Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Figaro » Figaro Bénéteau 3 : Le prototype sera mis à l’eau courant (...)

#VOILE Construction navale

Figaro Bénéteau 3 : Le prototype sera mis à l’eau courant juillet

D 15 juin 2017     H 09:34     A Redaction SSS [Source RP]     > 2987 visites     C 1

#constructionnavale | #FigaroBeneteau | #foil |

agrandir
Tandis que la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire vient de vivre le grand départ de sa 48ème édition, dimanche 4 juin à Bordeaux, le Groupe Bénéteau Racing Division est à l’œuvre pour faire naître l’héritier, le Figaro Bénéteau 3, appelé à remplacer le Figaro Bénéteau 2 dès 2019.

« Nous sommes presque dans les temps, se réjouit Marc Vaillier, le responsable du programme au sein du Groupe Bénéteau. Nous avons à peine deux semaines de retard. Il y a toujours de petites mises au point supplémentaires qui nécessitent un peu de temps, mais nous tenons notre planning ».

Preuve en est, tout va bien concernant la coque du prototype sur lequel les premiers tests de navigation et les équilibrages seront réalisés avant le lancement de la production en série de ce monocoque monotype Monotype #sportboats à foils. La coque, après avoir été infusée, vient d’être entièrement cloisonnée, la ligne d’arbre de moteur est posée, les cloisonnements de renfort de quille sont en place. Le pont, lui aussi infusé, est terminé et a été démoulé en début de semaine. L’accastillage du pont sera installé dans le courant de la semaine qui vient. Dans ces mêmes dates, un pontage à blanc sera réalisé afin de vérifier la conformité des éléments et toutes les pièces annexes en polyester (caisse de moteur, descente) seront également prêtes.

Assemblage en juin, matage en juillet.

Les pièces du puzzle sortent progressivement des laboratoires du Groupe Bénéteau.

« Le mois de juin sera le mois de l’assemblage, mais on a déjà bien démarré, assure Marc Vaillier. L’objectif reste le pontage définitif entre le 19 et le 24 juin, sachant qu’on devrait recevoir tout ce qui concerne le périphérique des foils la semaine d’avant ».

La quille ?
- Le monocoque de 10,85m hors-tout sera lesté tout début juillet.

Les foils ?
- Ils seront installés la semaine suivante, mais le système de guidage et les rotules seront déjà en place.

Les voiles ?
- Elles sont dessinées et il ne reste qu’à définir les points definition entre le voilier North Sails et Yoann Richomme, vainqueur de la Solitaire Bompard le Figaro en 2016 et skipper référent sur le prototype en tant que responsable de la commission jauge et sécurité de la Classe Figaro.

Le mât ?
- Tout sera prêt pour l’accueillir la 3e semaine de juillet et, si tout se passe bien, il sera livré directement au port – qui n’a pas encore été choisi, mais qui sera forcément vendéen – où le Figaro Bénéteau 3 aura été mis à l’eau.

Août et septembre : deux mois de tests

Les premières navigations du premier foiler monotype Monotype #sportboats dessiné par le cabinet d’architectes Van Peteghem-Lauriot Prévost sont ainsi prévues pour les tout derniers jours de juillet et elles se cumuleront pendant deux mois. L’objectif : tout tester, notamment la position de la quille par rapport au mât, ce qui permettra d’entériner la structure de la coque. Autre point crucial à valider et qui requiert un temps long de test : la position de l’accastillage, qui se joue en centimètres. De ces décisions attendues dépendra le positionnement des renforts posés dans la mousse du pont. Enfin, il faudra faire les bons choix pour la position de la quille, afin de déterminer une bonne fois pour toutes l’exacte configuration du puits de quille.

Mise en production début octobre

La production des premiers monocoques de série à foils de l’histoire de la navigation pourra alors enfin débuter.

« Nous comptons bien être en ordre de marche pour alimenter la chaîne de production dès les premiers jours d’octobre, conclut Marc Vaillier. Nous allons chercher à sortir une ou deux coques d’avance : fabriquer ces grosses pièces de composite polyester demande du temps et de la méthode et c’est la clé du tempo si nous voulons sortir un monotype par semaine ».

Début octobre, le Figaro Bénéteau 2 sera alors à l’aube de sa dernière saison de course au large avant une retraite bien méritée.


Voir en ligne : Info presse www.beneteau.com



Dans la même rubrique

Figaro-Bénéteau

Solo Maître CoQ : Nicolas Lunven remporte la grande course et le général

Après 49 heures de course, Nicolas Lunven (Generali) s’impose sur la grande course de coefficient 3 et remporte la 14e édition de la Solo Maître CoQ, signant une troisième victoire sur cette classique sablaise. Tout au long des 260 milles nautiques du parcours, le navigateur vannetais aura mené une belle bagarre contre le sablais Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance) et contre Erwan Tabarly (Armor Lux). Au classement général provisoire avant jury, le skipper de Generali devance Sébastien Simon et Jérémie Beyou (Charal). Pierre Quiroga (skipper Espoir CEM), beau leader jusqu’à jeudi matin, échoue au pied du podium. Du côté des bizuths, Julien Pulvé de la formation vendéenne (Team Vendée Formation) remporte le classement, un résultat qui le met en confiance pour la suite.
Lire la suite →

Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten 2017

41e Solo Concarneau : Victoire de Charlie Dalin devant Erwan Tabarly et Yann Eliès

La 41e édition de la Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten a été remportée par Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) ce samedi 8 avril à 10h17, devant Erwan Tabarly (Armor Lux) et Yann Eliès (Groupe Queguiner – Leucémie Espoir). Un joli doublé pour le Skipper Macif 2015 sur cette épreuve. Le premier bizuth, Pierre Rhimbault (Team CMB Espoir) termine à la 17e place. Les 37 skippers engagés auront rencontré des conditions estivales mais variées sur les 270 milles nautiques du parcours.
Lire la suite →

Figaro-Bénéteau

Axel de Blay : "Y a pas plus révélateur pour savoir si tu es fait pour la course au large que de faire la Solitaire du Figaro"

Il est strasbourgeois d’origine et y a fait ses classes, habite à Toulouse et il n’a a priori pas trop le profil d’un marin. Pourtant, Axel de Blay a décidé de se lancer dans un challenge de taille en participant à la Solitaire URGO Le Figaro, la célèbre course au large par étapes de l’été, une des courses en solitaire les plus difficiles qu’il soit.
Lire la suite →

Sport féminin

Figaro-Bénéteau : Cécile Laguette portera les couleurs d’Eclisse France

Eclisse France, fabricant spécialiste de la porte d’intérieur de haute qualité, renouvelle le sponsoring Sponsoring #Sponsoring sportif voile pour la deuxième année consécutive. Après Martin Le Pape, c’est Cécile Laguette, skipper féminin, qui portera les couleurs de la marque italienne, dont la filiale française se trouve à Quimper (29), sur toute sa saison 2017 en Figaro Bénéteau.
Lire la suite →

Championnat de France Elite Course au Large

Solo Normandie : Charlie Dalin vainqueur de la 8e édition

La Solo Normandie en cette mi-mars n’a pas fait dans la douceur pour une entrée en matière du Championnat de France Elite Course au Large 2017. Avant le départ, la météo compliquée avec 24 heures de vent soutenu venait perturber la direction de course ; le parcours initial était modifié pour permettre aux solitaires de naviguer davantage dans le ‘sud’ du plan d’eau normand plus épargné. L’idée étant de franchir le Raz Blanchard au moment où Éole se calmerait et de terminer la course à Cherbourg.
Lire la suite →

A la une

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Thomas Ruyant et Boris Herrmann heureux de leur 4e place en Imoca

Thomas Ruyant et Boris Herrmann sont arrivés ce matin à 7h (heure brésilienne) à Salvador de Bahia à bord de leur Malizia II heureux de leur 4e place en Imoca mais assoiffés ! Leur dessalinisateur ne produisait plus d’eau buvable depuis la nuit dernière. Bientôt ce sera au tour de Kito de Pavant et de Yannick Bestaven (Bastide Otio) de poser pied à terre, suivis, une poignée d’heures plus tard, du tandem mixte Tanguy de Lamotte et Samantha Davies à bord d’Initiatives-Cœur. En ce début de semaine, une chose est sûre : les 21 équipages encore en mer cravachent plus que jamais pour sauver leur place au classement, voire en grappiller une de plus. On est compétiteur où on ne l’est pas !
Lire la suite →

Catamaran de sport

10e St Barth Cata-Cup : Victoire des Grecs Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis

Cette quatrième et dernière journée de la St. Barth Cata-Cup qui devait départager les leaders et définir le podium a, en effet, offert un scénario improbable avec, à la clé, une foule de rebondissements. Ainsi, alors que la victoire semblait tendre les bras à Franck Cammas et Matthieu Vandame (ODP 1) qui occupaient la tête au classement à l’aube des deux dernières manches, celle-ci est finalement revenue à Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis (Relwen), les premiers ayant commis une erreur de parcours. Les Grecs sont toutefois loin d’avoir volé leur victoire. Les deux hommes ont, effet, constamment joué aux avant-postes et fait preuve d’une remarquable régularité malgré les conditions très changeantes. Au final, ils s’imposent avec une belle avance et devancent, dans l’ordre, les Argentins Cruz Gonzales Smith – Mariano Heuser (Eden Rock Villa Rental) et les Belges Patrick Demesmaeker – Olivier Gagliani (Les Perles de Saint-Barth).
Lire la suite →

StMichel-Virbac

Jean-Pierre Dick : "Cette 4e victoire, ce n’est que du bonheur !"

Jean-Pierre Dick tourne une page de sa vie de marin du large de la plus belle manière : par une victoire. En franchissant la ligne d’arrivée de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en vainqueur ce samedi 18 novembre 2017 après 13 jours 7h et 36min, JP et son compère Yann Elies signent ainsi le 4e titre du skipper niçois sur cette course et la seconde pour le briochin. Pour parachever cette journée incroyable, Jean-Pierre bat son propre record Record #sailingrecord sur cette épreuve.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

lundi 20 novembre
  Visiteurs connectés : 40

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Sweat bleu
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud
SweatShirt Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.