SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

TRAPANI LOUIS VUITTON ACT 8

K-Challenge premier à défaire Alinghi

Les Suisses remportent le 8e acte à égalité de points avec les top challengers

mardi 4 octobre 2005Information America’s Cup

K-Challenge a réalisé l’exploit de l’année en étant la première équipe à battre Alinghi cette saison. Avec un bateau de la génération 2000 et un budget très limité, les Français ont battu deux des quatre gros syndicats au cours du Trapani Louis Vuitton Act 8. La victoire finale revient néanmoins à Alinghi, à égalité de points avec Emirates Team New Zealand, BMW ORACLE Racing et Luna Rossa Challenge. Alinghi sort vainqueur du système pour départager les égalités, devant les Kiwis, 2e, les Italiens, 3e et l’équipage américain, 4e. Grâce à son doublé du jour, contre Alinghi et le Desafío Español, K-Challenge s’empare de la 5e place, dans le sillage des quatre grandes équipes.

Alinghi était invaincu cette année en match-racing match-racing #MatchRacing avec une impressionnante série record Record #sailingrecord de 31 victoires consécutives - 33 au total puisque sa dernière défaite remonte au Valencia Louis Vuitton Act 2. Le Defender suisse, vainqueur de la dernière America’s Cup America's Cup #AmericasCup à Auckland, a buté contre une équipe de France solide dans les petits airs siciliens avant de s’incliner une deuxième fois aujourd’hui, contre BMW ORACLE Racing.

K-Challenge, héros de tous les challengers

Le French Flair ne serait-il plus l’apanage des rugbymen français ? A l’image du XV tricolore, les régatiers français, imprévisibles, sont capables de battre la meilleure équipe au monde. Dans des vents légers et d’une instabilité redoutable, l’équipage mené par Thierry Peponnet a fait preuve d’une combattivité à toute épreuve. En tête sur la première moitié du bord de près, FRA 60 s’est fait doubler par Alinghi qui a mieux négocié la fin du premier bord. L’écart semblait largement suffisant dans le bord de vent arrière suivant, mais les Français sont restés concentrés et ont admirablement joué les bascules de vent dans le deuxième bord de près pour revenir au contact des Suisses. Thierry Peponnet à la barre, Sébastien Col à la tactique, Tanguy Cariou à la stratégie, Nicolas Charbonnier en haut du mât à la recherche des risées, et tout le reste de l’équipage français ont réussi ce qu’aucun autre challenger n’avait réalisé auparavant cette année. Battre le Defender de la 32e America’s Cup America's Cup #AmericasCup . Cette défaite d’Alinghi en a appelé une autre dans la foulée contre BMW ORACLE Racing.

Incroyable dénouement !

Cette dernière journée de match-racing match-racing #MatchRacing à Trapani a maintenu le suspense jusqu’au bout. Impossible de savoir avant la fin de la dernière régate qui allait remporter le Trapani Louis Vuitton Act 8. Toute la journée, le même scénario s’est répété dans plusieurs matchs avec la même intensité. Rarement l’America’s Cup n’a connu une telle incertitude dans autant de matchs d’affilée. K-Challenge victorieux d’Alinghi dans le dernier bord, tout comme Luna Rossa contre BMW ORACLE Racing. Mené de plus de 300 mètres par le Desafío Español, Emirates Team New Zealand est revenu du diable vauvert pour l’emporter, avant de renouveler son exploit contre Luna Rossa dans son second match. Au final, les quatre grosses écuries ont terminé à égalité avec 9 points chacune. Alinghi et Emirates Team New Zealand ayant battu deux de leurs trois adversaires ex-æquo, la victoire ne se jouait plus qu’entre les deux protagonistes de la dernière America’s Cup. Et comme l’équipage suisse a battu les Kiwis au cours de cet Acte 8, le Defender a été déclaré vainqueur devant Emirates Team New Zealand, Luna Rossa Challenge et BMW ORACLE Racing.

K-Challenge termine en 5e position avec 7 points et réalise sa meilleure performance de l’année - 9e à Malmö et 7e à Valencia. Si elle n’avait pas été victime de son bateau usé contre Shosholoza et Victory, deux équipes qu’elle menait avant d’abandonner, l’équipe de France aurait pu terminer à égalité de points avec les quatre gros syndicats ! Une performance plus qu’encourageante pour Stéphane Kandler et son équipe au moment d’attaquer la dernière ligne droite d’une autre course : celle au sponsor.

