SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Mondial Melges 24

Harry Melges nouvau champion du monde Melges 24

vendredi 2 août 2002Redaction SSS [Source RP]

Ayant récolté assez d’avance pour se payer le luxe de courir une seule des deux manches d’aujourd’hui, Harry Melges sort le vainqueur incontesté du Championnat du monde Melges 2002. Harry, qui s’était incliné devant l’Italien Flavio Favini aux derniers mondiaux à Key west a pu enfin savourer le titre de champion du monde mais sans revanche toutefois, puisque son adversaire de Key West n’a pas pu se présenter pour défendre son titre.

Mais ceci n’enlève absolument rien à la performance du team bien rôdé de STAR ; ils ont fait preuve d’une constance et d’un jugement presque sans faille tout au long des régates, additionné à un rapport technique/vitesse bien maîtrisé. Résultat, en 9 manches courues , c’est une 11e place qui aura été leur pire classement et c’est avec un écart de presque trente points qu’ils remportent le titre...

La flotte française se démarque

Suite à deux dernières manches très bien réussies, P&P RACING TEAM , barré par nul autre que Sébastien Col (champion d’Europe 1999) a pu se hisser sur la deuxième marche du podium, volant ainsi la place aux Anglais de BLACK SEAL qui l’occupaient confortablement depuis quelques jours. A bord , une équipe nouvelle, composée de régatiers talentueux tels Sébastien et Tanguy Cariou, tous deux membres de l’équipage du Défi AREVA de la Coupe América... Tanguy qui était à la tactique à bord de P&P RACING TEAM commente : " Je suis très content, d’autant plus que nous nous étions fixé aucun objectif avant de venir. Pour nous (avec Sébastien Col), ca représentait un peu des " vacances" suite aux entraînements intensifs pour la Coupe. Ca nous a fait plaisir de nous remettre un peu à la régate en flotte. Le temps de se refamiliariser, de prendre nos marques, nous avons progressé tous les jours pour finalement faire deuxièmes. Pas mal !"

Grosse déception donc pour le Britannique Jamie Lea et BLACK SEAL qui font troisièmes. Eux qui, après avoir abandonné l’idée d’une première place face à un Harry Melges trop coriace, entendaient bien garder les rennes de la deuxième qu’ils perdent finalement par moins de 2 points.

Trois équipages français figurent parmi les 5 premières places du classement ( P&P racing team (2), Pokémon (4), Groupe Lucien Barrière(5) et ce n’est pas étonnant, comme le souligne Marc Reine, entraîneur : "Le fait d’avoir une flotte importante, d’avoir un grand nombre de régates organisées en France, d’avoir une classe bien implantée, de bénéficier de régatiers de niveau olympique sur les équipages et d’être présents sur les compétitions à l’échelle internationale sont autant de choses qui expliquent le bon niveau en Melges des Français. Cependant, pour ramener le titre en France, il faudra encore travailler, notamment sur les départs et la vitesse."

Ce sera une fête bien méritée ce soir pour tous les équipages qui ont donné un spectacle grandiose dans la baie de Lubeck, en mer Baltique tout au long de cette semaine inscrite sous le signe du soleil.

Classement 10 premières positions :

- 1 USA409 Star - Harry Melges
- 2 FRA 475 P & P racing team - Sébastien Col
- 3 GBR473 Black Seal - Jamie Lea
- 4 FRA472 Pokémon - Bruno Jourdren
- 5 FRA173 Groupe Lucien Barrière - Olivier Ponthieu
- 6 NOR 249 Fuen Mare - N, Hauff
- 7 GBR484 The new Barbarian - Rob Smith
- 8 FIN 237 Suunto - Kenneth Telen
- 9 FRA 370 Snugasabug - Dimitri Nicolopoulos
- 10 MON 429 MIS - Antoine Frickey

Information Magali Jousselin / http://www.melges24.com


Dans la même rubrique

Mondial Melges 24 : Harry Melges maître du jeu sur son 24 pieds

Tour de France à la Voile : Nantes Saint-Nazaire vainqueur du Tour de France à la Voile 2002

image 300 x 158L’équipage de Pierre-Loïc Berthet s’offre la victoire finale lors de la dernière régate. Photo : JM.Liot

Publicité : Passez vos publicités sur SeaSailSurf.com

Tour de France à la voile : Région Ile de France nouveau leader avec 2,5 points d’avance sur Nantes Saint-Nazaire


A la une