SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

San Francisco-Yokohama

Larry Rosenfeld sorcier météo de Geronimo

"Mes calculs nous donnent un temps de parcours allant de 10 à 16 jours"

dimanche 9 avril 2006Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

L’Américain Larry Rosenfeld a rejoint l’équipage de Geronimo, le trimaran aux couleurs de Capgemini et Schneider Electric. Larry Rosenfeld occupera le poste très stratégique de navigateur lors du prochain record Record #sailingrecord entre San Francisco et Yokohama au Japon. Pour ce faire, l’américain devra trouver la meilleure route sur un parcours complexe.

Larry Rosenfeld n’est pas un américain comme les autres. Il pratique le multicoque, taille maxi. Mais Larry Rosenfeld est aussi un businessman de talent. Les nouvelles technologies sont depuis longtemps ses outils de travail. Dès le début des années 70, il développe avec succès la fabrication de voiles assistée par ordinateur. Grâce à ses avancées technologiques, il dessinera et fabriquera de nombreuses voiles pour la Coupe de l’America pour le compte du voilier Hood de 1974 à 1980. En 1984, il crée Concentra Corporation qui devient rapidement leader des solutions logicielles pour l’industrie. Ses clients sont alors Airbus, GM, Ford et Boeing. En 1998, le monde des finances salue la vente conséquente de Concentra à Oracle. Larry Rosenfeld peut alors se consacrer pleinement à la voile et notamment aux multicoques, alors inconnus aux USA.

Une singularité qu’il cultive, associé à son compatriote Cam Lewis. En 1999, ils établissent le nouveau record Record #sailingrecord entre Miami et New York avec Bruno Peyron sur Explorer. Ils créent ensuite le Team Adventure dont le point d’orgue fût la participation à The Race (3e) en 2000. Lors d’une tentative de record Record #sailingrecord sur l’Atlantique, une collision avec un container à pleine vitesse Vitesse #speedsailing endommage gravement le maxi catamaran. Faute de bateau, Larry Rosenfeld continuera à déployer ses talents de routeur et navigateur sur de nombreuses épreuves américaines : la Bermuda Race, Mackinaw race et bien d’autres courses.

Alors lorsqu’en novembre dernier arrive l’invitation d’Olivier de Kersauson : « C’est quelque chose que tu ne peux pas rater. Cette première collaboration sur le record Los Angeles - Honolulu (battu en 4 jours, 19 heures et 31 minutes) a été fantastique. Le travail au contact d’Olivier est quelque chose d’intense. Son expérience de 9 tours du Monde est impressionnante. Il a une perception sensorielle étonnante qui lui permet de sentir bien avant ce que la météo nous réserve. Quant à moi, j’amène de nouveaux outils technologiques pour la collecte et l’analyse des prévisions météo. Et bien sûr, mon expérience et mon analyse. À la fin, c’est lui qui décide mais la façon dont il analyse l’ensemble est vraiment intéressante. »

Sur le parcours San Francisco-Yokohama, Larry Rosenfeld est conscient du travail primordial qu’il aura à accomplir. « C’est un record difficile. Nous allons naviguer beaucoup contre les vents. Il nous faudra sûrement affronter quatre ou cinq fronts successifs sur les 4 800 miles du parcours. C’est comme prendre l’autoroute à contresens. Même si Geronimo est le multicoque le plus adapté pour cet exercice, le bateau peut souffrir beaucoup dans ces conditions. Les possibilités de route sont nombreuses et mes calculs nous donnent un temps de parcours allant de 10 à 16 jours selon les choix. C’est aussi pour cela que c’est un challenge excitant ! »

Et selon Larry, une fenêtre de départ pourrait s’ouvrir le 12 ou le 13 avril.


Voir en ligne : Info Vincent CAUMES (RivaCom)



A la une