Les Italiens terminent en beauté

En dehors de Luna Rossa, à égalité de points avec les premiers, les deux autres équipes italiennes n’avaient pas vraiment brillé devant leur public jusqu’à présent. +39 Challenge et Mascalzone Latino - Capitalia Team se sont largement rattrapé mardi en remportant leurs deux matchs du jour. Avec la victoire de Luna Rossa contre les Américains, les trois équipes italiennes ont remporté cinq de leurs six matchs du jour.

Après deux journées de repos bien méritées, mercredi et jeudi, les douze équipages en lice pour la 32e America’s Cup se retrouveront dès vendredi pour les deux premières régates en flotte du Trapani Louis Vuitton Act 9, qui se déroule jusqu’à dimanche.

Emirates Team NewZealand - BMW Oracle Racing
Les deux challengers terminent 2e et 4e avec 9 points.

- Thierry Peponnet, Skipper et barreur K-Challenge : "En règle générale, on a abordé nos manches dans le même état d’esprit qu’hier, avec la bonne stratégie, c’est à dire celle de partir sous le vent de nos adversaires, avec une équipe très concentrée. Les conditions d’aujourd’hui étaient parfaites pour notre bateau, nous donnant une bonne vitesse Vitesse #speedsailing qui nous permet de jouer un peu comme on veut. On a pris l’avantage après le départ dans chaque manche, et on a connu de grands moments de pression. Nous avons gardé notre sang froid, et nous avons su exploiter les opportunités qui s’offraient à nous. A la fin de la régate contre Alinghi, c’était l’euphorie à bord. On s’est ensuite reconcentré pour prendre un autre super départ contre les Espagnols. Nous avons pris beaucoup de risques sur cette manche, et cela a payé. On les a gardé sous pression tout le temps, et nous avons réussi à prendre ce point important pour assurer la 5e place."

- Pierre Mas, skipper et barreur China Team : "Mascalzone a toujours gardé le côté gauche du plan d’eau, plus favorables. On s’est bien battu sur le portant, on a bien su jouer avec le vent et prendre le bon côté de la porte sous le vent, mais ce n’était pas suffisant. Contre Shosholoza, il n’y a pas grand chose à dire. Ils ont parfaitement navigué, ils ont fait les meilleurs choix et ont presque tout le temps mieux placé leur bateau. Dans des situations de vent comme aujourd’hui, avec d’importantes bascules (jusqu’à 25 degrés), si on ne touche pas le vent en premier, il n’y a pas beaucoup de solutions.”

- Ed Baird, barreur d’Alinghi pour l’Acte 8 : "je ne peux pas dire que c’est la première fois que cela arrive, puisqu’en match-race, c’est un peu la règle. Mais nous sommes toujours déçus de perdre contre quiconque. Nous croyons en nous et nous pensons malgré tout avoir fait une belle course. Nous avons pu naviguer comme nous le voulions et nous nous sommes fait battre, donc félicitations à chacune des deux autres équipes. Ils ont navigué mieux que nous aujourd’hui et c’est ça le sport ! "

- Brad Butterworth, tactien d’Alinghi et vice-président : “personne n’aime perdre, mais c’était une journée avec des vents faibles et les conditions étaient difficiles. Cela montre à quel niveau les autres équipes peuvent naviguer. Apparemment sur le bord de vent arrière, nous n’avons pas pris assez d’avance sur K-Challenge pour rester devant. Ils ont très bien joué sur l’empannage et ils allaient assez vite. Nous n’avons pas si bien marché, alors que Thierry Peponnet a vraiment fait une belle course".


TRAPANI LOUIS VUITTON ACT 8 - CLASSEMENT FINAL

Class. courus gagnés Points
- 1 Alinghi 11 9 9
- 2 Emirates Team New Zealand 11 9 9
- 3 Luna Rossa 11 9 9
- 4 BMW ORACLE Racing 11 9 9
- 5 K-Challenge 11 7 7
- 6 Victory Challenge 11 6 6
- 7 +39 Challenge 11 4 4
- 8 Desafío Español 11 4 4
- 9 Mascalzone Latino-Capitalia Team 11 3 3
- 10 Team Shosholoza 11 3 3
- 11 United Internet Team Germany 11 2 2
- 12 China Team 11 1 1


Dans la même rubrique

Trapani Louis Vuitton Acts 8 & 9 : La Sicile accueille les Class America

Trapani Louis Vuitton Acts 8&9 Skippers' Press Conference

Malmö Louis Vuitton Act 7 : Alinghi domine la flotte du 7e Act

Malmö Louis Vuitton Act 6 : Alinghi toujours invaincu

Valencia Louis Vuitton Act 5 : Luna Rossa Challenge pour une seconde !


A la une