Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Multicoques » Thierry Bouchard : "Cette mise à l’eau est l’aboutissement de (...)

#VOILE Multi 50 Ciela Village

Thierry Bouchard : "Cette mise à l’eau est l’aboutissement de dix mois de travaux dont trois mois d’études"

D 5 octobre 2017     H 10:30     A Redaction SSS [Source RP]     > 3148 visites     C 1

#Architecturenavale | #foil | #multi50 | #RouteDuRhum |

agrandir
Le Multi50 Ciela Village a été mis à l’eau mercredi 4 octobre à Port-la-Forêt (Finistère) au terme de trois mois d’études et huit mois de construction. Le premier Multi50 conçu pour porter des foils annonce la couleur avec des choix résolument nouveaux, œuvre du cabinet d’architecture VPLP Design et de l’équipe de Thierry Bouchard, skipper et armateur du bateau. La construction a été confiée à CDK Technologies.

« Un peu d’émotion ce matin... Quand les portes du hangar se sont ouvertes, je me suis dit : Ah... donc on l’a fait !!! »

Le soleil presque méditerranéen a fait passer le trimaran de 15 mètres de l’ombre à la lumière, hier, concrétisant ainsi un projet que le skipper de Sanary-sur-Mer nourrit depuis plus d’un an. Un projet ambitieux, dont le coup d’envoi fut donné dès lors que la jauge Multi50 autorisait les foils. Une décision que Thierry Bouchard, navigateur et chef d’entreprise, a perçue comme une opportunité d’innover.

« Je n’ai pas eu envie d’adapter un ancien Multi50. Le projet d’un nouveau bateau, conçu avec des foils, était enthousiasmant. Il s’est vite imposé ».

Un bateau plus puissant et plus raide

Ciela Village est donc un Multi50 de toute dernière génération. Dès le mois de septembre 2016, les architectes de VPLP Design commençaient à plancher sur l’étude en repensant tous les paramètres pour utiliser au mieux la nouvelle donnée : les foils. En novembre, CDK technologies débutait la construction des moules puis la construction du bateau dès le mois de janvier.

« En termes de volumes, de formes, de répartition des masses, et d’hydrodynamique, les foils ont modifié la donne. C’est un bateau plus puissant et plus raide que les précédents Multi50. Nous avons également beaucoup travaillé sur l’ergonomie et la protection de l’équipage. »

Ciela Village dispose de bras en X, ce qui a permis d’utiliser au mieux tous les renforts carbone autorisés par la jauge ; la coque centrale est davantage en V et les entrées d’eau sont plus fines ; il n’a pas de safran central mais un safran sur chaque flotteur, une dérive centrale et des foils ; une casquette aérodynamique protège l’équipage pour renforcer la performance.

Un aboutissement et un nouveau challenge

Une nouvelle page est désormais à écrire, celle de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 dont le départ sera donné dans un mois très exactement. Thierry Bouchard et Oliver Krauss, associés à bord du Multi50, engagent donc un sprint dès aujourd’hui. Il consiste à acquérir en un temps record Record #sailingrecord suffisamment de confiance pour prendre un départ serein. Ils multiplieront les navigations pour apprivoiser leur nouveau bateau.

Thierry Bouchard : « Cette mise à l’eau est l’aboutissement de dix mois de travaux dont trois mois d’études, donc on est très fier. Il a fallu 20.000 heures de travail. C’est la première fois que je mène un projet comme celui-ci. Il y a eu un gros travail avec CDK et notre équipe technique s’est vraiment arrachée pour que l’on soit à l’eau aujourd’hui et que l’on puisse prendre le départ de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 . Il y a quelques semaines, on n’était pas certain d’y arriver. Mais c’est aussi le début d’un nouveau challenge. Nous allons naviguer dès ce week-end ».

Oliver Krauss, co-skipper sur la Transat Jacques Vabre : « C’est toujours aussi agréable de naviguer ensemble, on se connaît très bien, c’est pour cela qu’on y retourne à chaque fois. Là, on a juste changé le bateau, c’est déjà pas mal ! On a 20 jours devant nous pour apprendre le bateau et s’il y a des défauts, il faut que l’on soit capable de les corriger avant le départ. Nous allons d’abord naviguer avec les préparateurs, on leur doit bien ça ! ».


