SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Championnat Multicoques

Le titre au bout du Rhum pour les skippers de trimarans de 60 pieds

mercredi 6 novembre 2002Information ORMA / Multi Cup 60’

Dotée d’un coefficient 4, la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum , dernière épreuve de la saison 2002 du Championnat 9 TELECOM est naturellement déterminante pour l’attribution du Titre de Champion ORMA 2002.

La pression est forte car jamais un tel plateau n’avait été réuni : on dénombre pas moins de 18 trimarans de 60’ de jauge ORMA, fin prêt, alignés dans le bassin Vauban ! Ce spectacle extraordinaire et la très belle compétition qui s’annonce sont le fruit de plusieurs années d’efforts pour l’avènement et le développement d’un véritable Championnat.

Le temps de référence établi par Laurent Bourgnon en 1998 est de 12 jours, 8 h, 41’ et 6", mais l’on s’attend à de nouveaux records tant les trimarans de la classe ORMA ont progressé en quatre ans. Plateformes plus larges, généralisation du carbone pré-imprégné, cockpit plus larges, colonnes de winches, foils courbes, voiles en cuben fiber…

Cependant, cette saison exceptionnelle marquée par l’arrivée de six nouveaux trimarans a connu de multiples péripéties. Le multicoque océanique est, on le sait, une discipline exigeante, un sport mécanique soumis aux aléas des petites ou grosses avaries. Lors de l’intersaison, de nombreuses innovations et améliorations ont été apportées sur les bateaux "anciens" pour résister à la pression des nouveaux venus qui eux-mêmes doivent connaître un temps de fiabilisation. Les conditions difficiles de la Course des Phares ont éprouvé les bateaux. A ces conditions particulières s’ajoute une série de démâtages qui reste pour le moment inexpliquée. Ces problèmes en série ont eu l’inconvénient d’écarter quelques bateaux de certaines compétitions de la saison, mais à quelques jours du départ, ils sont tous là, prêts à en découdre. Une chose est sûre, il va y avoir du sport, du grand.

Dans ce contexte, seul Fujifilm, le trimaran de Loïck Peyron a couru toute les épreuves de la saison remportant deux victoires de surcroît, dont la Course des Phares dotée d’un coefficient 3.

Dès lors, Loïck est, quoi qu’il arrive, assuré de monter sur le podium. Avec une avance de 31,8 points sur Jean Le Cam à l’issue des quatre premières épreuves, le skipper de Fujifilm est en bonne voie pour la conquête d’un quatrième titre. Trois skippers peuvent cependant encore prétendre le lui ravir. En cas de victoire Jean Le Cam marquerait 61,2 points, mais il faudrait que Loïck Peyron n’arrive qu’en cinquième position ou plus pour que le "Roi Jean" soit sacré champion 2002. Cas de figure similaire pour Franck Cammas. Il faudrait en revanche que Loïck ne soit que 6e à Pointe à Pitre pour que Jean-Luc Nélias soit couronné en cas de victoire dans la reine des Transats…

Mais on le sait, tout peut arriver en course océanique et le jeu Jeu #jeu reste ouvert… Même les trimarans dont la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum est la première épreuve peuvent prétendre à un podium en cas de contre performance des leaders du classement.


Classement du Championnat 9 TELECOM à l’issue du Grand Prix du Port de Fécamp

- Skipper - Bateau - GP Lorient - Course des Phares - BP Belgique - GP Fécamp Total Clast
- Loïck PEYRON FUJIFILM 2 6 1 30 1 10 2 6 52 1
- Jean LE CAM BONDUELE 4 3 2 18 8 0,2 DNS 0 21,2 2
- Franck CAMMAS GROUPAMA 1 10 DNF 0,3 2 6 DNS 0 16,3 3
- Jean-Luc NELIAS BELGACOM DNS 0 DNF 0,3 3 4 1 10 14,3 4
- Bertrand De BROC BANQUE COVEFI 8 0,2 3 12 7 0,2 7 0,2 12,6 5
- Marc GUILLEMOT BISCUITS TRINITAINE / TEAM ETHYPHARM 3 4 DNF 0,3 DNS 0 3 3 7,3 6
- Frederic LE PEUTREC BAYER CROPSCIENCE 7 0,2 DNF 0,3 DNS 0 5 4 4,5 7
- Alain GAUTIER FONCIA 6 1 DNF 0,3 4 3 DNS 0 4,3 8
- Philippe MONNET SOPRA CROUP 9 0,2 DNF 0,3 5 2 6 1 3,5 9
- Lalou ROUCAYROL BANQUE POPULAIRE 5 2 DNS 0 DNS 0 DNS 0 2 10
- Thomas COVILLE SODEBO DNS 0 DNS 0 DNS 0 DNS 0 0 11
- Michel DESJOYEAUX GEANT DNS 0 DNS 0 DNS 0 DNS 0 0 11
- Lionel LEMONCHOIS GITANA X DNS 0 DNS 0 DNS 0 DNS 0 0 11
- Steve RAVUSSIN TECHNOMARINE DNS 0 DNS 0 DNS 0 DNS 0 0 11

Karine Fauconnier (Sergio Tacchini) a couru les trois dernières épreuves de la saison mais n’est pas classée, absente du premier grand prix pour disputer une autre épreuve.



A la une