Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Jean Galfione : « Le chantier d’hiver suit son cours »

#VOILE Class 40

Jean Galfione : « Le chantier d’hiver suit son cours »

D 21 février 2017     H 13:38     A Redaction SSS [Source RP]     > 1386 visites     C 1

#Cornouaille | #Class40 |

agrandir
Modifier le gréement pour le passer sur emmagasineur, reprendre les peintures de la carène, revoir légèrement les réservoirs de fioul, effectuer un peu de stratification ici et là : voilà, dans les grandes lignes, ce qui figurait sur la job-list de Jean Galfione pour son chantier d’hiver. Un chantier a pour but de faire gagner son Class40 en performance pour la saison à venir mais aussi et surtout de l’adapter à sa façon de fonctionner. Pour l’heure, celui-ci suit son cours dans les temps impartis, chez PL Yachting, à Port-la-Forêt. Cela devrait donc permettre au skipper de Serenis Consulting de remettre, comme prévu, son bateau à l’eau à la mi-mars, puis de reprendre les entraînements dans la foulée avant de se présenter au départ de sa première course – le Grand Prix Guyader - fin avril.

« Avant d’entamer ce chantier, il a fallu faire des choix et cela n’a pas forcément été facile mais j’ai tout de même réussi à trancher », rappelle Jean Galfione qui, fort de l’année 2016 lors de laquelle il a pu prendre ses marques sur son nouveau bateau (un plan Humphreys construit par Ocean Tec yard en 2013) et décider des modifications à apporter pour l’améliorer. « Aujourd’hui, les choses suivent leur cours et le chantier progresse comme je veux. Actuellement, nous continuons notamment d’avancer sur les modifications de gréement puisque nous avons choisi de tout passer sur emmagasineur, ce qui implique aussi la fabrication d’un nouveau jeu de voiles. Nous travaillons également sur la carène proprement dite. En l’occurrence, nous reprenons les peintures. A cela s’ajoute la modification des réservoirs de fiouls et toujours un peu de strat’ à droite à gauche », indique l’ancien perchiste qui a, par ailleurs, choisi de ne pas transformer les ballasts de sa machine, ainsi que cela avait été évoqué à l’automne dernier.

Objectif : être prêt et performant fin avril

« Nous avons pris contact avec les architectes et les ingénieurs britanniques qui ont dessiné le bateau. Les résultats de leurs études ont fait que nous avons décidé de ne pas précipiter les choses et donc de ne rien changer pour le moment », précise Jean qui profite d’un hiver relativement calme pour effectuer différentes opérations de relations publiques aux côtés de ses partenaires, participer à quelques séances de coaching en entreprise ou encore travailler dans sa maison. « Parfois ça fait du bien quand tout se passe tranquillement. Cela me laisse le temps de relancer sereinement ma saison sur les plans logistique et administratif mais aussi de participer à certaines manifestations auxquelles je n’ai plus souvent le temps d’être présent, comme, par exemple, le All Star Perche qui s’est déroulé le week-end du 4-5 février, aux côtés de Renaud Lavillenie et d’autres anciens du circuit », raconte Jean Galfione qui prévoit de remettre son Class40 aux couleurs de Serenis Consulting à l’eau lors de la deuxième quinzaine du mois de mars. « Après ça, je compte naviguer un maximum en avril pour valider les travaux réalisés et le plan de pont. L’idée est évidemment d’être le plus performant possible lors de la première épreuve de la saison, le Grand Prix Guyader, programmé du 29 avril au 2 mai prochains », annonce le skipper.

- Info presse Rivacom



Dans la même rubrique

#Imoca #VG2016

Fabrice Amedeo : "Michel Desjoyeaux m’avait dit que le Vendée Globe, c’est une emmerde par jour"

Après 103 jours 21 heures et 01 minute de mer, Fabrice Amedeo a bouclé ce samedi son premier Vendée Globe, en coupant la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne à 10 heures 03 minutes. Une superbe performance pour le skipper de Newrest-Matmut, deuxième bizuth de cette édition, qui met un terme à une aventure Aventure « incroyable ». Retour sur un parcours jalonné de difficultés et de moments intenses.
Lire la suite →

Vendée Globe

Arnaud Boissières : "je rêve d’être à nouveau dans quatre ans au départ"

