Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Régate » Voile légère » Camille Lecointre : "Je suis tellement contente que la voile française ait (...)

#VOILE #Rio2016

Camille Lecointre : "Je suis tellement contente que la voile française ait ramené 3 médailles"

Hélène Defrance : "Le podium on le voulait, on le sentait très bien mais ouah, c’est tellement incroyable"

D 19 août 2016     H 13:07     A Redaction SSS [Source RP]     > 1098 visites     C 1

#Dériveur | #olympicsailing | #Sportféminin | #Brésil |

agrandir
Championnes du Monde en titre, elles visaient le podium. Mais avec les médaillées Olympiques de Londres 2012 contre elles, le chemin n’était pas simple. Camille Lecointre et Hélène Defrance ont su se préparer, s’engager, se remettre en cause, gagner les places et les titres pour être au top de leur forme le jour J. Aujourd’hui, elles viennent de remporter le bronze à Rio et apportent à la France sa troisième médaille en voile, après Charline Picon (Or en planche à voile RS-X) et Pierre Le Coq (Bronze en planche à voile RS-X).

Les françaises remportent le Bronze derrière les britanniques, médaillées d’argent à Londres en 2012 et les néo-zélandaises, Championnes Olympiques 2012. Cette Medal Race s’est jouée dans les dernières secondes... Il fallait du mental mais aussi des éléments naturels favorables et les deux françaises ont pu réunir tout ce qu’il fallait pour gagner cette médaille de bronze. Cette médaille c’est une récompense pour un duo, un entraîneur, une famille, une fédération, une ligue, un pôle, que de monde autour de ce duo !

Camille Lecointre, interview :

Couper la ligne ?

"Quand on coupe la ligne, on sent un moment de flottement. Ca se joue à un point. On fait nos calculs et nous ne nous sommes pas trompées. On attendait, Gildas (leur entraîneur ndlr) nous disait Si, si, si... C’est un truc de fou ! C’est fou de se dire que ça se joue à rien !!!! Je comprends maintenant ce que c’est que de se dire "Saisir sa chance".

Londres en 2012, c’était une 4e place... Avais-tu cette image en tête ?

" J’avais l’image dans un coin de ma tête. A Londres, avec Mathilde, nous avions manqué de réussite. Alors avant de prendre le départ, j’ai dit à Hélène "Je ne peux pas imaginer revenir sans médaille. Et pourtant, le temps passait durant cette manche... Je suis tellement contente !!! Ca se joue à tellement rien, les gens n’imaginent pas ! C’est un sport de pleine nature, c’est vraiment particulier, on ne maîtrise pas tout. Si nous n’avions pas eu cette risée, ça ne serait pas passé."

Troisième médaille de la voile française à Rio, tu réalises votre performance ?

"Nous sommes contentes des résultats d’ensemble de l’équipe de France. Nous n’avons pas fait un fiasco comme à Londres. Je sentais bien notre équipe, avec une belle préparation Olympique, une bonne ambiance entre nous tous, coureurs, entraîneurs et encadrement. Je suis tellement contente que la voile française ait ramené 3 médailles !"

Hélène Defrance, interview :

Première Olympiade, première médaille, ça représente quoi ?

"C’est un aboutissement. Le podium on le voulait, on le sentait très bien mais ouah, c’est tellement incroyable ! Ce sont des moments sympas, des moments difficiles, des doutes aussi."

C’est un travail d’équipe ?

"Nous sommes contents d’avoir réussi ensemble. Il faut cravacher, bien naviguer, être une équipe forte ! C’est une bonne barreuse, une bonne équipière et un bon coach, c’est un trio indissociable !"

Gildas Philippe, entraîneur et homme clé :

Une médaille, ça fait quoi ?

"Finir comme ça, c’est tellement bien. Le parcours qu’elles ont fait depuis un an et demi est vraiment impressionnant. Podium du Championnat du Monde en 2015, vainqueurs en 2016, elles méritaient une médaille à Rio. Et la régate était compliquée aujourd’hui."

Quel a été ton rôle ?

"Il fallait mettre tout cela en musique. Comme dans un couple, il faut prendre un peu de recul, avoir un oeil objectif. Et je leur ai aussi apporté mon expérience (Champion du Monde 1998 en 470, deux Olympiades à son actif, Sidney et Athènes ndlr). Mais ça ne suffit pas, tu ne peux pas gagner si tu n’es pas moteur de ton projet. C’était à elles de prendre leurs propres décisions."


