SeaSailSurf®

From offshore to inshore: all the news abouts sea sports from 2000

Class40 Redman

Antoine Carpentier : "Il faut passer du temps sur le bateau pour voir comment il s’use"

Thursday 7 January 2021Redaction SSS [Source RP]

Si la période qui s’achève est d’ores et déjà estampillée comme une année bien particulière pour la majorité d’entre nous, le skipper Antoine Carpentier n’est pas prêt non plus de l’oublier. 2020 marque à jamais un véritable tournant dans sa carrière. Après bientôt vingt ans comme équipier professionnel sur tous types de support et deux projets en son nom (Tour de France 2015 et Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum 2018), Antoine prend enfin les rênes d’un projet gagnant en Class40 Class40 #Class40 jusqu’en 2022.

En début d’année 2020, un de ses partenaires de la dernière Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum , le promoteur immobilier Redman, saute le pas et décide de le soutenir dans la construction d’un bolide à la hauteur de ses ambitions : un Mach40.4, Class40 Class40 #Class40 dernière génération signé Manuard. Le chantier est déjà lancé à l’annonce du premier confinement et Antoine se souvient :

« j’étais en droit de me demander si mes partenaires allaient continuer ou pas et il s’avère que j’ai été très vite rassuré par Matthias et Nicolas (Matthias Navarro et Nicolas Ponson, fondateurs associés de Redman, ndlr). Je les remercie grandement d’avoir su maintenir ce partenariat alors que la situation économique était incertaine ».

Après sept mois de chantier, des adaptations nécessaires en lien avec les restrictions sanitaires et un bon coup de collier sur la fin, le tout nouveau bateau au nez rond sort du chantier JPS à la fin de l’été.

Dans la foulée, s’enchainent en quelques jours, la mise à l’eau, le contrôle de jauge et le convoyage vers Caen afin que le Class40 Class40 #Class40 puisse s’aligner au départ de la Normandy Channel Race. Pari osé au vu du temps habituellement nécessaire au rôdage d’un bateau neuf, « on était encore en train de préparer le bateau quand on est partis en course », avoue Antoine ; et pari réussi puisque lui et son co-skipper, Nicolas Groleau, terminent la course avec une très honorable troisième place, après une haletante confrontation avec les Class40 les plus récents et affutés du moment.

Un projet qui a le financement de ses ambitions !

Depuis son retour à la Trinité sur Mer, lieu de naissance d’Antoine et port d’attache du bateau, le rythme est intense pour le skipper qui continue de faire évoluer le bateau. En se basant sur les axes de travail définis suite à la Normandy Channel Race, il cumule quotidiennement les sorties en mer afin de tester, d’optimiser et de retravailler tous les aspects techniques du bateau, notamment au niveau des voiles et l’électronique. Que ce soit avec les partenaires techniques du projets ou d’autres marins aguerris, Antoine s’accompagne des meilleurs pour renforcer son expertise.

En parallèle, Antoine s’attelle sans relâche à rechercher des partenaires complémentaires car il doit encore trouver la totalité de son budget de fonctionnement pour 2021.

Et son acharnement finit par payer ! Au fil des semaines et des échanges, après « des matinées bureau et des après midi sur le bateau », ce sont trois autres partenaires qui viennent soutenir son projet et ainsi boucler le budget de 2021.

« C’est beaucoup d’efforts mais, au final, je suis plutôt soulagé et content de pouvoir disposer d’un projet qui a le financement de mes ambitions ! », savoure Antoine.

A l’instar de Redman, Nusantara Invest, Custo Pol et Reworld Media Media #media ont toutes déjà soutenu le skipper morbihannais lors de sa Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum et lui réitèrent ainsi leur confiance pour l’année à venir.

Pierre Lacaze, à la tête de la holding d’investissement Nusantara Invest et fondateur de la société de conseil en ingénierie Synchrone :

« Déjà présent en tant que partenaire sur la Route du Rhum 2018, j’ai voulu poursuivre l’aventure Aventure pour aider Antoine dans ses projets de victoires. Je souhaite, d’autre part, bénéficier d’un retour d’expérience de ce partenariat pour développer à terme de nouveaux projets autour de la voile et de la course au large ».

Géry Trentesaux, patron du Groupe GT Investissements qui englobe Custo Pol :

« Je suis enthousiaste que le groupe soutienne Antoine au travers de notre marque Custo Pol, spécialiste européen dans l’équipement de tapis de sol de voiture. Je suis ravi également que le Class 40 Redman soit inscrit sous le nom de Courrier Redman pour participer a deux classiques de la course au large, la RORC Caribbean 600 et la Rolex Fastnet Race. Pendant plus de 20 ans, Antoine a été un pilier des "Courrier", probablement l’un des plus doués, bon manœuvrier, bon barreur, bon régleur et bon navigateur. C’est une force de la nature doué d’un excellent caractère ! Avec ce nouveau bateau, Antoine est un favori de la Transat Jaques Vabre qu’il a déjà gagné en Class 40 mais aussi de la prochaine Route du Rhum ».

Départ imminent sur la Transat du RORC et une saison 2021 bien chargée

Si l’objectif de la saison à venir est la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , Antoine Carpentier laisse entrevoir un planning de courses pour 2021 aussi chargé que cohérent. En effet, l’idée est de participer à pas moins de douze courses, bouffer des milles et de l’expérience sur sa bête de course pour l’optimiser encore davantage.

« Il faut passer du temps sur le bateau pour voir comment il s’use, apprendre à le connaitre, progresser et rattraper le retard sur les copains ayant le même bateau et qui sont à l’eau depuis plus longtemps ! ».

Varier le format des courses, de la régate côtière à la course au large, en équipage, en double et en faux solitaire, bref naviguer naviguer naviguer !

Il s’élancera le 9 janvier prochain sur la Transat du RORC, transat de 3000 milles entre Puerto Calero (Lanzarote) et Antigua (Caraibes). Il embarquera avec lui Pablo Santurde del Arco, marin bien connu du circuit Class40, Arnaud Aubry et Pierre Lacaze, un de ses partenaires. Comme le skipper la décrit justement, il s’agit d’une « course en équipage plutôt agréable car tout le temps au portant, dans les alizés » et qui permet aux équipages de commencer leur saison par des courses dans l’arc antillais telle que la RORC Caribbean 600 à laquelle il participera également. En ligne de mire, cumuler les milles et les victoires pour arriver fin prêt aux courses du championnat Class40 2021.


- Communiqué Antoine Carpentier Sailing



Head news