Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Volvo Ocean Race

Sébastien Josse : "J’ai reçu un mail pendant le Vendée Globe de la part d’ABN AMRO"

Le skipper Français sera à la tête du second bateau équipé de jeunes de moins d 30 ans

vendredi 18 mars 2005Redaction SSS [Source RP]

Mardi après-midi, au siège français du Groupe ABN AMRO, Pierre Fleuriot, Président du Directoire d’ABN AMRO France et Jan-Berent Heukensfeldt Jansen, Managing Director du Team ABN AMRO, ont annoncé la nomination de Sébastien Josse comme skipper du second bateau de leur syndicat inscrit au départ de la prochain Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace .

- Sébastien Josse : « J’ai reçu un mail pendant le Vendée Globe de la part d’ABN AMRO qui me demandait si, sur le principe, cela m’intéressait de skipper leur deuxième bateau, engagé sur la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace 2005-2006. J’avoue que j’ai été surpris par cette proposition, mais j’ai tout de suite dit oui. Ils m’ont re-contacté à l’arrivée du Vendée Globe et j’ai navigué sur le premier ABN AMRO, avec Jan Dekker entre autres, pour un convoyage entre les Pays-Bas et le Portugal, où est installé le camp de base du team. Mon équipage, qui sera formé de jeunes entre 20 et 30 ans, est encore en cours de sélection. La phase finale se déroulera à la fin du mois, au Portugal. Il y a eu en effet des épreuves sélectives dans quatre pays : Pays-Bas (sélection de 5 Hollandais), Brésil (sélection de 5 Brésiliens), Etats-Unis (sélection de 5 Américains) et Portugal (sélection de 5 internationaux), afin de sélectionner vingt candidats parmi lesquels seront retenus huit équipiers au final. Je donnerai mon avis avec Roy Heiner. Immédiatement après, on entrera dans la première phase d’entraînement de notre team sur un open 60, l’ancien Pindar, en attendant la mise à l’eau de notre bateau, fin juillet. »

- Jan-Berent Heukensfeldt Jansen : « Le choix de Sébastien Josse s’est imposé parce qu’il est le seul à réunir des paramètres majeurs pour nous. Nous cherchions un skipper de moins de 30 ans pour rester dans la philosophie « Jeunes talents » de notre second bateau, nous souhaitions qu‚il soit si possible français, car la France est un pays très important dans la stratégie d’ABN AMRO, qu‚il ait une forte expérience de course off-shore, un tempérament de battant et un profil humain charismatique. Si nous avons retenu Sébastien après de longues recherches et avec l’aval du skipper du premier ABN AMRO, Mike Sanderson, que Sébastien a rencontré lors de la Jacques Vabre 2003, c’est parce qu’il est tout cela à la fois. »

Le premier des deux Volvo 70 du Team ABN AMRO sur lequel Seb a déjà navigué lors d’un convoyage

ABN AMRO engage deux bateaux dans la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace 2005-2006

Il y a un an, jour pour jour, le 11 mars 2004, le groupe bancaire ABN AMRO annonçait qu’il engageait deux bateaux au départ de la Volvo Ocean Race 2005- 2006, la course autour du monde en équipage avec escale, née en 1973, sous le nom de Whitbread. Un budget de 20 millions d’euros, consacrés aux bateaux et au fonctionnement des équipages, sera investi dans cette campagne qui affiche clairement son objectif : gagner en répartissant les moyens, de façon égale, sur les deux bateaux.

Le premier bateau, ABN AMRO, mis à l’eau en janvier dernier, est déjà en entraînement à Portimao au sud du Portugal. Il est mené par un équipage de dix marins professionnels internationaux dont le skipper, le Néo-zélandais Mike Sanderson et deux Français, Sydney Gavignet (barreur-régleur) et Jan Dekker (n°1).

Le second bateau, ABN AMRO, dont la mise à l‚eau est prévue en juillet prochain, sera mené par 6 « high potential » selon la formule utilisée par Roy Heiner, le Directeur sportif du team. Ils seront tous âgés de 21 à 30 ans et encadrés par Sébastien Josse et trois autres marins confirmés, Simon Fischer (27 ans - Anglais), Nick Bice (27 ans - Australie), Scott Beavis (24 ans - NZ). Quatre séries de pré-sélection de cet équipage « Espoirs » ont été effectuées dans différents pays depuis décembre 2004. A chaque séquence, cinq marins ont été retenus pour une sélection finale au Portugal, entre le 14 et 25 mars prochain. Huit d‚entre eux seront alors retenus. Huit sur les 1 800 CV (garçons et filles confondus) reçus par Roy Heiner !