Voir en ligne : Info presse Kaori / lecointre-defrance-sailing2016.blogspot.fr



Dans la même rubrique

#Rio2016

Rio 2016 : Camille Lecointre et Hélène Defrance médaillées de Bronze en 470

Elles l’ont fait ! Camille Lecointre & Hélène Defrance, Championnes du monde 2016 de 470 se sont surpassées pour décrocher leur médaille de BRONZE et entrer dans l’histoire de la voile olympique.
Lire la suite →

Dériveur

Optimist : Le Suisse Max Wallenberg est champion du monde 2016

Le jeune régatier (14 ans), membre du Talent Pool de Swiss Sailing Team et de la Société Nautique de Genève, a remporté vendredi après-midi le championnat du monde d’Optimist à Vilamoura, Portugal, face à 250 concurrents.
Lire la suite →

#SWCWeymouth16

Sailing World Cup : 3 médailles pour les Français à Weymouth

Dernière régate internationale rassemblant toutes les séries olympiques, l’étape de Coupe du monde de Weymouth & Portland a permis à tous les coureurs engagés, une ultime répétition avant les Jeux de Rio. Les Français terminent la compétition avec trois médailles : de l’argent pour Jonathan Lobert (Finn), et du bronze pour Mathilde de Kerangat (Laser Radial) et le binôme Billy Besson-Marie Riou, en Nacra 17.
Lire la suite →

#Skiff

Mondial Mustoskiff : L’Allemand Andi Lachenschmid l’emporte à Carnac

Aujourd’hui était le dernier jour du Championnat du Monde Mustoskiff-ACO au Yacht Club de Carnac. Les compétiteurs auront rencontré tous les temps durant cette épreuve. La semaine avait commencé par du petit temps et une forte chaleur puis s’est achevée par un temps plus frais et un vent assez fort allant jusqu’à 22 nœuds.
Lire la suite →

#2016SWC

Coupe du Monde de Voile à Hyères : 3 médailles de bronze pour l’Equipe de France de Voile

L’étape de Coupe du monde de Hyères s’est achevée avec pour bilan trois médailles au compteur français. Camille Lecointre & Hélène Defrance en 470, Jonathan Lobert en Finn et Charline Picon en RS:X se sont donné le mot en terminant tous les trois avec la médaille de bronze autour du cou.
Lire la suite →

A la une

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Catamaran de sport

10e St. Barth Cata-Cup : Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis ont remporté la 1re manche

Jeudi, les 47 équipages de la 10e St. Barth Cata-Cup ont entamé les choses sérieuses et pour ce premier jour de compétition, le comité de course a profité d’un vent de secteur sud sud-est soufflant entre 8 et 12 nœuds pour les envoyer sur un tour de l’île. Dévents, effets de site… il a fallu faire preuve d’observation et de finesse, et à ce petit jeu, les favoris ont d’emblée montré leur aisance, confirmant leur statut. Le tiercé gagnant du jour ? Dans l’ordre, Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis (Relwen), Pierre Le Clainche – Antoine Joubert (designaffairs – 001) et Franck Cammas – Matthieu Vandame (ODP 1).
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

Multi 50 Arkema

Lalou Roucayrol et Alex Pella : "Nous sommes allés la chercher très loin cette victoire !"

Grands vainqueurs ce jeudi de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures, 14 minutes et 19 secondes de course. Malgré quelques soucis techniques et la blessure aux côtes d’Alex, le duo d’Arkema a constamment occupé l’une des deux premières places et est finalement sorti vainqueur de son duel à couteaux tirés face à FenêtréA-Mix Buffet. Premières réactions des skippers à Salvador de Bahia.
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart établit le temps de référence absolu Ouessant - Cap des Aiguilles

Moins de deux jours après avoir pulvérisé son propre record Record #sailingrecord de la distance parcourue en 24 heures (851 milles), François Gabart a franchi jeudi matin à 8h25 (heure française) la longitude du Cap des Aiguilles, qui marque l’entrée dans l’océan Indien, après 11 jours 22 heures et 20 minutes de mer. Un temps exceptionnel, puisque non seulement le skipper du trimaran MACIF améliore de 2 jours 6 heures et 24 minutes le temps de passage en 2016 de Thomas Coville, détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, mais il établit en outre le meilleur chrono absolu au Cap des Aiguilles, solitaire et équipage confondus !
Lire la suite →

vendredi 17 novembre
  Visiteurs connectés : 46

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Polo Dronautic
Polo blanc Dronautic®
Sweat bleu
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.