Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Yannick Bestaven : "pour le Vendée Globe 2020, il faudra absolument être (...)

#VOILE Imoca

Yannick Bestaven : "pour le Vendée Globe 2020, il faudra absolument être sur foiler pour prétendre au podium"

D 15 mars 2017     H 15:52     A Redaction SSS [Source RP]     > 1038 visites     C 1

#LaRochelle | #IMOCA | #VG2016 |

agrandir
L’aventure Aventure du Vendée Globe est à peine terminée, que le navigateur rochelais Yannick Bestaven (44 ans) se prépare déjà activement pour la prochaine édition en 2020. Il vient d’acquérir Initiatives Cœur, le 60 pieds de Tanguy de Lamotte, et se lance sur le circuit IMOCA.

Dès novembre 2017, il participera à la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , une course qu’il a gagnée en 2015 avec Pierre Brasseur ; puis il prendra le départ de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum -Destination Guadeloupe en novembre 2018, une transat qu’il clôture en 7e position en 2014, sur son Class40 Le Conservateur. L’ambition de ce programme dense : renforcer son palmarès océanique déjà bien étoffé, et être fin prêt en 2020 pour relever le défi du Vendée Globe, un rêve pour ce marin qui pratique la course en solitaire depuis plus de 15 ans.

Un bateau et des courses océaniques

C’est officiel depuis quelques jours : Yannick Bestaven, le skipper rochelais vainqueur de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2015, suite à la signature d’un protocole de cession, est le nouveau propriétaire d’Initiatives Cœur, l’IMOCA de Tanguy de Lamotte. L’ex-PRB de Vincent Riou, est un plan Farr, sorti des chantiers CDK Technologies à La Forêt-Fouesnant, en 2006. Il bénéficie d’une étrave entièrement modifiée, pour davantage de volume et de puissance.

« Ce bateau a été très bien fiabilisé pour le Vendée 2016, il est prêt à naviguer dans les meilleures conditions. Je le mettrai à l’eau en avril à Lorient, puis il sera basé à La Rochelle. Je vais commencer par le prendre en main tel qu’il est », confie l’heureux navigateur.

Cette acquisition permet dès à présent à Yannick Bestaven de lancer son programme de préparation sportive, en vue de participer au Vendée Globe 2020. Il comprend trois transats majeures (Transat Jacques Vabre 2017 et 2019, et Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum 2018), et sera enrichi par des transats et des courses intermédiaires tout au long de l’année.

En recherche de partenaires

« Au fil du temps, et en fonction du budget que nous aurons réuni, nous ferons des choix tactiques. Je dispose en tout cas d’un bel outil de travail, qui va me permettre de prendre le départ de courses océaniques et d’emmener sur l’eau des entrepreneurs qui, j’espère, deviendront de futurs partenaires », précise Yannick Bestaven.

S’il réunit le budget nécessaire, le skipper rochelais ambitionne de remettre en chantier son IMOCA pour intégrer des foils, voire de lancer la construction d’un nouveau bateau à foils en 2018. Car cet ingénieur de formation, en est convaincu,

« il faut régater en foils sur ces bateaux-là ! Et pour le prochain Vendée Globe 2020, il faudra absolument être sur foiler pour prétendre au podium ! »

L’atout cœur des hydrogénérateurs

Si le skipper rochelais ne manque pas d’arguments sportifs pour convaincre ses futurs partenaires, il possède également de solides références technologiques, grâce aux hydrogénérateurs que conçoit sa société Watt & Sea. Développées lors de sa première participation au Vendée Globe en 2008, ces hydroliennes capables de créer une énergie décarbonée ont depuis conquis les marins. Quasiment tous les bateaux au départ du Vendée Globe 2016 en étaient équipés. Une version embarquée à bord du bateau a même été développée pour le Banque Populaire VIII d’Armel Le Cléac’h, vainqueur de la course. Les hydrogénérateurs équiperont également les huit bateaux au départ de la prochaine Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , en octobre 2017. De quoi apporter à l’innovation, à son créateur et à ses futurs partenaires, un rayonnement international !



Dans la même rubrique

Vendée Globe

Sébastien Destremau : "J’ai réalisé dans ce Vendée Globe que nous avons des ressources insoupçonnées"

Après s’être emparé de la 18e place du Vendée Globe la nuit dernière, Sébastien Destremau a reçu ce samedi un accueil triomphal dans le chenal des Sables d’Olonne. Après 124 jours 12 heures 38 minutes et 18 secondes de mer, le dernier concurrent à boucler ce 8e Vendée Globe a savouré avec joie et émotion cette communion avec le public. Il s’est ensuite exprimé en conférence de presse. Morceaux choisis des mots de Destremau…
Lire la suite →

Retours aux Sables

Vendée Globe : Sébastien Destremau, 18e, a clôturé la 8e édition

Aux Sables-d’Olonne, l’arrivée sur la ligne de Sébastien Destremau (TechnoFirst – faceOcean) ce samedi 11 mars 2017, à 1 heures, 40 minutes et 18 secondes, heure française, marque l’achèvement du Vendée Globe 2016-2017. Le skipper Toulonnais s’octroie la 18e et dernière place du tour du monde en solitaire, qu’il a parcouru en 124 jours, 12 heures, 38 minutes, 18 secondes à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 8,2 nœuds. Sébastien Destremau achève le huitième Vendée Globe 50 jours après le vainqueur Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) arrivé le 19 janvier. Avec vingt-neuf concurrents au départ et dix-huit à l’arrivée - un score qui n’avait encore jamais été atteint- la huitième édition du Vendée Globe inscrit un record Record #sailingrecord supplémentaire dans l’histoire de la course !
Lire la suite →

