Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Volvo Ocean Race » Volvo Ocean Race : "il y aura trois coques dans les prochaines éditions, un (...)

#VOILE Architecture navale

Volvo Ocean Race : "il y aura trois coques dans les prochaines éditions, un monoque à foils et un catamaran ‘volant’ "[Mark Turner]

D 18 mai 2017     H 12:00     A Information Volvo Ocean Race     > 1661 visites     C 1

#Architecturenavale | #constructionnavale | #VolvoOceanRace |

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


agrandir
La Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace révèle aujourd’hui une série de mesures radicales qui ont une ambition : faire d’elle l’épreuve reine des coureurs professionnels. La course autour du monde en équipage, créée il y a 44 ans, n’a pas fini d’attirer les marins, les équipes et leurs sponsors, les partenaires de l’événement, les villes étapes et tous les passionnés de voile.

Alors que les équipes entament les derniers préparatifs pour l’édition 2017-18, dont le départ sera donné le 22 octobre prochain, les organisateurs de la course ont profité d’un événement au Musée Volvo à Göteborg pour présenter leurs objectifs ambitieux pour les dix prochaines années.

Parmi ces mesures figurent notamment le choix d’un nouveau monocoque One-Design de 60 pieds (18,28 mètres) avec foils, dessiné par l’architecte français Guillaume Verdier, ainsi que l’introduction pour les épreuves In-Port d’un exigeant catamaran à foils de 32 à 50 pieds (10 à 15 mètres), également One-Design, dont l’appel d’offre pour le design et la conception débute aujourd’hui.

Les épreuves de large resteront essentielles pour gagner la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , mais les régates inshore compteront un peu plus qu’actuellement, où elles servent surtout à départager les équipes à égalité de points. Cela signifie que pour gagner la course à présent, il faudra maîtriser et la course au large en monocoque et les régates In-Port en multicoques, étant donné que l’équipage sera sensiblement le même.

“Il y aura trois coques, mais pas celles que vous pouviez imaginer”, a déclaré le Président de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , Mark Turner, au moment de révéler la prochaine génération de monotypes, faisant ainsi référence au choix difficile entre monocoque et multicoque pour les étapes de large, sujet largement débattu ces dernières semaines par les fans de la Volvo Ocean Race.

La course a également annoncé de nouvelles initiatives, parmi lesquelles :

  • Placer le développement durable au coeur de l’événement avec la campagne écologique des Nations Unies Clean Seas, et des partenariats de taille avec 11th Hour Racing et AkzoNobel qui vont donner à cette campagne une portée mondiale. Cette plateforme de développement durable est au centre de la stratégie de positionnement de la course pour les années à venir.
  • Des événements liés à la course chaque année, et le lancement d’un processus d’engagement sur trois éditions pour les Villes d’Accueil avec possibilité de changement radical du parcours traditionnel et du format des escales.
  • L’ouverture d’une voie d’accès à la Volvo Ocean Race pour les marins et les sponsors, grâce à un partenariat avec l’instance dirigeante de la voile World Sailing.
  • Le lancement du Global Team Challenge orienté vers le sponsoring Sponsoring #Sponsoring , qui sera au centre d’un programme de Développement du Leadership et des Team Performances basé sur l’expérience de l’événement et sur la réutilisation des monocoques Volvo Ocean 65 après l’édition 2017-18.

“Nous avons beaucoup débattu autour des multicoques et des monocoques et finalement, la solution sera d’utiliser les deux, il y aura donc trois coques dans les prochaines éditions, un monoque à foils et un catamaran ‘volant’, a déclaré le Président de la Volvo Ocean Race, Mark Turner.

“La Volvo Ocean Race a toujours été le test ultime pour les équipages et avec ces changements, les plus radicaux depuis la création de l’épreuve en 1973, nous donnons à l’événement une autre envergure. L’obsession pour la course, qui a mené des générations de marins à relever les plus grands défis pour gagner cette épreuve sera plus forte que jamais, mais pour brandir le trophée du vainqueur, il faudra plus de talent, de dévouement et de sacrifice que jamais.

“Nous restons fidèle à notre ADN de course au large, mais nous mettrons désormais à l’épreuve les meilleurs régatiers du monde sur les manches inshore”.

“Parallèlement, l’offre commerciale se verra complétée de nouveaux éléments. Nous serons toujours l’une des plus grandes épreuves sportives professionnelles du monde avec l’incroyable potentiel commercial qui y est associé, mais aussi un formidable produit de Business to Business, doté d’un patrimoine unique et de nombreuses possibilités d’action pour les clients, les média et les salariés, la plupart étant intégrées aux différentes campagnes.

“Nous avons la chance d’avoir le soutien inconditionnel de Volvo, propriétaire de la course depuis vingt ans. L’épreuve n’a jamais été dans une position aussi forte pour les dix prochaines années”.

