Sea, Sail & Surf

From offshore to inshore: all the news abouts sea sports from 2000

Catamaran LODI GROUP

Loïc Escoffier : "Désormais l’enjeu est de pouvoir récupérer LODIGROUP"

Thursday 21 July 2022Redaction SSS [Source RP]

Loïc Escoffier a chaviré mardi lors de la Drheam Cup à bord de son catamaran LODIGROUP. Récupéré par les garde-côtes irlandais dans la soirée de mardi, quelques heures après son avarie, le skipper a ensuite été conduit à l’hôpital de Cork pour subir plusieurs examens.

Le Malouin n’a que quelques contusions et a pu sortir hier en fin d’après-midi. Il devrait regagner la France dans la journée. Ce qui l’importe désormais est de pouvoir récupérer son bateau destiné à participer en novembre à la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum . Un bateau a quitté hier soir le port de Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. pour rejoindre la position de LODIGROUP. Pour rappel, au moment du chavirage, le catamaran se trouvait à 60 milles dans le sud du Fastnet. L’équipage composé notamment de Benoit Champanhac, bras droit de Loïc Escoffier, prévoit d’être dans l’après-midi auprès de LODIGROUP et espère pouvoir lancer l’opération de remorquage du bateau. Une fois le bateau récupéré, Loïc Escoffier et son équipe pourront évaluer précisément les dégâts.

Les déclarations de Loïc Escoffier

« Je vais bien. L’attente a forcément été longue sur le bateau. Mais je remercie une nouvelle fois toutes les personnes impliquées pour ce sauvetage et notamment Brieuc Maisonneuve, concurrent de la Drheam Cup qui est resté auprès de moi pour assurer ma sécurité. Je suis très déçu, c’est un coup dur parce que la course se passait très bien pour moi. Nous avions fait un super travail avec mon frère, Kevin qui me routait sur cette course. J’étais en tête de ma catégorie et je naviguais bord à bord avec un IMOCA Imoca #IMOCA après seulement 48 heures de course (l’IMOCA Imoca #IMOCA de Louis Duc, Fives – Lantana Environnement Environnement , ndlr). Les conditions de navigation s’étaient renforcées au moment du chavirage avec une trentaine de nœuds de vent et une mer courte et formée. Mais j’étais en pleine confiance avec le bateau qui m’a donné une totale satisfaction sur les courses de début de saison et sur cette navigation sur la Drheam Cup. J’avais vraiment beaucoup d’envie.

Désormais l’enjeu est de pouvoir récupérer LODIGROUP et de tout mettre en œuvre pour être présent comme prévu au départ de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum . J’ai reçu énormément de soutien, de toute part. Ça fait plaisir et cela donne de la bonne énergie pour la suite. Les encouragements sont très forts aussi de la part de mon partenaire, LODIGROUP. Nous avons embarqué tous les collaborateurs dans ce projet. Leur soutien est précieux. C’est vraiment un projet partagé et je vais tout donner pour que le programme puisse se dérouler comme prévu initialement. »


- Communiqué Effets Mer


Head news