Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Transat Jacques Vabre : Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet se passeront des (...)

#VOILE SMA Course au large

Transat Jacques Vabre : Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet se passeront des foils

D 22 juin 2017     H 11:30     A Redaction SSS [Source RP]     > 2815 visites     C 1

#foil | #IMOCA | #TJV2015 |

agrandir
Après huit semaines de tests du foil Foil #foil installé à tribord, dans toutes les conditions possibles, l’équipe SMA a choisi la voie de la raison. Pour la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2017, qui s’élancera du Havre le 5 novembre, l’Imoca60 de Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet sera équipé de dérives classiques. S’ouvre donc un chantier pour réinstaller les dérives droites et optimiser le bateau jusque dans les moindre détails.

Des foils sur SMA, ce ne sera pas pour ce coup-ci. S’il reste évident pour tout le monde que ces plans porteurs qui permettent d’accentuer le déjaugeage et offrent des capacités d’accélération phénoménales pour tous les bateaux, monocoques y compris, l’expérience menée par Paul Meilhat et l’équipe de Mer Agitée n’a pas totalement convaincu. Pour être plus juste et plus précis, c’est le profil du foil Foil #foil , créé en 2015, qui n’a pas emporté l’adhésion.

« Ce foil Foil #foil a été dessiné à un moment où tous les bateaux commençaient à concevoir des foils… et où tout le monde tâtonnait, explique Marcus Hutchinson, le Directeur du programme SMA Course au large. Nous, nous nous sommes dit qu’il fallait essayer quelque chose, mais avec la contrainte de ne pas modifier le bateau. »

« Le foil n’a pas prouvé qu’il apportait de la performance, mais ce fut une expérience hyper intéressante, exprime Paul. Pendant toute la phase d’entraînement, on a installé un process d’étude qui nous a permis d’en apprendre beaucoup sur le comportement du bateau. Ce process a également été précieux pour l’équipe technique, qui a pu noter une foule d’informations pour la mise en place de la modification des puits de dérive et des systèmes. »

Le 5e chantier de SMA depuis 2016 durera 5 semaines

S’ouvre là un chantier de cinq semaines et, dans le hangar de Port-la-Forêt, ça ne va pas chômer. Au programme : changement du bout-dehors, allègement du bateau, changement de l’électronique et mise en place d’un travail spécifique d’optimisation. Et puis, surtout, SMA va abandonner son système à quatre ballasts par côté pour adopter les cotes de la jauge établie pour le dernier Vendée Globe, cotes auxquelles il n’était pas soumis impérativement puisque le bateau est antérieur à la campagne 2016-2017. SMA sera donc équipé de deux compartiments à bâbord et autant à tribord, qui emporteront moins d’eau et qui seront plus excentrés. De ces détails naîtra plus de puissance, avec un bateau plus léger. C’est tout bénéfice.

Enfin, de nouvelles voiles (J2 et J3) seront prochainement livrées, conçues selon une nouvelle géométrie. Adaptées aux allures de vent de travers et plus polyvalentes à ces allures, elles permettront sans doute d’apporter une réponse à la problématique que pose la jauge du Vendée Globe 2020-2021 : les marins n’auront plus droit qu’à 7 voiles au lieu de 8.

La Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 dans le collimateur

Le Vendée Globe 2020 ? Il n’est pas encore à l’ordre du jour. Pour l’heure, l’entreprise SMA est engagée aux côtés de Paul Meilhat jusqu’en 2018. Et, sans préjuger des décisions qui pourraient être prises, cette échéance a également assez largement contribué au choix de raison d’abandonner l’idée des foils pour la prochaine Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 et la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum 2018.

Cela ne préjuge en rien non plus du potentiel du tandem Paul Meilhat - Gwénolé Gahinet pour la Transat Jacques Vabre, à l’heure où la classe Imoca redistribue les cartes. Certes, le duo Jean-Pierre Dick – Yann Eliès s’annonce redoutable, mais le jeu reste particulièrement ouvert, d’autant plus si la météo impose du petit temps et une longue session de près. A ces allures, SMA est probablement le bateau le plus performant de la flotte. Et Paul et Gwénolé des tricoteurs de trajectoire hors-pair. Les deux se connaissent par cœur, se ressemblent et se complètent à la fois et ils ont déjà la certitude de très bien fonctionner en duo : n’ont-ils pas remporté la Transat AG2R Transat AG2R #TALM LA MONDIALE ensemble en 2014 ? Une victoire sur le circuit Figaro, où les hommes prévalent sur le bateau, voilà qui forge les plus belles espérances.


