SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Multi 60

Michel Desjoyeaux présente un trimaran polyvalent

Géant, le nouveau voilier du vainqueur du Vendée Globe

mercredi 23 janvier 2002Christophe Guigueno

image 300 x 161La décoration du nouveau Géant est signée Jean-Baptiste Epron.
Michel Desjoyeaux a présenté lors d’une conférence de presse tenue ce jour à Paris, son nouveau voilier. Le successeur du monocoque PRB avec lequel le Finistérien a remporté le Vendée Globe est un trimaran dessiné par le tandem Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot-Prévost. Un voilier dans la lignée des multicoques de la nouvelle génération.

"Géant est un bateau large et puissant mais très marin ce qui suit mon expérience de la transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 " (ndr : avec Jean-Luc Nélias sur le nouveau Belgacom) présente nouveau pilote du circuit des multicoques de 60 pieds. "Aujourd’hui, on lève la coque dès 15 noeuds de vent. Si on diminue la puissance des bateaux, cela ne nous empêchera pas de chavirer dans plus de vent ! Par contre, plus on va vite avec peu de vent, moins on prend de risque : on peut ainsi aller chercher les zones où il y a moins de mer, donc c’est moins dangereux."

Dans cette philosophie, Michel a préféré un bateau polyvalent à un bateaux extrême. "Aujourd’hui, les multicoques sont plus aboutis. On va vers une flotte plus homogène." Seul concession extrême, le plan de pont du voilier : "On appelle la coque centrale le porte avion ! Le pont est plat et ressemble au Fuji de Loïck Peyron qui est le bateau qui a apporté une vision différente du poste de manoeuvre."

Une construction en puzzle

"La construction de la coque centrale a débuté en octobre 2001" poursuit Michel Desjoyeaux, avant de revenir sur les différentes étapes de la construction de Géant. "Elle a été refermée avant Noël et nous sommes en train de la finir à Port La Forêt. Elle est construite dans le même moule que celle de Bonduelle (ndr : le trimaran jaune de Jean Le Cam). Les bras de liaison, comme ceux de Belgacom, sont construits à Barcelone par Albert Barguès (Sam C3). Les flotteurs sont construits chez Gepeto à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. ."

"Les prochaines étapes de la construction sont : l’arrivée au chantier du bras de liaison avant. Il sera implanté en mars à la coque centrale. Puis suivront le bras arrière et la barre d’écoute. Pendant ce temps, nous aurons finalisé les emménagements de la partie avant. Après cela, ce sont la dérive, les foils et les trois safrans qui seront assemblés pour la sortie de chantier."

"Le mât est construit chez CDK (ndr : dirigé par son frère Hubert). La mise à l’eau est prévue début juin pour être présent lors de la troisième épreuve du championnat ORMA, le grand prix de Zeebruge qui se tiendra le week-end du 14 juillet. Puis ce sera notre deuxième grand prix à Fécamp avant la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum en fin d’année."

Deux Rhum au programme

La Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum reste bien entendu le grand objectif de la saison des skippers de multicoques de 60 pieds. Mais Michel Desjoyeaux reste serein. Il vient de signer un contrat de cinq ans avec son nouveau partenaire. Il y a deux Route du Rhum dans ce programme. "Si l’occasion fait le larron, je serais celui-là" sourit le double vainqueur du Figaro et vainqueur du Vendée Globe.

Mais le spécialiste de la course en solitaire n’en est pas moins un chef d’équipe. Les saisons de multicoques qui l’attendent imposent une succession de courses en équipage réduit et de grand prix à plus de dix équipiers. Dans cet objectif, MichDesj a réunit une équipe de fidèles et de nouveaux qui seront à même de l’épauler tout au long de la saison. Comme les autres équipes, le team Géant fonctionne en écurie et s’appuie sur le talent de nombreux techniciens - navigants.

"Avant le départ du Vendée Globe, je vous faire du multicoque. Au retour du tour du monde, j’ai travaillé avec un chef de projet pour définir les grands choix stratégiques de ce bateau. Jean-Pierre Saliou et Vincent Riou ont travaillé avec moi dans le même esprit que pour le Vendée Globe. Ce projet était un projet très égoïste. Cette fois-ci, sur cinq ans, il y aura de nombreuses opportunités de naviguer en équipage. C’est donc plus facile d’investir des navigateurs dans ce nouveau projet."

L’équipe de Desjoyeaux Grand Prix

L’écurie Géant est ainsi composée de "Jean-Pierre Saliou qui sera responsable du plan de pont (il est architecte naval et a fait sa formation à l’école de Southampton). Vincent Riou est le directeur technique du projet. Jean-François Cuzon (champion du monde de 470), en tant qu’ingénieur, sera responsable de l’électronique à bord. Jacques Fort s’occupera de l’hydraulique, Goulven Le Clech des matériaux composites et Pierre-Emmanuel Hérissé de la sécurité sur le pont. Quant à Michel Desjoyeaux, il est responsable des voiles et de tout ce qui est au dessus du pont ! Les voiles seront d’ailleurs réalisées par Incidences Brest Brest #brest et sont conçues en collaboration avec Christophe Cudennec et Hugues Destrémeau."

A ce noyau dur, Michel Desjoyeaux s’est assuré les services temporaires d’autres navigateurs de talent qui rejoindront le multicoque pour certains grand-prix. "Hervé Jean, actuellement à bord d’Orange, Philippe Presti, le barreur de Jean-Pierre Saliou en Star et Gilles Favennec, lui aussi membre de l’équipe du Défi Français pour la Coupe de l’America, participeront au grand prix de Zeebruge." Ceci fait donc une équipe d’une "dizaine de personnes à plein temps" autour du professeur qui avoue avoir réuni 85% de son équipe navigante.


Dans la même rubrique

CHAMPIONNAT 9 TELECOM 2001 : Le palmarès complet d’une saison de multicoques

image 300 x 158Franck entouré de Jean-Luc et Alain lors de la remise des prix mardi soir à Paris. Photo : G.Martin-Raget / Royale Production

New York - Melbourne : Le trimaran Great American II bat le record des clippers de la Ruée ver l’Or

Championnat ORMA : Franck Cammas l’emporte pour la première fois

Transat Jacques Vabre : Cammas & Ravussin vainqueurs à Salvador de Bahia


A la une