SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Grand Prix de Fécamp

Nélias vole la vedette à Peyron

Belgacom à l’aise sous les falaises

vendredi 13 septembre 2002Information ORMA / Multi Cup 60’

image 300 x 158Deux bananes, deux victoire pour le trimaran belge. Photo : G.Martin-Raget
Ce vendredi 13, a souri à Belgacom qui s‚octroie les deux manches du jour. Mais ces deux victoires de Jean Luc Nélias ne tiennent pas qu’à la chance ! Le bateau a impressionné par sa vitesse Vitesse #speedsailing et sa capacité à remonter au vent. Derrière lui, Fujifilm, Biscuits La Trinitaine et Sergio Tacchini se sont illustrés par leur régularité.

Deux parcours banane ont été disputés ce vendredi dans un vent qui n’a cessé de monter en cours de journée. La brise annoncée et le fort clapot soulevé par la marée montante ont incité le Comité de course à en rester là pour cette première journée de régate ensoleillée ! Une journée marquée par la double victoire du bateau turquoise.

Ce soir, Jean Luc Nélias est un homme satisfait. Après les frustrations de début de saison (Belgacom avait démâté au printemps pendant un convoyage), le bateau est non seulement prêt, mais en plus il répond à tous les espoirs de son skipper. Aujourd’hui, le trimaran bleu a remporté deux manches avec une facilité déconcertante. " On a une des meilleures vitesses de la flotte " confirme Thierry Peponnet. " C’est un ensemble de choses qui fonctionne bien, renchérit Jean Luc Nélias, l’équipage tourne maintenant depuis trois ans, on a des voiles superbes ! bref, on est homogène, mais vers le haut ! ". Pour Yann Guichard, tacticien sur Biscuits La Trinitaine-Ethypharm, deux fois troisième aujourd’hui, Belgacom " fait un cap impressionnant. "

Cap, vitesse Vitesse #speedsailing , cohésion de l’équipage, pas d’erreur tactique si ce n’est un départ moyen lors de la deuxième manche… la vedette, souvent attribuée à Fujifilm qui avait remporté avec la même aisance le Grand Prix de Belgique, est cette fois " volée " par Belgacom. Ce qui n’empêche pas les hommes de Loïck Peyron d’être toujours très présents. Car sans l’extrême vigilance de son principal adversaire, Fujifilm aurait sans aucun doute pris la place du leader. Le trimaran vert bénéficie toujours d’une excellente vitesse Vitesse #speedsailing et a peut-être pêché aujourd’hui au plan stratégique.

Derrière Belgacom et Fujifilm, La Trinitaine et Sergio Tacchini sont réguliers

Autre constance dans les régates du jour : celle de Karine Fauconnier et son équipe. Souvent dans les bons coups ( le tacticien du bord, Christophe Clévenot est un ancien spécialiste du Tornado) et auteur de performances encourageantes, Sergio Tacchini est en constante progression depuis son premier Grand Prix l’année dernière à Zeebrugge. Aujourd’hui, le trimaran termine deux fois à la quatrième place, juste derrière Marc Guillemot et son équipage. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas démérité de la journée. Percutants au départ (notamment le second), les hommes de la Trinitaine ont toujours été très réactifs, même lorsqu’ils se trouvaient en mauvaise posture. Ils sont ce soir troisièmes au classement général provisoire.

Cette première journée fut plus contrastée pour les trois derniers du classement. Souvent au contact sur le premier louvoyage, Sopra Group, Bayer et Banque Covefi ont souffert pour diverses raisons. Les premiers ont volé le départ et naviguaient sans leur foil Foil #foil tribord, endommagé jeudi à l’entraînement. Quant à Bayer qui souffre d’un petit déficit de vitesse, il sera de plus victime de sa têtière de grand-voile et devra rentrer au port au cours de la deuxième manche.

Classement général provisoire après 2 manches :
- 1- Belgacom : 1 +1 = 2 points
- 2- Fujifilm : 2 + 2 = 4 pts
- 3- Biscuits La Trinitaine-Ethypharm : 3+ 3 = 6 pts
- 4- Sergio Tacchini : 4 +4 3 points (Yacht Lésé) = 7 pts
- 5- Sopra Group : 6 + 5 = 11 pts
- 6- Banque Covefi : 7 + 6 = 13 pts
- 6 ex aequo Bayer CropScience : 5 + 8 (DNF)= 13 pts

Dernière minute : Karine Fauconnier skipper de Sergio Tacchini qui avait réclamé contre le comité de course qui lui avait attribué une pénalité par erreur a reçu réparation d’un point dans la deuxième manche


Dans la même rubrique

GP Fécamp : Groupama démâté se réfugie au Havre

image 300 x 158Groupama démâte devant le port de Fécamp. Photo : G.Martin-Raget

GP Fécamp : Huit trimarans sous les falaises de Fécamp

Grand Prix de Fécamp : Dix trimarans de 60’ à Fécamp du 12 au 15 septembre

Multi 60 : Le trimaran de Franck Cammas retrouve la mer

image 300 x 158Remise à l’eau devant la base sousmarine de Lorient. Photo : Y.Zedda

A la une