Une foule é-nor-me, un soleil radieux, un skipper ému mais déjà déterminé à y retourner… Il y a des matins comme ce vendredi aux Sables d’Olonne, qui confirment que le Vendée Globe est une formule magique. Second après Armel Le Cléac’h à terminer trois fois consécutivement ce tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance, Arnaud Boissières confirme qu’il est un grand marin. Le skipper de La Mie Câline entre ainsi dans l’histoire et promet qu’elle ne s’arrêtera pas là.
Lire la suite →

CommeUnSeulHomme

Eric Bellion : "La peur a été présente pendant tout le Vendée Globe"

Eric Bellion (CommeUnSeulHomme) a franchi la ligne d’arrivée du 8e Vendée Globe, lundi 13 février 2017 à 17 heures 58 minutes et 20 secondes (heure française) à la 9e du classement général. Premier bizuth, le marin de 40 ans boucle son tour du monde en 99 jours 04 heures 56 minutes et 20 secondes, sur un Imoca de la génération 2008 – l’ex DCNS-. Éric termine ainsi une giration de 28 048 milles sur l’eau, à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 11,78 nœuds.
Lire la suite →

Spirit of Hungary

Vendée Globe : Le Hongrois Nandor Fa a franchi la ligne d’arrivée à la 8e place

Le Hongrois Nandor Fa (Spirit of Hungary) a franchi la ligne d’arrivée aux Sables-d’Olonne le 8 février à 11 heures 54 minutes 09 secondes (heure française). II s’empare d’une très belle 8e place pour sa troisième participation au Vendée Globe. Son temps de course est de 93jrs 22h 52mn 09s. Il a parcouru 27 850 milles à 12,35 noeuds de moyenne.
Lire la suite →

Vendée Globe

Louis Burton : "Je me suis fait massacrer au Cap Horn, ça a été ma plus grosse épreuve"

Heureux d’en finir avec son tour du monde en solitaire, qu’il boucle pour la première fois, le skipper de Bureau Vallée arrivé en septième position aux Sables-d’Olonne a répondu aux questions des journalistes, lors de sa conférence de presse.
Lire la suite →

A la une

Catamaran de sport

10e St. Barth Cata-Cup : les Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani font un sans-faute

Une boucle entre Toc Vert et Bonhomme via l’îlet Boulanger, puis un tour entre Les Grenadins et Bonhomme en laissant Frégate à l’extérieur : tel était le programme du jour pour les 47 équipages de la St. Barth Cata-Cup dont les nerfs ont été mis à rude épreuve, vendredi. Et pour cause, en régatant sous le vent de l’île, ils ont dû composer avec un flux de sud sud-est pour 6 à 10 nœuds très instable, à la fois en force et en direction. Si les cartes ont régulièrement été redistribuées, certains duos ont malgré tout réussi à faire preuve de régularité, à commencer par les Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani (Les Perles de Saint-Barth), auteurs d’un sans-faute avec deux victoires de manches et grands vainqueurs du Prix Eden Rock Villa Rental. Au général après trois courses, l’avantage reste cependant au tandem Grec Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis (Relwen) qui continue de faire forte impression.
Lire la suite →

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Jean-Pierre Dick et Yann Eliès comptent les heures qui les séparent de la victoire

Le compte à rebours a commencé pour l’arrivée de St Michel-Virbac demain en fin d’après-midi (heure française) à Salvador de Bahia. Concentrés et redoublant de vigilance le long de la côte, Jean-Pierre Dick et Yann Eliès comptent les heures qui les séparent de la victoire. Ce serait la quatrième pour Jean-Pierre, performance encore inédite sur la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 . Et il est fort possible que le skipper améliore son propre record Record #sailingrecord établi en 2005 avec Loïck Peyron (13 jours, 9 heures, 19 minutes). Derrière, plusieurs matchs vont être passionnants à suivre, aussi bien dans le peloton des Imoca qu’en tête des Class40. Sur les 26 bateaux encore en course ce soir, beaucoup n’ont pas dit leur dernier mot.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

Multi 50 Arkema

Lalou Roucayrol et Alex Pella : "Nous sommes allés la chercher très loin cette victoire !"

Grands vainqueurs ce jeudi de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures, 14 minutes et 19 secondes de course. Malgré quelques soucis techniques et la blessure aux côtes d’Alex, le duo d’Arkema a constamment occupé l’une des deux premières places et est finalement sorti vainqueur de son duel à couteaux tirés face à FenêtréA-Mix Buffet. Premières réactions des skippers à Salvador de Bahia.
Lire la suite →

dimanche 19 novembre
  Visiteurs connectés : 39

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt Dronautic
T-shirt blanc Dronautic®
Sweat Capuche Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfeuses à paddle.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.