Voir en ligne : Info presse www.smacourseaularge.com



Dans la même rubrique

Le Souffle du Nord & Kilcullen Team Ireland

Fin de Vendée Globe : Enda O’Coineen ramènera le bateau de Thomas Ruyant

C’est un projet 50-50 qui se lance, avec un bateau aux couleurs du Souffle du Nord et de Team Ireland, et qui sera mené conjointement, en collectif et en solidaire, par Marcus Hutchinson (Kilcullen Team Ireland) et Sylvain Derreumaux (Le Souffle du Nord). Enda O’Coineen sera le skipper de ce (re)Tour du monde, depuis la Nouvelle Zélande jusqu’à la France, et ainsi l’ambassadeur des deux projets réunis.
Lire la suite →

Initiatives-Coeur

Tanguy de Lamotte : "les belles histoires vont continuer d’être écrites avec Sam [Davies]"

A l’issue de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , Tanguy confiera la barre de son nouvel IMOCA à une navigatrice de confiance et de talent : Samantha Davies, qui disputera les grandes courses océaniques, dont le Vendée Globe 2020.
Lire la suite →

Comme un seul homme

Eric Bellion : "la Solitaire est une étape essentielle pour être à ma place au départ de la Route du Rhum

Plus de 100 jours après son arrivée aux Sables d’Olonne, la magie du Vendée Globe continue d’opérer pour Éric Bellion. Le skipper de COMMEUNSEULHOMME, 9e et 1er bizuth du tour du monde, annonce qu’il participera à la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum 2018, au départ de Saint Malo et à destination de Pointe à Pitre.
Lire la suite →

Imoca

Erik Nigon a acheté le 60’ de Louis Burton pour le Vendée Globe 2020

Après avoir mis son empreinte sur toutes les courses transatlantiques en Figaro Bénéteau 2, Class40 et Multi 50 Multi 50 #multi50 , Erik Nigon le skipper « amateur » défenseur de la lutte contre le sida a décidé d’étendre son terrain de jeu aux 3 caps et océans en achetant Bureau Vallée, l’IMOCA que Louis Burton vient d’amener à la 7e place du dernier Vendée Globe.
Lire la suite →

Class40

Normandy Channel Race : La 8e édition pour Phil Sharp et Pablo Santurde

Des 8 éditions de la grande classique normande imaginée par Manfred Ramspacher en 2010, le duo inédit, constitué du Britannique natif et résidant à Jersey Phil Sharp, et du marin Espagnol de Santander Pablo Santurde, vient de remporter la plus complète car disputée, une fois n’est pas coutume, dans son intégralité, et la plus riche en intensité et en rebondissements de tous les précédents opus. Nombreux changements de leaders, innombrables faits de course, grande variété de schémas météos, ont rendu jour après jour l’épreuve plus palpitante. La Normandy Channel Race couronne en ce printemps d’implacables vainqueurs, et célèbre un esprit particulier de la régate au contact, sans répit et sans concession au sport, dans un esprit convivial et bon enfant attesté par les éclats de rire des marins qui ont toute la matinée résonné dans les écluses d’Ouistreham.
Lire la suite →

A la une

Catamaran de sport

10e St. Barth Cata-Cup : les Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani font un sans-faute

Une boucle entre Toc Vert et Bonhomme via l’îlet Boulanger, puis un tour entre Les Grenadins et Bonhomme en laissant Frégate à l’extérieur : tel était le programme du jour pour les 47 équipages de la St. Barth Cata-Cup dont les nerfs ont été mis à rude épreuve, vendredi. Et pour cause, en régatant sous le vent de l’île, ils ont dû composer avec un flux de sud sud-est pour 6 à 10 nœuds très instable, à la fois en force et en direction. Si les cartes ont régulièrement été redistribuées, certains duos ont malgré tout réussi à faire preuve de régularité, à commencer par les Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani (Les Perles de Saint-Barth), auteurs d’un sans-faute avec deux victoires de manches et grands vainqueurs du Prix Eden Rock Villa Rental. Au général après trois courses, l’avantage reste cependant au tandem Grec Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis (Relwen) qui continue de faire forte impression.
Lire la suite →

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Jean-Pierre Dick et Yann Eliès comptent les heures qui les séparent de la victoire

Le compte à rebours a commencé pour l’arrivée de St Michel-Virbac demain en fin d’après-midi (heure française) à Salvador de Bahia. Concentrés et redoublant de vigilance le long de la côte, Jean-Pierre Dick et Yann Eliès comptent les heures qui les séparent de la victoire. Ce serait la quatrième pour Jean-Pierre, performance encore inédite sur la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 . Et il est fort possible que le skipper améliore son propre record Record #sailingrecord établi en 2005 avec Loïck Peyron (13 jours, 9 heures, 19 minutes). Derrière, plusieurs matchs vont être passionnants à suivre, aussi bien dans le peloton des Imoca qu’en tête des Class40. Sur les 26 bateaux encore en course ce soir, beaucoup n’ont pas dit leur dernier mot.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

Multi 50 Arkema

Lalou Roucayrol et Alex Pella : "Nous sommes allés la chercher très loin cette victoire !"

Grands vainqueurs ce jeudi de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures, 14 minutes et 19 secondes de course. Malgré quelques soucis techniques et la blessure aux côtes d’Alex, le duo d’Arkema a constamment occupé l’une des deux premières places et est finalement sorti vainqueur de son duel à couteaux tirés face à FenêtréA-Mix Buffet. Premières réactions des skippers à Salvador de Bahia.
Lire la suite →

dimanche 19 novembre
  Visiteurs connectés : 24

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt manches longues
Choisissez la couleur de votre t-shirt.
T-shirt Dronautic
T-shirt femmes blanc Dronautic®

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.