Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Régate » Voile légère » Multicoque de sport » Diam24 : Thierry Douillard remporte le Grand Prix de Pornichet devant (...)

vendredi 28 avril
  Visiteurs connectés : 47

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vendée Globe

Site officiel | Cartographie | Cartographie 2D | Archives SeaSailSurf


Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt manches longues
SeaSailSurfeuses : choisissez la couleur de votre t-shirt.
TShirt Bio Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfeuses à paddle.

Réseaux







Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.





#VOILE Pornichet

Diam24 : Thierry Douillard remporte le Grand Prix de Pornichet devant Salomon et Bellet

D 3 avril 2017     H 12:00     A Redaction SSS [Source RP]     > 932 visites     C 1

#trimaran | #Diam24 |

agrandir
Ils étaient 24 teams à reprendre le chemin de l’école du Diam 24 Diam 24 #Diam24 ce week end à Pornichet dont les deux équipages Lorina - Golfe du Morbihan qui ont pu se jauger face à ceux qui constitueront une bonne partie de leurs adversaires cet été pour le Tour de France à la Voile. Et une chose est sûre, les armes sont déjà bien affûtées chez certains, en témoigne le nombre important d’équipages ayant remporté au moins une manche sur les trois jours de compétition ( 7 équipages dans les douze accédant au groupe or ont remporté au moins une manche ce week end ).

Matthieu Salomon – Lorina Limonade – Golfe du Morbihan : « Forcément, nous sommes un peu déçus. Kevin était trop pressé aujourd’hui. Mais cela veut dire qu’il nous reste encore du travail. Les erreurs servent aussi à avancer. Nous préférons les faire maintenant que sur le Tour de France à la Voile. Nous avons fait tourner toutes les compositions d’équipage à Pornichet. C’était aussi l’intérêt de ce week-end. Nous avons pu voir que tout fonctionnait pas mal. Le niveau est assez homogène dans les douze premiers et cinq bateaux tournent fort. Nous avons l’impression que les équipages sont prêts plus tôt que l’an dernier. C’était la première confrontation. Nous reprenons les mêmes bases. Il y a juste l’arrivée de Corentin qui diffère. Nous avons validé pas mal de choses ce week-end. C’est une bonne régate même si c’est dur de lâcher la première place aujourd’hui. On reste tranquille ce soir puis demain, nous allons convoyer le bateau jusque Quiberon où on attaquera une semaine d’entrainement puis un stage avant de rejoindre la Trinité sur Mer pour le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest France. »

Solune Robert – Lorina Mojito – Golfe du Morbihan : « C’est une régate en demi-teinte pour nous car nous avons fait des erreurs. Mais dès que l’on coure une manche, on marche bien. J’ai fait une grosse erreur le premier jour puis Louis en a fait une aussi hier. Ce sont des erreurs qui coutent cher pour le classement. Mais nous sommes quand même satisfaits car on sent que nous avons du bon potentiel. On a le plus dur, c’est-à-dire la vitesse Vitesse #speedsailing et les manœuvres. Nous sommes un équipage jeune avec peu d’expérience par rapport aux autres. Nous le savons et Pornichet nous a permis d’identifier de bons axes de travail. Si on ne fait pas d’erreurs, on joue avec les meilleurs. L’enjeu est de transmettre un maximum de notre expérience du Tour à Louis et Charles qui découvriront l’épreuve. Nous savons désormais ce que nous avons à travailler, notre résultat sur le Tour ne dépendra que de nous. »

Damien Seguin, skipper Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains : « C’est le début de la saison pour nous et pour la plupart des équipages. Nous avons eu une régate de très haut niveau avec la présence de beaucoup de prétendants au Tour de France à Voile. Il n’y a qu’à voir la composition de la finale d’aujourd’hui, c’est déjà du très haut niveau pour un début de saison. En ce qui nous concerne, nous avons alterné le bon, le très bon à certains moments et aussi le moins bon comme aujourd’hui. Malheureusement, nous sortons du podium avec cette journée de finale mais globalement nous sommes satisfaits. Nous avons désormais plus de certitudes sur nos points forts et nos points faibles. Ce sont des pistes qu’il va falloir travailler. De manière générale, c’est satisfaisant mais il nous reste des petits détails à améliorer comme la communication Communication #Communication particulière à bord ou des temps de manœuvre à caler. C’est de la finesse et c’est le plus compliqué à travailler. Mais ce qui est vraiment positif c’est notre vitesse Vitesse #speedsailing et notre capacité à prendre de bons départs et de bonnes décisions sur le plan d’eau. Les équipages se sont préparés bien en amont cette saison et tous sont au taquet. Cela promet pour les régates à suivre et pour le Tour. Ça va être difficile d’aller chercher la gagne sur les manches mais c’est super car il y a un très bon haut niveau. Et puis nous adorons nous exprimer dans ces conditions. »