No Way Back

Pieter Heerema : "Le départ et l’arrivée ont été les meilleurs moments de cette épreuve"

Premier Hollandais à participer au Vendée Globe, Pieter Heerema a terminé le tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance jeudi 2 mars en franchissant la ligne d’arrivée à 22h26, après 116 jours 9 heures 24 minutes et 12 secondes en mer. A bord de No Way Back, Pieter a réellement parcouru 29 747 milles nautiques à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 10, 65 nœuds et se classe 17e de cette 8e édition. Une victoire pour ce skipper qui partait le 6 novembre dernier sur un Imoca60 de dernière génération avec pour seul objectif de boucler son tour du monde et revenir aux Sables d’Olonne.
Lire la suite →

Class 40

Jean Galfione : « Le chantier d’hiver suit son cours »

Modifier le gréement pour le passer sur emmagasineur, reprendre les peintures de la carène, revoir légèrement les réservoirs de fioul, effectuer un peu de stratification ici et là : voilà, dans les grandes lignes, ce qui figurait sur la job-list de Jean Galfione pour son chantier d’hiver. Un chantier a pour but de faire gagner son Class40 en performance pour la saison à venir mais aussi et surtout de l’adapter à sa façon de fonctionner. Pour l’heure, celui-ci suit son cours dans les temps impartis, chez PL Yachting, à Port-la-Forêt. Cela devrait donc permettre au skipper de Serenis Consulting de remettre, comme prévu, son bateau à l’eau à la mi-mars, puis de reprendre les entraînements dans la foulée avant de se présenter au départ de sa première course – le Grand Prix Guyader - fin avril.
Lire la suite →

#Imoca #VG2016

Fabrice Amedeo : "Michel Desjoyeaux m’avait dit que le Vendée Globe, c’est une emmerde par jour"

Après 103 jours 21 heures et 01 minute de mer, Fabrice Amedeo a bouclé ce samedi son premier Vendée Globe, en coupant la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne à 10 heures 03 minutes. Une superbe performance pour le skipper de Newrest-Matmut, deuxième bizuth de cette édition, qui met un terme à une aventure Aventure « incroyable ». Retour sur un parcours jalonné de difficultés et de moments intenses.
Lire la suite →

A la une

#GPEN

Grand Prix de l’Ecole Navale 2017 : Soleil, vent faible et courants pour la deuxième journée

Pour ce deuxième jour de compétition au Grand Prix de l’Ecole Navale – Championnat de France Monotypes Habitables, les conditions météos se sont révélées conformes aux prévisions de la veille. C’est ainsi que, sous un très beau ciel bleu ensoleillé, les coureurs ont attendu toute la matinée que le vent se lève, sauf pour les Diam 24 Diam 24 #Diam24 qui ont réussis à faire deux courses, pour finalement régater qu’en milieu d’après-midi.
Lire la suite →

La Trinité sur Mer

Armen Race Uship 2017 : Victoire de l’équipage de François Gabart 1h16 devant celui de Thomas Coville

François Gabart à bord de son Ultim Ultim #Ultim #multicoque Macif a avalé les 270 milles de l’Armen Race Uship 2017 en 18h21’22" et remporte ainsi cette 7e édition. Dans des conditions variées, le team Macif a pris beaucoup de plaisir.
Lire la suite →

Lesconil

Défi des Ports de Pêche : Royan domine encore les régates

Les voiliers du Défi 2017 ont largué les amarres vers 10h, à la suite du briefing skippers au cours duquel le Président annonçait son envie de débuter par deux parcours construits de type banane en Baie de Lesconil.
Lire la suite →

Groupama Team France

America’s Cup : Début des régates reporté au samedi 27 mai

America’s Cup America's Cup #AmericasCup Event Authority (ACEA) et la direction de course (ACRM) viennent d’annoncer qu’en raison de vents très forts sur les Bermudes vendredi 26 mai, le lancement de la 35e Coupe de l’America sera décalé au samedi 27 mai.
Lire la suite →

Team Banque Populaire

Maxi Solo Banque Populaire IX : Mise à l’eau reportée et pas de Transat Jacques Vabre pour Armel Le Cléac’h

Le Maxi Solo Banque Populaire IX, actuellement en construction au sein du chantier CDK à Lorient, concentrera une nouvelle fois tout le savoir-faire et l’expertise du Team Banque Populaire qui prévoit la mise à l’eau du Maxi Solo Banque Populaire IX début octobre 2017. Son skipper Armel Le Cléac’h ne s’alignera pas au départ de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , privilégiant l’optimisation et la fiabilisation de son trimaran de 32 mètres par une série d’entraînements en mer.
Lire la suite →

samedi 27 mai
  Visiteurs connectés : 52

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

En course !

Grand Prix de l’Ecole Navale

Suivez l’America’s Cup avec SeaSailSurf
- Site officiel
- Archives SeaSailSurf


Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Tshirt ML Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.
T-shirt ML Dronautic
T-shirt Manches longues blanc Dronautic®

Réseaux







Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.