SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

GP de Fécamp

Cammas battu une seule fois à Fécamp

Seul Gitana XI aura pu rompre le rythme de Groupama 2

dimanche 11 septembre 2005Information ORMA / Multi Cup 60’

Huit manches ont pu être lancées pour le Grand Prix du Port de Fécamp avec des conditions météo changeantes et plutôt molles. Une situation qu’affectionne particulièrement Groupama-2 qui remporte sept régates et donc largement le classement général, devant un Armel Le Cléac’h très percutant.

Si Franck Cammas a une nouvelle fois marqué de son empreinte ce quatrième Grand Prix de la saison, la surprise vient d’Armel Le Cléac’h, un peu en retrait en début d’année, et qui termine ce rendez-vous normand avec panache : une belle place de dauphin avec quatre manches de second et plusieurs attaques incisives particulièrement lors de la deuxième régate où il perd d’un cheveu la victoire de manche ! Et il faut aussi noter la magistrale démonstration tactique de Frédéric Le Peutrec lors du parcours banane de dimanche midi qui lui permet de s’imposer sur la ligne devant un Michel Desjoyeaux lui aussi transcendé. Mais ces deux skippers ont malheureusement trop alterné le très bon et le très mauvais en finissant des bananes dernier ou avant-dernier, et l’irrégularité est la pire des combinaisons.

La huitième et dernière manche normande était de ce point de vue capitale pour l’octroi de la seconde place au classement général puisque Foncia n’avait que quatre points d’avance sur Gitana 11 et Géant, et trois points d’écart avec Banque Populaire. Il fallait donc absolument qu’Armel Le Cléac’h ne s’écroule pas ou qu’un de ses concurrents directs ne claque l’ultime régate. Retrouvant la sérénité après sa phase de déstabilisation lors de la manche 7, Franck Cammas concluait ce Grand Prix avec une avance conséquente devant Armel Le Cléac’h qui confirmait ainsi qu’il avait trouvé le mode d’emploi de Foncia après quelques ajustements au niveau des voiles qui ont donc porté leurs fruits.

Pascal Bidégorry terminait troisième pour marquer lui aussi que les deux pénalités qu’il avait encaissé sur ce Grand Prix l’avait sérieusement plombé avec deux manches d’avant dernier... Sans ces deux « accidents » de parcours, Banque Populaire était bien dans le rythme de ce rendez-vous à suspense. Pour Frédéric Le Peutrec, la satisfaction vient de sa victoire de manche acquise de belle manière : pointé quatrième, il partait tout seul vers le large pour chercher une bascule de vent, la touchait en premier, et s’imposait à l’arrivée. Gitana 11 n’a pas été très à l’aise dans ces vents tordus et plutôt mous, en particulier avec un déficit de cap difficile à combler.

Michel Desjoyeaux ne peut pas être content de son résultat car il a trop alterné les coups tactiques inspirés et les stratégies aléatoires. Il y a des moments où Géant possède une excellente vitesse Vitesse #speedsailing et d’autres où il peine à décoller, mais il ne lui manque pas grand-chose pour imposer sa loi. Quant à Thierry Duprey du Vorsent, le petit temps ne le favorise pas car Gitana X est toujours handicapé dans ces brises inconstantes voir inconsistantes, et son superbe coup stratégique lors de la manche 6 alors que le vent était aux abonnés absents ne peut qu’être saluer.

Le bilan de ce Grand Prix du Port de Fécamp est donc une nouvelle fois excellent pour Franck Cammas qui profite de cette victoire incontestée pour grappiller deux places au classement du Championnat du Monde des Multicoques (ORMA) en devançant Michel Desjoyeaux et Frédéric Le Peutrec, et surtout en talonnant de beaucoup plus près le leader, Pascal Bidégorry.

Il reste encore un Grand Prix à courir à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. fin septembre pour conclure une série de régate qui mettent en avant la suprématie sans partage de Groupama-2 avec 27 victoires sur trente manches (7 au GP de Calvi, 9 au GP de Marseille, 6 au GP de Vigo, 8 au GP de Fécamp) ! S’il y avait un classement cumulé de toutes ces manches courues, Franck Cammas aurait acquis 36 points, Frédéric Le Peutrec 95 points, Pascal Bidégorry 102 points, Michel Desjoyeaux 104 points, Armel Le Cléac’h 141 points et Thierry Duprey du Vorsent 178 points...

