SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Big Wave

Malik Joyeux surfe Teahupoo en tow-Kite

Tracté par son frère en kitesurf, il prend une des plus belles vagues du monde

samedi 3 septembre 2005Redaction SSS [Source RP]

En juillet dernier, Malik Joyeux freesurfer [3] pro réalise une première mondiale en surfant en tow-Kite [4] la vague légendaire de Teahupoo.

Tracté par son frère Teiva en Kite-surf, Malik se fait déposer dans le creux d’une des vagues les plus dangereuses de la planète. Au moment le plus critique, ce dernier lâche le palonnier pour glisser sur ce monstre liquide et en ressortir quelques secondes plus tard. Malik et Teiva sont les premiers à tenter et réussir à combiner ces deux sports pour dompter les plus grosses vagues du globe.

Habituellement, les surfers utilisent un jet-ski pour surfer ces vagues géantes. Cette première permet de pouvoir aller surfer des houles où il serait impossible d’emmener des JetSkis ou d’autres moyens logistiques.

Malik Joyeux est un surfer tahitien de 23 ans reconnu pour ses exploits sur les vagues les plus dangereuses de la planète. En 2003 il surfe la plus grosse jamais prise à Tahiti. Après Laird Hamilton en 2000, il entre donc à 21 ans dans la légende en domptant ce jour là Teahupoo.

Aujourd’hui, avec ce nouvel exploit, il écrit en compagnie de son frère une nouvelle page de l’histoire des vagues géantes en repoussant toujours les limites.

Info ZMIROV COMMUNICATION - Sandra Palazzini


Voir en ligne : Voir la video sur www.oxboworld.com


Recette du surf tracté sans jet ski

- Premièrement, trouver la vague qui va bien

Dans notre histoire, c’est Teahupoo, pas moins.

- Deuxièmement, avoir un copain kitesurfer de bon niveau

Là c’est encore mieux qu’un pote, c’est Malik et son frère Teiva

- Ensuite, il faut qu’il y ait suffisamment de vent. Le kitesurfer fixe un palonnier autour de sa taille et le surfer empoigne l’autre extrémité.

- Et voilà, Il suffisait d’y penser !

- Il est quand même recommandé d’avoir un jet ski à l’arrivée pour récupérer le surfer, surtout à Teahupoo.


[1Freesurfer : Surfer ayant pour unique objectif de trouver « la vague » parfaite, aujourd’hui ces surfers repoussent toujours les limites pour les surfer les plus grosses vagues de nos océans.

[2Tow-kite : Mot inventé pour l’occasion, il s’agit d’un surfer en surf tow-in qui se fait tracter par un kitesurf. En général le surfer tow-in est tracté par un jet ski qui le dépose dans la vague

[3Freesurfer : Surfer ayant pour unique objectif de trouver « la vague » parfaite, aujourd’hui ces surfers repoussent toujours les limites pour les surfer les plus grosses vagues de nos océans.

[4Tow-kite : Mot inventé pour l’occasion, il s’agit d’un surfer en surf tow-in qui se fait tracter par un kitesurf. En général le surfer tow-in est tracté par un jet ski qui le dépose dans la vague



A la une