement final en Guadeloupe.

De retour chez lui, le Kiwi a tenté de monter un projet de 60 pieds avant de se relancer dans la construction d’un nouveau 650. Son objectif est de prendre part à nouveau dans la Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat et bien sûr de l’emporter. Son nouveau bateau vient d’être mis à l’eau (cf photo). Dans deux semaines, il participera à sa première course. Mail interview.

1. Chris, as-tu suivi la Transat 650 2001 et que penses-tu de cette nouvelle édition (le vainqueur : Yannick Bestaven ; le design d’Aquarelle.com : un plan Magnen-Nivelt ; le parcours : vers le Brésil) ?

J’ai bien suivi la Mini et j’aurais vraiment voulu y participer. C’était vraiment sympa de voir toutes ces têtes que je connais bien et j’étais très content de voir Yannick, Arnaud, Olivier et les autres compétiteurs naviguer si bien (ndr : Yannick Bestaven, Arnaud Boissières et Olivier Desport avaient participé à l’édition 1999). Par contre il m’est très difficile d’ici de savoir ce qui a changé dans le dessin des bateaux. Quant au nouveau parcours vers le Brésil, il ne change pas grand chose du moment que les voiliers naviguent au large.

2. Tu as construit un nouveau mini 650 Mini 650 #mini650  : que peux-tu dire de ce plan Brett Bakewell-White ? Est-il large, puissant et en quoi est-il différent de Navman ?

Oui il est large, léger et puissant. La principale différence avec Navman tient dans ses matériaux de construction. Mais pour en savoir plus, visitez le site des architectes : www.bakewell-white.com.

3. Pourquoi veux-tu à nouveau participer à la Mini après une troisième place en 1999 et quels seront tes projets suivants ?

Mon rêve depuis que je suis un gamin est de monter une campagne en monocoque de 60 pieds Open pour participer aux courses autour du monde. Mais quand je suis rentré en Nouvelle Zélande en 2000, j’ai tenté de chercher un nouveau sponsor. Cela n’a mené à rien (et même pour le mini !). Les réponses que j’ai obtenues des grandes compagnies furent : ’Chris Sayer, mais qui est-ce ? La Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat , mais qu’est-ce que c’est ? Troisième, mais cela n’est pas très bon n’est-ce pas ?’ Alors j’ai décidé que soit le rêve s’arrêterait là, soit je continuais à me battre. Mais après la Mini 2003, que devrais-je faire si je termine 20e ? Repartir pour l’édition 2005 ?


Dans la même rubrique

Interview : Michel Desjoyeaux un an après l’arrivée du Vendée Globe

image 300 x 158MichDesj le 10 février 2001 aux Sables d’Olonne face aux journalistes et photographes. Photo : Ch.Guigueno

Interview : Sébastien Josse : "C’est une autre dimension !"

image 300 x 158Photo : G.Martin-Raget

Interview : 3 Questions Net A Franck Cammas

image 300 x 158Franck à Saint Malo avant le départ du rhum 1998. Photo : Ch.Guigueno

Figaro : Erwan Tabarly prépare l’AG2R avec Philippe Vicariot

image 300 x 158Erwan au départ de la Transat AG2R 200. Photo : Ch.Guigueno

A la une