Damien Iehl, co-skipper Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains : « Nous avons fait un beau championnat. Les conditions de navigation étaient géniales. Il y avait entre 12 et 15 nœuds de vent tous les jours avec du beau temps. Notre objectif est d’aller le plus haut possible sur le Tour de France à la Voile et clairement nous avons vu via ce Grand Prix Atlantique que c’était faisable. Nous avons du travail sur les configurations d’équipage. Pendant deux jours, nous avons navigué, Damien, Benjamin et moi-même. Aujourd’hui, nous avons fait rentrer Mathieu. C’est un changement car du coup Benjamin se retrouve à la tactique. C’est une nouvelle configuration, il faut s’adapter mais c’est un choix car le Tour de France à la Voile est long et nous allons devoir tourner. Il faut donc travailler les différentes configurations d’équipage et voir comment nous pouvons les améliorer. Il reste encore beaucoup de temps mais il faut que nous progressions le plus rapidement possible sur les points qui nous posent problèmes aujourd’hui. Globalement, ce Grand Prix de l’Atlantique est plutôt très positif. Il faut que nous ayons un peu plus de recul. Aujourd’hui, les manches étaient compliquées car le vent bougeait beaucoup. Par contre, nous voyons clairement que nous sommes dans le coup et ça c’est très agréable. Humainement parlant, ça se passe bien au niveau de l’équipe. L’ambiance est bonne. Il faut que nous fassions un bon bilan de tout ça. Nous avons une nouvelle équipe. Nous avons tous fait le tour mais sur des bateaux différents. Il y a des équipages qui ont déjà beaucoup navigué ensemble et d’autres qui ont tourné. Il faut que nous continuions à construire, à accroître notre compréhension des uns des autres et à améliorer notre fonctionnement ensemble sur l’eau et à terre pour vraiment se sentir bien et fort en début de Tour de France à la Voile. »

Sofian Bouvet - SFS : « Nous étions ce matin très heureux de nous retrouver au sein du Groupe « Gold. Tout l’équipage est d’accord pour souligner notre progression au fil des manches. Certes, nous sommes « pris par la patrouille » lors du premier départ du jour, lancée sous la règle du drapeau noir éliminatoire, mais nos deux départs suivants ont été excellents, et nous aurions pu d’un cheveu signer deux victoires de manches aujourd’hui. Nous avons clairement identifié nos points forts et nos points faibles. Nous en reparlerons entre nous mardi, après notre convoyage par la mer du bateau vers la Trinité sur Mer. Il nous faut trouver de la constance, et régler notre léger déficit de vitesse dans la houle et le vent fort. »


Classement définitif, après 10 courses :

  • 1- Oman sail 1 – Thierry Douillard – 30 points
  • 2- Lorina Limonade – Matthieu Salomon - 32 points
  • 3- Beijaflore – Valentin Bellet - 33 pts
  • 4- Trésors de Tahiti – Teva Plichard - 42 pts
  • 5- Cheminées Poujoulat – Bernard Stamm - 45 pts
  • 6- Fondation FDJ – Damien Seguin - 46 pts
  • 7- Team Coved – Aurélien Ducroz - 47 pts
  • 8- Team Installux Aluminium – Charles Hainneville – 58 pts
  • 9- SFS – Sofian Bouvet - 65 pts
  • 10- Team Vivacar - Mathieu Souben - 65 pts

Dans la même rubrique

#Diam24

Bernard Stamm : "Cette année, notre objectif est d’essayer de rentrer dans le Top 5"

Alors qu’il vient de remettre à l’eau son trimaran aux couleurs de Cheminées Poujoulat, son fidèle partenaire depuis 2003, Bernard Stamm s’apprête à rempiler pour une troisième saison sur le circuit des Diam 24 Diam 24 #Diam24 . C’est, en effet, ce week-end que le skipper Suisse s’alignera au départ de sa première course de la saison. Une saison qui s’annonce bien remplie avec, au programme, le Grand Prix Atlantique, le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France, le Grand Prix de l’Ecole Navale, la Multyco, la Normandie Cup et le Tour de France à la Voile.
Lire la suite →

Nacra 17

Billy Besson : "Amélie Riou m’accompagne pour une longue route qui se finira à Tokyo"

Billy Besson a signé ses retrouvailles la semaine dernière avec "son Nacra 17 après une opération du dos et 6 mois de récupération". Il annonce par la même occasion le nom de sa nouvelle équipière en vue des prochains Jeux Olympiques.
Lire la suite →

Flying Phantom

Red Bull Foiling Generation : inscriptions ouvertes aux jeunes marins de 16 à 20 ans

Dès ce printemps, Red Bull Foiling Generation va permettre à de jeunes marins de 16 à 20 ans de se frotter aux sensations extrêmes du Flying Phantom Elite qui, grâce à ses foils, peut voler pour atteindre des vitesses spectaculaires. Au bout du périple, une place pour la finale mondiale qui opposera 15 nations en octobre 2018.
Lire la suite →

