SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Grand Prix Ecole

Trentesaux, Berthet ou Bourke parmis les "palmés" en sport boats

Plus de cent monotypes étaient réunis à Brest

dimanche 23 mai 2004Redaction SSS [Source RP]

Le millésime 2004 du Grand Prix Ecole navale s’est terminé sous le soleil, dans une ambiance festive qui rassemble toute la grande famille de la voile. La palme d’or est décernée à Gery Trentesaux qui gagne la course en Open 7.50. Le Grand Prix est attribué à l’équipage Nantais « Bouygues Télécom » en Mumm 30. Le Prix du Jury est remporté par le navigateur Glenn Bourke en Laser SB3. Jean-René Guillou en Speed Feet 18, « Miss Tique » en Open 5.70, Yannick Dupetit en Open 6.50 complète le tableau des huits vainqueurs. En ce week-end de l’Ascension, les 500 régatiers ont pu s’affronter dans des conditions exceptionnelles.

Glenn Bourke s’est imposé en Laser SB3
Photo : J.Vapillon / Pixsail.com

Open 7.50 : Le voilier construit par JPS production a encore fait des étincelles. La bataille fut rude en tête de la flotte. Gery Trentesaux l’emporte devant « Atchoum » skippé par Nicolas Groleau. Le Nordiste met donc fin à l’invincibilité du concepteur du bateau. « Cela s’est joué aujourd‚hui. Ils étaient devant nous au premier bord de près. Il a fallu batailler ferme pour tenter de le dépasser ce qui a été effectué à la bouée sous le vent. Nous battons le ténor de la série, c’est super... » souligne t-il.

Mumm 30 : L’équipage Nantais confirme sa domination du début de saison. On se demande qui va l’arrêter cet été lors du Tour de France. « Après notre victoire au Spi Ouest France, nous gagnons le Grand Prix Ecole navale. C’est de bon augure pour notre grande course de Juillet. Un grand merci à l’organisation ».

Jimmy Pahun prend la deuxième place du classement général. « Techniquement les Nantais sont meilleurs que nous. On ne gagne pas 6 manches par hasard. Il va falloir trouver les arguments pour aller le déloger. » explique le skipper.

Laser SB3 : Les Anglos-saxons ont une nouvelle fois démontrer leur grande « classe » dans les courses monotypes. Glenn Bourke remporte le Grand Prix devant Chris Blackburn « J’adore venir en France pour son bon pain. La largeur du plan d’eau du Poulmic a beaucoup intéressé mon équipage. D’habitude, nous naviguons dans le Solent qui est moins tactique que la rade de Brest. Nous avons bien anticipé les nombreuses variations de vent. Je ne serai pas à la deuxième étape du Championnat d’Europe de Laser SB3 car la Volvo Race approche à grands pas. 6 à 7 voiliers sont d’ores et déjà inscrits ».

Speed Feet 18 : Le plan Lombard a de l’avenir devant lui. Jean-René Guilloux assomme la course en gagnant 3 races sur 6. Ses impressions : « Le Speed Feet 18 est un bateau très sain à la barre. On va même plus vite que les Open 6.50. Nous avons vraiment fait la différence au portant ».

Open 6.50 : Yannick Dupetit gagne la course grâce à une bonne régularité. Il bat l’architecte du bateau, Pascal Conq.

Open 5.70 : Le team de Jean-François Collet l’emporte d’un point devant Xavier Devillard.

Surprise : « Cocorico... » Le trophée des grandes Ecoles de la Défense est remporté par le surprise Ecole navale.

Les réactions du capitaine de corvette Matthieu Drevon : « Je suis heureux. Quand je vois les concurrents naviguant « pleine balle » comme ce week-end. Je me dis que nous avons pas organisé ce grand rassemblement de Sport Boat pour rien ».

Alain Daoulas, directeur de la course : « Je suis très content de la cohérence de la flotte. C’était la première confrontation de plus de 100 Sport Boats dans des conditions aussi musclées. La fiabilité de ces monotypes a été prouvée. Nous avons donné aux spectateurs une nouvelle vision de la voile. La quatrième édition du Grand Prix Ecole navale aura lieu à l‚Ascension 2005. On attend 120 Sport Boats !! ».

Info Tanguy Blondel


Voir en ligne : Site Internet : www.ecole-navale.fr



A la une