Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » 33e Tour des Ports de la Manche : la famille Auguin réalise un (...)

#VOILE Course - croisière

33e Tour des Ports de la Manche : la famille Auguin réalise un sans-faute dans le groupe 1

D 15 juillet 2017     H 09:34     A Redaction SSS [Source RP]     > 874 visites     C 1

#Cherbourg | #irc #ims |

agrandir
Le 33e Tour des Ports de la Manche s’est achevé vendredi après une dernière étape entre Cherbourg-en-Cotentin et Saint-Vaast-la-Hougue bouclée en moins de trois heures. Cette édition 2017 aura bénéficié de conditions météo idéales permettant aux 81 concurrents engagés de valider l’ensemble des courses prévues au programme. Le Tour des Ports de la Manche connaît désormais le nom de ses héros...

Impériale, la famille Auguin réalise un sans-faute cette semaine. En remportant les 7 courses de ce Tour des Ports de la Manche 2017, l’équipage décroche la victoire dans le groupe 1. Ti’moun Plastimétal, skippé par Jean-Luc Perrée, se classe deuxième suivi d’Eorian, skippé par Vincent Bourget, qui grâce à sa régularité monte sur la troisième marche du podium.

Dans le groupe 2, après une très belle bataille entre les leaders tout au long de la semaine, c’est finalement Monster 737, skippé par Didier Angot, qui monte sur la plus haute marche du podium. Avec un petit point d’écart, Axe Sails, skippé par Marc Gadbin, est deuxième suivi par le Roc Nere III d’Arnauld Leroux.

Thierry Fortin et son équipage remportent le Tour des Ports de la Manche 2017 dans le groupe 3 sur leur Défi Voile Adaptée. Les quatre victoires d’étape y sont sûrement pour quelque chose ! Derrière, Ti’Boat, skippé par Vincent Goullet de Rugy et Rapido II, skippée par Paul Angot, montent respectivement sur la deuxième et troisième marche du podium.

La Railleuse de Robert Bregeon décroche la victoire dans le groupe 4 suivi de Gwaihir Venturi, skippé par Philippe Rios et des Rapetous, skippé par Jean-Luc Pronier. Manche Fibre Kunkel Palettes, malgré ses quatre victoires d’étape, manque le podium suite à une pénalité : lors de l’étape Jersey / Diélette, l’équipage de Jan Legallet avait navigué dans une zone interdite.

Enfin, dans le groupe 5, le Ville de Donville d’Olivier Rapeaud remporte le classement général devant Crédit Mutuel, skippé par Vincent Bunel et Pyranha Brothers, skippé par Philippe Lehoux. Unicaen, skippé par Gilles Mesnil, manque la troisième marche du podium à un point, après une course en demi-teinte aujourd’hui.

Ils ont dit

« Il a fait beau et ça c’est bien. Nous avons fait beaucoup, beaucoup, beaucoup de près mais il faut croire que cela nous a réussi. Côté équipage, nous naviguons en famille, on se dispute régulièrement mais on oublie cela très vite à terre autour d’un apéro. Je retiendrais l’étape Jersey / Diélette, notre plus belle course avec plus d’une heure d’avance sur notre concurrent. Une chose est sûre, nous serons là l’année prochaine ! » Pierre Auguin, skipper de Pied d’Alouette, (Aquila), vainqueur dans le groupe 1.

« Cela s’est très bien passé pour nous. L’ambiance à bord, l’ambiance à terre, tout était parfait. La dernière manche a été un grand moment de plaisir avec des pointes à 12,8 nœuds sur notre Monster 737. Tout au long de la semaine, nous avons dû batailler dans notre groupe pour décrocher la victoire. Il y a eu un vrai match entre Roc Nere III, Axe Sails, Dear Nane et nous. Sportivement, c’était top ! » Didier Angot, skipper de Monster 737, (Le Monstre 737), vainqueur dans le groupe 2.

« Super semaine ! Nous avons eu des conditions parfaites avec un vent médium tous les jours qui correspond parfaitement aux possibilités de l’équipage et du bateau. Si nous devions n’en retenir qu’une ce serait sûrement Barneville-Carteret / Guernesey, pour les paysages. Et le parcours technique d’hier, là, c’était la surprise. Nous n’étions pas très motivés pour ce type d’épreuve et finalement on la gagne. Et puis nous avons fait une super navigation entre Jersey et Diélette... Bon, en fait, toutes étaient parfaites, il n’y a rien à jeter sur cette édition ! » Thierry Fortin, skipper de Défi Voile Adaptée, (Sun Fizz 40), vainqueur dans le groupe 3.

« Très belle semaine avec des conditions météo agréables. Nous avons sans doute fait un peu peur aux crabes à plusieurs reprises en allant tirer des bords au ras des cailloux mais tout s’est bien terminé. Nous avons beaucoup travaillé à bord : les réglages, la tactique... L’équipage s’est arraché sur toutes les étapes ! La course entre Jersey et Diélette était sûrement la plus difficile à gagner pour nous car nous avons lutté contre le courant beaucoup plus longtemps que nos adversaires directs mais nous l’avons fait. » Robert Bregeon, skipper de la Railleuse, (prototype 3⁄4 tonner), vainqueur dans le groupe 4.