PALMARES de Sébastien Josse
- Vendée Globe 2004-2005 : 5e sur VMI
- The Transat 2004 : 8e sur VMI
- Jacques Vabre (avec Isabelle Autissier) : 5e sur VMI
- Route du Rhum 2002 : abandon après démâtage sur VMI
- Solitaire du Figaro 2002 : 11e sur Créaline
- Trophée Jules Verne 2002 : record autour du monde avec Bruno Peyron sur Orange
- Championnat de France Solitaire 2001 : 2e
- St Nazaire/Dakar 2001 : 4e sur Créaline
- Tour de Corse 2001 : 1er avec Erwan Tabarly sur Créaline
- Solitaire du Figaro 2001 : 2e sur Créaline
- Tour de France à la Voile 2001 : 4e
- Générali Méditerranée 2001 : 3e sur Créaline
- Tour de Bretagne 2001 : 3e sur Créaline
- Championnat de France Solitaire 2000 : 5e
- Route du Ponant 2000 : 1er sur Créaline
- Solitaire du Figaro 2000 : 14e sur Créaline
- Porquerolles Figaro 2000 : 5e sur Créaline
- Transat AG2R : 10e
- Mini Transat 1999 : 4e de la première étape
- Solitaire du Figaro 1998 : 2e bizuth
- Championnat de France Espoir Solitaire : 1er
- Sélection Crédit Agricole 1997 : 1er

LE PARCOURS de la Volvo Ocean Race 2005-2006 - 31 250 milles

L’une des nouvelles mesures importantes prises par les organisateurs de la Volvo Ocean Race 2005-2006 est d’inclure dans le programme des épreuves, des parcours en baie à chaque escale. Ces épreuves in-shore seront créditées de points comptant pour le classement général.

- Etape 1 : Vigo, Galicie (12 novembre 2005) - Cape Town - 6 400 milles
- Etape 2 : Cape Town - Melbourne - 6 100 milles
- Etape 3 : Melbourne - Wellington - 1 450 milles
- Etape 4 : Wellington - Rio de Janeiro - 6 700 milles
- Etape 5 : Rio - Baltimore/Annapolis - 5 000 milles
- Etape 6 : Baltimore/Annapolis - New York - 400 milles
- Etape 7 : New York - Portsmouth - 3 200 milles
- Etape 8 : Portsmouth - Rotterdam - 1 500 milles
- Etape 9 : Rotterdam - Gothenburg (Suède ˆ 17 juin 2006) - 500 milles

Le VO 70 - un bateau de jauge à restriction

Tous les bateaux auront des points identiques tels que des quilles à bulbes pendulaires, des mâts carbone standardisés, et un nombre réduit de voiles qui passera de 38 à 20 unités pour l‚ensemble de l’épreuve, avec un nombre autorisé de 9 voiles à la jauge par étape. Quelques unes des caractéristiques majeures :

- Un déplacement entre 12.5 et 14 tonnes
- Une coque et un pont en carbone autorisés.
- Une ou deux dérives et un ou deux safrans selon le choix des syndicats.
- Un bulbe de quille d’au moins 4.5 tonnes
- Une quille pendulaire (40° d’inclinaison latérale maximum).
- Un mât carbone de 30.48 m
- 24 voiles pour l‚ensemble de l‚épreuve (pour 38 chez les VO 60).
- 7 caméras fixes sur et sous le pont, avec commande à distance sur le pont. 20 minutes d‚images compressées doivent être envoyées toutes les semaines (contre 8 en 2001- 2002).


Dans la même rubrique

Volvo Ocean Race : Photos : premiers bords du premier Volvo 70

Volvo Ocean Race 2005-2006 : Trente ans après, naissance des Volvo 70s

Volvo Ocean Race : Un monocoque Open de 70 pieds pour la prochaine Volvo Ocean Race

VOLVO OCEAN RACE : Les Allemands d’illbruck Challenge s’offrent le tour du monde

image 300 x 195illbruck arrive à Kiel. Photo Rick Thomlinson.

A la une