- Franck Cammas : « Cette victoire est une belle opération pour le championnat puisque nous commençons à revenir sur Banque Populaire et que maintenant l’avenir est dans nos mains ! »

- Armel Le Cléac’h : C’est une grande joie. C’est le boulot de toute une équipe qui paye. On atteint un des objectifs de début de saison qui était de faire un podium en Grand Prix à l’approche de la Transat Jacques. On ne l’a pas volé et en plus, on y a mis la manière. On a très bien navigué. Ce qui me fait aussi plaisir, c’est que cette équipe, constituée en début d’année, commence à être vraiment soudée. Il y a une vraie cohésion à bord et avec l’équipe à terre. C’est sympa aussi de partager cette victoire avec Alain à bord. Il a été performant, nous a apporté son point de vue et son expérience. Il a vu aussi comment on fonctionnait. Même si les résultats des premiers Grands Prix étaient décevants, j’avais par moment d’excellentes sensations. Mais nous n’étions pas constants en vitesse Vitesse #speedsailing et en tactique. On a donc travaillé sur le fonctionnement à bord et sur les voiles. Mardi dernier, on a remporté les deux manches d’entraînements. A partir de là, nous étions plus confiants. Cela s’est confirmé dès les premières régates, où dès le départ et le premier bord de près, nous étions dans le coup. L’équipe a gagné en sérénité. Chacun fait du bon boulot. On fait encore quelques erreurs de jeunesse mais on a franchi un palier. Ce résultat est encourageant. Je sens mieux le bateau. Je me suis amélioré à la barre et au contact des autres trimarans. J’ai beaucoup appris depuis le début de la saison grâce à l’équipe. Il faut maintenant confirmer au Grand Prix de Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. et se préparer au mieux pour la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 .

- Pascal Bidégorry : « Je suis évidemment déçu que la 2e place nous échappe, mais cela reste une bonne opération. Nous conservons la tête du Championnat ORMA, laissant loin derrière nous nos concurrents directs, Gitana 11 et Géant. Et je suis très content de faire ce que l’on arrive à faire aujourd’hui avec le bateau. Il est évident qu’avec ce bateau et cet équipage, nous avons le potentiel pour terminer deuxième. Nous avons malheureusement fait 2, 3 erreurs qui nous ont coûté très cher. Trop cher ! Nous nous sommes bagarrés pour cette deuxième place, au final, c’est Armel qui l’emporte. C’est le sport et je suis très content pour lui, car sa saison n’était jusque-là pas très bonne. Il faut que ça tourne ! Le Grand Prix de Fécamp vient de se terminer et je pense déjà à la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015  »


• Classement provisoire du Grand Prix du port de Fécamp sur huit manches

- 1- Franck Cammas - Groupama-2 (1+1+1+1+1+1+3+1) 10 points
- 2- Armel Le Cléac’h - Foncia (2+2+4+5+3+2+4+2) 24 points
- 3- Pascal Bidégorry - Banque Populaire (3+4+5+2+2+4+5+3) 28 points
- 4- Frédéric Le Peutrec - Gitana 11 (4+6+3+3+6+3+1+4) 30 points
- 5- Michel Desjoyeaux - Géant (5+3+2+4+5+5+2+5) 31 points
- 6- Thierry Duprey du Vorsent - Gitana X (6+5+6+6+4+6+6+6) 45 points

Classement provisoire du Championnat des Multicoques Orma

Après l’IB Group Challenge (coefficient 3), le Grand Prix de Corse (coefficient 1), la Giraglia Rolex Cup (coefficient 0,5), le Grand Prix de Marseille Métropole (coefficient 1), le Grand Prix de Galice (coefficient 1) et le Grand Prix du Port de Fécamp (coefficient 1) :

- 1- Pascal Bidegorry (Banque Populaire) 14 points (0+3+2+4+2+3)
- 2- Franck Cammas (Groupama-2) 21 points (21+0+0+0+0+0)
- 3- Michel Desjoyeaux (Géant) 22,5 points (6+4+1,5+3+3+5)
- 4- Frédéric Le Peutrec (Gitana 11) 24,5 points (9+2+3,5+2+4+4)
- 5- Armel Le Cléac’h (Foncia) 32 points (12+7+1+5+5+2)
- 6- Thierry Duprey du Vorsent (Gitana X) 41,5 points (15+5+2,5+7+6+6)
- 7- Giovanni Soldini (TIM-Progetto Italia) 100 points (51+6+3+6+17+17)
- 8ex- Thomas Coville (Sodebo) 130 points (51+18+9+18+17+17)
- 8ex- Yvan Bourgnon (Brossard) 130 points (51+18+9+18+17+17)


Dans la même rubrique

GP de Galice : Cammas rey de las manchas

GP de Vigo : Armada de coques en Espagne

Cadix - San Salvador : Coville vole le record de l’Atlantique Sud de Joyon

ORMA • GP Marseille : Cammas encore et toujours !


A la une