Voir en ligne : Info presse multi50.cielavillage.fr

Portfolio



Dans la même rubrique

Ultim

Trophée des Multicoques : Renouveau du GP de La Trinité du 28 au 31 août 2018

Créé en 1980 à l’initiative de l’ESIEA en partenariat avec la Société Nautique de La Trinité/Mer (SNT) et l’Union Nationale des Multicoques (UNM), le Trophée des Multicoques a marqué un moment-clé de la course océanique. À l’initiative de Marc Guillemot et de Dominic Bourgeois, ce rendez-vous va renaître fin août 2018 pour rassembler le maximum de voiliers à multiples coques à un peu plus de deux mois du départ de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum .
Lire la suite →

Multi 50

Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc : Erwan Le Roux l’emporte pour la quatrième fois

La dernière journée du Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc a consacré l’équipage d’Erwan Le Roux (FenêtréA-Mix Buffet) dans des conditions de vent légères. Le Multi50 trinitain n’aura concédé que trois manches sur neuf ; une à Réauté-Chocolat (Armel Tripon), qui termine deuxième ; deux à Arkema (Lalou Roucayrol) qui complète le podium. La French Tech Rennes Saint-Malo (Gilles Lamiré), plutôt taillé pour le large, a néanmoins réussi à rester au contact.
Lire la suite →

Multi 50

Record SNSM : Victoire de Erwan Le Roux, Clément Bouyssou, Mathieu Renault et Mayeul Riffet en 50’

Samedi, à 17h36, FenêtréA – Mix Buffet a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée de la 13e édition du Record Record #sailingrecord SNSM. Auteurs d’un très bon départ, Erwan Le Roux, Clément Bouyssou, Mathieu Renault et Mayeul Riffet se sont d’emblée installés aux commandes de la flotte, creusant régulièrement l’écart sur leurs concurrents avant une avarie de gennaker au large des Sables d’Olonne qui les a contraints à naviguer sous Code 0 jusqu’à l’arrivée, leur faisant, de fait, perdre un peu de leur avance.
Lire la suite →

Solidaires En Peloton

Thibaut Vauchel-Camus : "la coque centrale, les flotteurs, les bras de liaison et la barre d’écoute ont été réalisés"

Thibaut Vauchel-Camus et son équipe sont entrés depuis quelques semaines dans une phase très concrète concernant la construction du futur Multi50 aux couleurs de la lutte contre la sclérose en plaques. Accompagné des architectes Quentin Lucet et Antoine Lauriot-Prévost du Cabinet VPLP, le navigateur, vainqueur de la dernière The Transat The Transat #thetransat #ostar bakerly en Class40, revient d’une visite du chantier ENATA, à Dubaï, qui conçoit ce nouveau multicoque à foils. Les impressions de Thibaut à son retour…
Lire la suite →

Multi 50

Armel Tripon : "Je mets à l’eau le premier multicoque océanique de ma carrière"

C’est le grand jour pour Armel Tripon : ce vendredi 7 avril à la Trinité-sur-mer, le Multi50 RÉAUTÉ CHOCOLAT est mis à l’eau, après cinq mois de chantier. Le trimaran du skipper nantais sera baptisé officiellement le 20 avril prochain à Nantes. Sa première compétition sera le Tour de Belle-Ile, mais le grand objectif de la saison est la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , l’automne prochain. Explications avec Armel Tripon, qui fait aujourd’hui son entrée dans le monde passionnant du multicoque océanique.
Lire la suite →

A la une

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Catamaran de sport

10e St. Barth Cata-Cup : Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis ont remporté la 1re manche

Jeudi, les 47 équipages de la 10e St. Barth Cata-Cup ont entamé les choses sérieuses et pour ce premier jour de compétition, le comité de course a profité d’un vent de secteur sud sud-est soufflant entre 8 et 12 nœuds pour les envoyer sur un tour de l’île. Dévents, effets de site… il a fallu faire preuve d’observation et de finesse, et à ce petit jeu, les favoris ont d’emblée montré leur aisance, confirmant leur statut. Le tiercé gagnant du jour ? Dans l’ordre, Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis (Relwen), Pierre Le Clainche – Antoine Joubert (designaffairs – 001) et Franck Cammas – Matthieu Vandame (ODP 1).
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

Multi 50 Arkema

Lalou Roucayrol et Alex Pella : "Nous sommes allés la chercher très loin cette victoire !"

Grands vainqueurs ce jeudi de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures, 14 minutes et 19 secondes de course. Malgré quelques soucis techniques et la blessure aux côtes d’Alex, le duo d’Arkema a constamment occupé l’une des deux premières places et est finalement sorti vainqueur de son duel à couteaux tirés face à FenêtréA-Mix Buffet. Premières réactions des skippers à Salvador de Bahia.
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart établit le temps de référence absolu Ouessant - Cap des Aiguilles

Moins de deux jours après avoir pulvérisé son propre record Record #sailingrecord de la distance parcourue en 24 heures (851 milles), François Gabart a franchi jeudi matin à 8h25 (heure française) la longitude du Cap des Aiguilles, qui marque l’entrée dans l’océan Indien, après 11 jours 22 heures et 20 minutes de mer. Un temps exceptionnel, puisque non seulement le skipper du trimaran MACIF améliore de 2 jours 6 heures et 24 minutes le temps de passage en 2016 de Thomas Coville, détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, mais il établit en outre le meilleur chrono absolu au Cap des Aiguilles, solitaire et équipage confondus !
Lire la suite →

samedi 18 novembre
  Visiteurs connectés : 35

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt ML Dronautic
T-shirt Manches longues blanc Dronautic®
Tshirt MC Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.