Portfolio



Dans la même rubrique

Volvo Ocean Race

Dongfeng Race Team : Pascal Bidegorry de retour en tant que navigateur

A 160 jours du départ de la plus extrême des courses au large en équipage – coup d’envoi le 22 octobre 2017 à Alicante - Dongfeng Race Team dévoile son casting : 12 marins de haut niveau représentant 6 nations. Une escouade qui mêle jeunesse et expérience.
Lire la suite →

Sport Féminin

Volvo Ocean Race : De nouvelles règles pour augmenter le nombre de femmes à bord

Première d’une série de dix nouveautés qui seront annoncées dans les deux semaines à venir, la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace impose désormais une limite de sept équipiers pour les équipages 100% masculins, soit un de moins qu’en 2014-2015, tandis que les équipages mixtes pourront accueillir plus membres à bord.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race 2017-18 : Le parcours a été dévoilé à Alicante

La prochaine édition de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace s’annonce exceptionnellement dure et intense. En 2017-18, les équipages devront parcourir pas moins de 45 000 milles nautiques. Ils traverseront quatre océans et feront escale dans 11 villes étapes sur cinq continents. Jamais, un parcours aussi long n’a été proposé aux marins de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace en 43 ans d’existence.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : Team Brunel s’impose sur l’ultime course In-Port

Dans un vent léger (3 à 5 nœuds) et aléatoire, les sept Volvo Ocean 65 ont effectué leurs derniers milles sur le fleuve Göta Alv. Les équipages n’ont pu faire que deux tours en raison des conditions météo. Cette heure de régate au contact s’est déroulée sous pression pour MAPFRE et Team Alvimedica qui étaient les seuls bateaux à lutter encore pour leurs places au général. Cette course In-Port devait en effet départager leur égalité de points au classement général.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : Dongfeng Race Team monte sur le podium final

Quelle incroyable bataille pour Dongfeng Race Team ! Jusqu’au bout, jusqu’à l’entrée dans le fleuve Göta älu devant Göteborg, l’équipage sino-français s’est battu comme un beau diable face à Team Brunel et MAPFRE pour garder sa troisième place du général.
Lire la suite →

A la une

Bermuda

35th America’s Cup • day 4 : USA 1 - NZL 7 • Peter Burling and Emirates Team New Zealand have won the Cup

Another dominant race win for Peter Burling and Emirates Team New Zealand in race nine of the America’s Cup America's Cup #AmericasCup Match, presented by Louis Vuitton, gave the Kiwi team victory on the Great Sound in Bermuda, sparking wild celebrations on board their America’s Cup America's Cup #AmericasCup Class (ACC) boat, and the team’s support boats on the Great Sound. Burling now adds the 35th America’s Cup to the Red Bull Youth America’s Cup trophy he won in San Francisco, 2013.
Lire la suite →

Ultim

The Bridge : Duel en tête de flotte entre Macif et IDEC SPORT

Après un départ spectaculaire porté par une rare ferveur populaire, la régate a pris tous ses droits pour les quatre trimarans Ultimes de la Transat du Centenaire. Le début de course ne fait pas mentir les prévisions. Le paquebot, calé sur la route directe, turbine à 24-25 nœuds de moyenne quand les maxi-multicoques, empêtrés dans les calmes d’une dorsale anticyclonique, dépassent difficilement la petite dizaine de nœuds. C’est dire si ça ne pas vite pour ces bolides des mers, en panne de vent et privés de leur si précieux carburant pour rivaliser avec ce géant d’acier qui avale les milles – à raison de 480 par jour - avec une régularité de métronome.
Lire la suite →

Multi 50

Record SNSM : Victoire de Erwan Le Roux, Clément Bouyssou, Mathieu Renault et Mayeul Riffet en 50’

Samedi, à 17h36, FenêtréA – Mix Buffet a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée de la 13e édition du Record Record #sailingrecord SNSM. Auteurs d’un très bon départ, Erwan Le Roux, Clément Bouyssou, Mathieu Renault et Mayeul Riffet se sont d’emblée installés aux commandes de la flotte, creusant régulièrement l’écart sur leurs concurrents avant une avarie de gennaker au large des Sables d’Olonne qui les a contraints à naviguer sous Code 0 jusqu’à l’arrivée, leur faisant, de fait, perdre un peu de leur avance.
Lire la suite →

#Imoca

Nicolas Lunven : "C’est probablement ma plus belle victoire"

8 ans après sa victoire sur la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire , Nicolas Lunven, 34 ans, récidive et gagne avec brio la 48e édition de la Solitaire Urgo Le Figaro avec 34 minutes et 32 secondes d’avance sur Adrien Hardy. Le skipper Generali rejoint dans la légende de cette épreuve Jean-Marie Vidal, Gilles Le Baud, Guy Cornou, Gilles Gahinet, Armel Le Cleac’h et Nicolas Troussel, tous doubles vainqueurs.
Lire la suite →

Figaro-Bénéteau

Solitaire URGO Le Figaro : Nicolas Lunven remporte la 48e édition

En franchissant la ligne d’arrivée de la 4e étape Concarneau-Dieppe en 4e position, Nicolas Lunven, 34 ans, conforte sa première place au classement général et remporte cette 48e Solitaire URGO Le Figaro devant Adrien Hardy (Agir Recouvrement) avec 34 minutes 32s d’avance, et Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) à 57minutes 01s.
Lire la suite →

mardi 27 juin
  Visiteurs connectés : 49

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

En course !

Suivez The Bridge
- Site officiel
- Cartographie


Suivez l’America’s Cup
- Site officiel
- Archives SeaSailSurf


Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Sweat marron
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud
T-shirt manches courtes
Choisissez la couleur de votre t-shirt.

Réseaux







Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.