Catamaran de sport

Martinique Cata Raid 2017 : Les Boulogne, Bontemps-Amiot et Joschke-Berranger vainqueurs

La semaine a été intense pour les 36 équipages inscrits avec notamment la dernière étape du jour entre Le Vauclin et Le Robert qui aura marqué les esprits par ses conditions musclées. Les autres jours ont été plus calmes mais toujours aussi intenses avec un vent très fluctuant. Les concurrents se sont souvent retrouvés à jouer à la roulette russe pour réussir à se frayer un chemin dans les couloirs de vent. Malgré tout, on a assisté à de belles batailles engagées sur l’eau par un plateau de très haut niveau.
Lire la suite →

Red Bull Youth America’s Cup

Équipe de France Youth America’s Cup 2017 : 8 régatiers sélectionnés

Il y a trois mois, la Filière d’Excellence Team France invitait quatorze jeunes régatiers à rejoindre le collectif Team France Jeune. Durant plusieurs semaines, les sportifs se sont perfectionnés à bord des bateaux volants, sous le regard attentif de leurs coaches. Leur objectif : donner le meilleur d’eux-mêmes afin de décrocher leur billet pour la Red Bull Youth America’s Cup America's Cup #AmericasCup , qui se tiendra en juin 2017 aux Bermudes. Après un long suspense, le verdict est tombé. La Filière présente aujourd’hui les noms des huit sportifs qu’elle a sélectionnés, en partenariat avec la Fédération Française de Voile (FFVoile) et l’École Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN).
Lire la suite →

A la une

Figaro-Bénéteau

Solo Maître CoQ : Nicolas Lunven en tête au phare des Birvideaux devant Sébastien Simon et Erwan Tabarly

Depuis plus de 24 heures, la flotte de la Solo Maître CoQ tire des bords dans un vent faible en direction du phare des Birvideaux. Premier à contourner ce point de passage obligé, Nicolas Lunven sur Generali devance Sébastien Simon sur Bretagne CMB Performance contre qui il livre une jolie bagarre au coude-à-coude.
Lire la suite →

Record

Le Trophée Jules Verne entre les mains de Francis Joyon et son équipage

Francis Joyon et l’équipage du maxi-trimaran IDEC SPORT, Clément Surtel, Alex Pella, Bernard Stamm, Gwénolé Gahinet, auquel manque Sébastien Audigane en convoyage au beau milieu de l’Atlantique, ont reçu hier soir dans les salons du très prestigieux Musée de la Marine Marine Marine nationale à Paris le Trophée Jules Verne, l’étonnante sculpture en sustentation dans l’espace, créée par l’américain Thomas Shannon. Une passation de pouvoir entre les précédents tenants du record Record #sailingrecord , représentés par Pierre Yves Moreau du Team Banque Populaire et assisté pour l’occasion par la légende Britannique de la voile, Sir Robin Knox Johnson, détenteur du trophée avec le regretté Peter Blake en 1994 (Enza New Zealand).
Lire la suite →

Voile olympique

World Cup Series France • J3 : les 12 séries ont navigué dans les petits airs

Ce jeudi, pour le troisième jour des régates de la World Cup Series France – TPM à Hyères, le port Saint Pierre s’est réveillé sous une plus fine avec un vent timide. Les six comités de course ont fait le maximum pour que les 12 séries puissent naviguer dans les petits airs aujourd’hui et seuls les Kiteboarders n’ont pas pu en découdre sur l’eau. La chasse aux meilleures places est désormais lancée, alors que les premières Medal Races (grandes finales) commencent samedi. Demain devrait être une journée décisive pour l’ensemble des compétiteurs avec un fort mistral annoncé.
Lire la suite →

#Ultim

The Bridge : Vincent Riou et Billy Besson embarquent à bord de Sodebo Ultim’

Lancement de la saison le 25 juin prochain avec comme perspective, une confrontation inédite entre quatre gigantesques multicoques menés en équipage et le Queen Mary 2. Sodebo Ultim Ultim #Ultim #multicoque ’ et ses concurrents s’élanceront en effet le 25 juin de Saint-Nazaire en direction de New-York.
Lire la suite →

Mini 6.50 Arkema 3

Pornichet Select : Quentin Vlamynck deuxième des prototypes

Quentin Vlamynck participait ce week-end à la Pornichet Select, première épreuve du Championnat de France de Course au Large en Solitaire de la saison, à bord de son prototype Mini 6.50 Arkema 3. Parti de Pornichet le 22 avril vers 13h00, le skipper a franchi la ligne d’arrivée en 2e position à 5h22 ce lundi 24 avril, après 40 heures et 8 minutes de course. Bénéficiant de superbes conditions sur les 300 milles nautiques (555 km) du parcours, avec une pointe de vitesse Vitesse #speedsailing à 20,59 nœuds (37km/h), Quentin a su tirer profit de son innovante machine et démontré le potentiel de son bateau aux 24 autres prototypes engagés.
Lire la suite →