« Nous avons bien marché sur la première partie de la semaine puis nous avons eu un passage plus compliqué sur les étapes Jersey / Diélette et Diélette / Cherbourg. Par contre aujourd’hui, c’était notre temps, notre étape. Nous étions à plus de 14 nœuds à Barfleur. Guernesey / Jersey est quand même l’étape que nous retiendrons avec un magnifique jeu dans les cailloux et les concurrents loin derrière. Nous reviendrons l’année prochaine mais pas avec ce bateau... Ce sera une surprise ! » Olivier Rapeaud, skipper de Ville de Donville, (Actual 46), vainqueur dans le groupe 5.


Voir en ligne : Info presse : Alexandra Asselin – C&Sea / tourdesports50.fr



Dans la même rubrique

Imoca

Kaïros (Roland Jourdain et Sophie Vercelletto) achète l’Imoca60 Safran

Roland Jourdain et Sophie Vercelletto, co-gérants de la SARL Kaïros, sont les nouveaux armateurs de l’Imoca60 Safran. Cette reprise s’inscrit dans la continuité d’une belle histoire construite entre Safran, Kaïros et Morgan Lagravière depuis plus d’un an.
Lire la suite →
JPEG

Golden Globe Race

Golden Globe Race 2018 : départ confirmé depuis Plymouth • 5 places disponibles

La Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe 2018, qui marque le 50e anniversaire de la victoire de Sir Robin Knox-Johnston lors la course du Sunday Times en 1968/69, débutera le samedi 30 juin 2018, au départ du port de Plymouth.
Lire la suite →

Team Gregal

Philippe Péché : ""Ce qui me plaît dans la Golden Globe Race, c’est le retour aux sources"

Philippe Péché, breton de naissance et australien d’adoption, a plusieurs centaines de milliers de milles d’expérience en course sur toutes les mers du monde à son actif. Après avoir été équipier de marins célèbres tels qu’Eric Tabarly ou Bruno Peyron avec lequel il est deux fois détenteur du Trophée Jules Verne, Philippe Péché souhaite se lancer un nouveau défi : parcourir le globe en solitaire.
Lire la suite →

Farr 30

EFG Sailing Arabia – The Tour : Thierry Douillard a mené son équipe EFG Bank Monaco à la victoire

Thierry Douillard a mené son équipe EFG Bank Monaco (MON) à la victoire, avec un quatrième titre consécutif sur l’EFG Sailing Arabia - The Tour, alors que la classique autour du Golfe Arabique a atteint son apogée.
Lire la suite →

#MaxiYacht

Palermo-Montecarlo : Brad Butterworth s’offre la 12e édition (en temps réel) à bord de Rambler 88

C’est à 22h00, dans la soirée de mardi à mercredi que Rambler 88, barré par Brad Butterworth, a coupé, le premier, la ligne d’arrivée de la 12e Palermo-Montecarlo. Ce sloop de 27 mètres, déjà vainqueur des Voiles de Saint Barth en 2015 et 3e de la Rolex Sydney-Hobart la même année, rallonge ainsi son palmarès
Lire la suite →

A la une

Catamaran de sport

10e St. Barth Cata-Cup : les Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani font un sans-faute

Une boucle entre Toc Vert et Bonhomme via l’îlet Boulanger, puis un tour entre Les Grenadins et Bonhomme en laissant Frégate à l’extérieur : tel était le programme du jour pour les 47 équipages de la St. Barth Cata-Cup dont les nerfs ont été mis à rude épreuve, vendredi. Et pour cause, en régatant sous le vent de l’île, ils ont dû composer avec un flux de sud sud-est pour 6 à 10 nœuds très instable, à la fois en force et en direction. Si les cartes ont régulièrement été redistribuées, certains duos ont malgré tout réussi à faire preuve de régularité, à commencer par les Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani (Les Perles de Saint-Barth), auteurs d’un sans-faute avec deux victoires de manches et grands vainqueurs du Prix Eden Rock Villa Rental. Au général après trois courses, l’avantage reste cependant au tandem Grec Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis (Relwen) qui continue de faire forte impression.
Lire la suite →

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Jean-Pierre Dick et Yann Eliès comptent les heures qui les séparent de la victoire

Le compte à rebours a commencé pour l’arrivée de St Michel-Virbac demain en fin d’après-midi (heure française) à Salvador de Bahia. Concentrés et redoublant de vigilance le long de la côte, Jean-Pierre Dick et Yann Eliès comptent les heures qui les séparent de la victoire. Ce serait la quatrième pour Jean-Pierre, performance encore inédite sur la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 . Et il est fort possible que le skipper améliore son propre record Record #sailingrecord établi en 2005 avec Loïck Peyron (13 jours, 9 heures, 19 minutes). Derrière, plusieurs matchs vont être passionnants à suivre, aussi bien dans le peloton des Imoca qu’en tête des Class40. Sur les 26 bateaux encore en course ce soir, beaucoup n’ont pas dit leur dernier mot.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

Multi 50 Arkema

Lalou Roucayrol et Alex Pella : "Nous sommes allés la chercher très loin cette victoire !"

Grands vainqueurs ce jeudi de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures, 14 minutes et 19 secondes de course. Malgré quelques soucis techniques et la blessure aux côtes d’Alex, le duo d’Arkema a constamment occupé l’une des deux premières places et est finalement sorti vainqueur de son duel à couteaux tirés face à FenêtréA-Mix Buffet. Premières réactions des skippers à Salvador de Bahia.
Lire la suite →

dimanche 19 novembre
  Visiteurs connectés : 19

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt Dronautic
T-shirt blanc Dronautic®
Tshirt MC Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.