SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

MARSEILLE LOUIS VUITTON ACT 1

Les Américains de BMW Oracle Racing s’imposent à Marseille au terme des match-races

Peter Holmberg et les Suisses détenteurs de la Coupe conservent leur seconde place

samedi 11 septembre 2004Information America’s Cup

Le Marseille Louis Vuitton Act 1 s’achève sur la superbe victoire de BMW ORACLE Racing, dans un contexte de succès général. Cette épreuve d’ouverture de la 32e America’s Cup America's Cup #AmericasCup a suscité l’enthousiasme de l’ensemble des acteurs de la Coupe, et convaincu de l’intérêt de ce nouveau format de pré-régates.

Champagne pour BMW ORACLE Racing ! Avec 5 victoires sur 6 régates en flotte et un presque sans faute en match racing, l’équipe américaine remporte le Marseille Louis Vuitton Act 1, une victoire qui leur était déjà acquise depuis hier vendredi. Larry Ellison, patron du syndicat américain, était à la barre pour le dernier match qui l’opposait à Alinghi.

Après les régates, le Class America noir et gris a été acclamé par tous les équipages réunis au J4 pour célébrer cette victoire à grand renfort de champagne. Un grand pavillon flottait sur l’étai du bateau vainqueur où était écrit un grand « Merci Marseille ».

L’équipe suisse emmenée par Peter Holmberg conforte quant à elle sa deuxième place, après avoir remporté un dernier match au contact face aux Américains. Le Defender ne termine qu’à deux points du Challenger of Record Record #sailingrecord BMW ORACLE... Nicolas Texier, wincheur à bord d’Alinghi, insistait sur l’importance de remporter cette course : « c’était indispensable de battre BMW ORACLE aujourd’hui, du fait de notre régate un peu « lâchée », perdue contre Emirates Team New Zealand hier. Même s’il n’ y avait pas d’enjeu sur cet événement, psychologiquement, c’était très important de remporter cette dernière régate. »

Emirates Team New Zealand monte quant à lui sur la troisième marche du podium avec autant de victoires en match racing que ces deux principaux adversaires . Finalement, ces trois équipes très proches en performance auront été départagées par les points glanés en régate en flotte.

K-Challenge fait un superbe match contre Emirates Team New Zealand
Photo : Franck Socha / K-Challenge

LE DEFI quatrième, ex-aequo en point avec K-Challenge

Deux rencontres à suspens devaient ensuite départager K- Challenge et LE DEFI, en lice pour la quatrième place. Ces derniers remportent d’abord facilement leur duel contre les Sud-Africains de Team Shosholoza. Tout devait se jouer ensuite dans une régate à couteaux tirés entre K-Challenge à Emirates Team New Zealand. Les hommes de Thierry Peponnet ont véritablement mis la pression à ceux de Dean Barker en restant dans leur tableau arrière pendant toute la manche. Les Kiwis s’imposent finalement de 37 secondes. Ex-æquo en points, les deux syndicats français sont départagés par le résultat du match qui les a opposé vendredi, remporté par LE DEFI.

K-Challenge perd donc cette quatrième place chèrement acquise lors des régates en flotte, mais leur bilan est positif, comme l’évoquait Thierry Peponnet une fois la ligne d’arrivée passée : « Nous avons vécu cette régate très intensément. On savait dès le départ que face aux kiwis, ce n’était pas gagné. Mais nous avons tenu, nous avons été agressifs au bon moment pour revenir au contact et nous nous sommes fait plaisir. Je suis très fier de toute l’équipe réunie sur cet Acte 1. Nous avons eu du plaisir à naviguer ensemble et chaque jour, nous avons eu l’impression de progresser ».

Philippe Presti, le barreur du DEFI, tirait lui aussi un bilan positif de ces six jours de régate « ça se finit sur une bonne note après avoir commencé dans la difficulté avec beaucoup de bris de matériel dans la brise. Mais une journée comme aujourd’hui, ça va rester gravé dans le cœur des gars car nous avons navigué en osmose et dans une super ambiance. On va essayer de garder cet état d’esprit pour la suite. Mais il faudrait que notre situation financière s’améliore, car naviguer avec des vieilles voiles, des vieux bouts et du vieux matériel, c’est toujours pénalisant. »

La toute jeune équipe de Team Shosholoza, qui disputait à Marseille ses premiers matchs races en Class America termine donc sixième.

Ces résultats sportifs sont le miroir fidèle des forces en présence. Mais chaque équipe repartira de Marseille riche d’une nouvelle expérience, un carnet de notes bien rempli, et de solides bases de travail pour l’avenir.

Par dessus tout, les organisateurs d’AC Management ont gagné leur pari avec ce lever de rideau à Marseille. Sur l’eau comme à terre, l’accueil du public marseillais, enthousiaste et spontané, a été à la hauteur de l’événement. Le stade nautique de la rade sud a offert aux régatiers un décor naturel superbe et des conditions de navigation variées, allant de la brise au petit-médium. Michel Bonnefous, PDG d’AC Management, confirme : « Ca part bien ! Le système fonctionne bien et nous allons continuer pour que cet événement soit suivi. Tous les gens ont eu du plaisir, que ce soit les marins, les partenaires ou le public... »

• Les résultats du samedi 11 septembre

Flight 5
- Match 1 LE DEFI (FRA 69) bat Team Shosholoza (RSA 48) de 3’17’’
- Match 2 Emirates Team New Zealand (NZL 82) bat K-Challenge (FRA 57) de 0’37’’
- Match 3 Alinghi (SUI 64) bat BMW ORACLE Racing (USA 76) de 0’15’’

• Marseille Louis Vuitton Act 1- Classement général

Equipe (Pts régates en flotte) (Pts Match Race) Total points
- 1.BMW ORACLE Racing Team (22) (24) 46 points
- 2.Team Alinghi (20) (24) 44 poin ts
- 3.Emirates Team New Zealand (18) (24) 42 points
- 4.LE DEFI (5) (12) 17 points
- 5.K-Challenge (11) (6) 17 points
- 6.Team Shosholoza (8) (0) 8 points


• Les autres épreuves d’ici 2007

Le Marseille Louis Vuitton Act 1 de la 32e America’s Cup - Valencia, a eu lieu du 5 au 11 septembre et combine régate en flotte et match racing.

Le Valencia Louis Vuitton Act 2 de la 32e America’s Cup - Valencia, est une épreuve de match racing qui se déroulera du 5 au 12 octobre.

Le Valencia Louis Vuitton Act 3 de la 32e America’s Cup - Valencia, est une régate en flotte qui aura lieu du 14 au 17 octobre.

Les compétitions de la 32e America’s Cup-Valencia se poursuivront en 2005 et 2006 avec d’autres Actes organisés dans différents sites dont Valence, Ville Hôte de la 32e America’s Cup.

En 2007, une régate en flotte précèdera la Louis Vuitton Cup. Le vainqueur de la Louis Vuitton Cup rencontrera le Defender Team Alinghi lors de l’America’s Cup Match à Valence.



A la une