SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Multi Cup 60’

Cammas attrape les manches à Trapani

Desjoyeaux et Le Peutrec sauvent chacun une régate

dimanche 4 juin 2006Information ORMA / Multi Cup 60’

Cinq superbes manches ont pu être lancées sur le magnifique plan d’eau sicilien du Trapani Grand Prix : une mer assez dure et une brise frisant les 25 nœuds samedi, des vagues toujours courtes mais moins abruptes et un vent de 15 à 20 nœuds dimanche. En s’adjugeant trois manches, Franck Cammas s’assure de la victoire et conforte son leadership au Championnat Multi Cup Café Ambassador. Et Michel Desjoyeaux second en Italie, se positionne en dauphin.

En finissant second lors de la première manche et troisième pour l’ultime régate du Trapani Grand Prix, Franck Cammas sent bien que ce Championnat Multi Cup Café Ambassador ne sera pas facile à kidnapper ! Il faut dire qu’il ne fallait pas se rater sur les départs et rendre les manœuvres très fluides pour affronter cette mer Tyrrhénienne fort agitée par un coup de vent passé avant le week-end et qui a obligé la Direction de Course à annuler les manches vendredi. Tactiquement aussi, il ne fallait pas rester bloqué sur une option qui payait au premier coup mais s’avérait catastrophique au second... Michel Desjoyeaux et son équipage renforcé par nombre de stratèges (Jean-Luc Nélias, Jean-Christophe Mourniac, Franck Citeau, Romain Attanasio) a d’ailleurs fait une démonstration d’aisance et d’intelligence pour la première manche... A contrario de Franck Cammas qui semblait prendre ses marques. Mais le skipper de Groupama 2 n’a pas mis longtemps à s’adapter aux spécificités siciliennes en claquant les trois manches suivantes.

Le quatrième parcours « banane » lancé dimanche matin était en effet largement dominé par Franck Cammas qui prenait le meilleur départ et contrôlait parfaitement ses concurrents dans une brise de Nord Ouest 15-20 noeuds et une mer un peu moins agitée que la veille. Michel Desjoyeaux assurait sa place de dauphin en contrant sans répit les attaques de Frédéric Le Peutrec, à plus de vingt-cinq nœuds sous gennaker ! Sublime...

La dernière manche du Trapani Grand Prix se déroulait avec une mer encore plus maniable mais un vent qui prenait du coffre jusqu’à plus de vingt nœuds. Soleil et petits cumulus de beau temps rendaient le plan d’eau sicilien magique surtout quand les trois trimarans s’élançaient à touche-touche sur la ligne de départ. Il fallait bien constater alors que ces conditions étaient particulièrement appréciées par Groupama 2 qui grignotait les mètres pour couvrir Gitana 11, obligé de virer, puis qui empêchait Géant de se recadrer au milieu du terrain. Largement en tête, Franck Cammas semblait avoir course gagnée mais c’était sans compter sur les aléas de la régate : un problème d’enrouleur de gennaker et une trinquette récalcitrante plus tard, Gitana 11 repassait à l’arraché Géant à la bouée sous le vent et s’envolait pour sa première victoire de l’année.

Le bilan est donc plus surprenant qu’attendu puisque les trois trimarans ont démontré que leur potentiel est vraiment très proche dans les brises musclées, et dans ces conditions, la cohésion de l’équipage, la coordination des manœuvres et l’intelligence tactique priment. Et c’est bien Michel Desjoyeaux et son équipage qui a le plus impressionné par sa régularité et ses très beaux choix stratégiques. Franck Cammas a été plus inconstant mais toujours aussi percutant puisqu’il s’octroie trois manches sur cinq courues ! Il semble donc plus à la portée de ses concurrents que la saison passée, ce qui ne peut qu’être une bonne nouvelle pour eux.

Enfin, Frédéric Le Peutrec a connu des hauts et des bas, en particulier tactiques et à cause aussi de petits soucis techniques, mais termine en beauté avec un superbe retour lors de l’ultime manche.

Rendez-vous à Marseille lors du prochain Grand Prix du 23 au 25 juin pour une nouvelle confrontation (dans le Mistral ?) et pour voir si Franck Cammas sera ébranlé par le retour en course de Gitana 12, en fin de réparation à La Ciotat.


Michel Desjoyeaux : « Le vent était légèrement moins soutenu qu’hier mais nous avons eu quand même entre 15 et 28 nœuds de Nord Ouest. Nous avons navigué sous Grand Voile haute et solent pour les deux manches du jour. Sur la première régate, nous n’avons pas pris un très bon départ. Par contre, nous nous sommes bien bagarrés avec Gitana 11 notamment lors d’un bord de près et avons réussi à les repasser. Sur la deuxième manche, nous prenons un meilleur départ. Rebelote pour la bagarre avec Gitana 11. Ils nous passent sur un bord de vent arrière. Dans cette manche, Groupama 2 a pris le parti de ne pas prendre de risque. De retour au port, nous avons fait le spectacle puisque l’organisation Organisation #organisation avait mouillé une bouée pour les spectateurs. C’était vraiment très sympa de partager cela avec le public ! ... Soleil, vent, mer, ciel bleu et la ville en arrière plan. Il y avait tout ce qu’il faut ce week end pour un beau Grand Prix. L’équipage a vraiment la pêche et se bagarre tout le temps. C’est franchement sympa. Dans les conditions de vent que nous avons eu, tout le monde peut avoir des petits soucis. Il est par exemple plus facile de faire des manques à virer ou de faire d’autres petites erreurs. C’est pour cela que tout le monde arrive à se battre à armes égales. »


Classement général provisoire sur cinq manches du Trapani Grand Prix :
- 1- Franck Cammas (Groupama 2) 5+6+6+6+4 = 27 points
- 2- Michel Desjoyeaux (Géant) 6+5+4+5+5 = 25 points
- 3- Frédéric Le Peutrec (Gitana 11) 4+4+5+4+6 = 23 points
- 4ex- Thierry Duprey du Vorsent (Gitana 12) DNC+DNC+DNC+DNC+DNC = 0 point
- 4ex- Pascal Bidégorry (Banque Populaire IV) DNC+DNC+DNC+DNC+DNC = 0 point

Classement de la Multi Cup Café Ambassador

A l’issue de la course Londres-Alpes Maritimes (coefficient 2), du Trophée du Conseil Général des Alpes Maritimes (coefficient 0,5) et du Trapani Grand Prix :
- 1- Franck Cammas (Groupama 2) : 17,5 points (10+2,5+5)
- 2- Michel Desjoyeaux (Géant) : 12 points (6+2+4)
- 3- Pascal Bidégorry (Banque Populaire IV) : 10 points (8+1+1)
- 4- Frédéric Le Peutrec (Gitana 11) : 8,5 points (4+1,5+3)
- 5- Thierry Duprey du Vorsent (Gitana 12) : 3,5 points (2+0,5+1)



A la une