Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Régate » Voile légère » Multicoque de sport » Bernard Stamm : "Cette année, notre objectif est d’essayer de rentrer (...)

#VOILE #Diam24

Bernard Stamm : "Cette année, notre objectif est d’essayer de rentrer dans le Top 5"

D 30 mars 2017     H 10:00     A Redaction SSS [Source RP]     > 2656 visites     C 1

#trimaran | #Diam24 | #TourVoile |

agrandir
Alors qu’il vient de remettre à l’eau son trimaran aux couleurs de Cheminées Poujoulat, son fidèle partenaire depuis 2003, Bernard Stamm s’apprête à rempiler pour une troisième saison sur le circuit des Diam 24 Diam 24 #Diam24 . C’est, en effet, ce week-end que le skipper Suisse s’alignera au départ de sa première course de la saison. Une saison qui s’annonce bien remplie avec, au programme, le Grand Prix Atlantique, le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France, le Grand Prix de l’Ecole Navale, la Multyco, la Normandie Cup et le Tour de France à la Voile.

Plus expérimenté et davantage rôdé sur son « petit » bateau, Bernard affiche logiquement des ambitions fortes, cette année. Il vise notamment une place dans le Top 5 à l’issue de la 40e édition du TDF, l’épreuve phare de son calendrier 2017. Pour atteindre son objectif, le marin a choisi de modifier l’organisation Organisation #organisation du bord, mais aussi de s’appuyer sur des régatiers particulièrement chevronnés, à l’image de Gwen Riou, qui compte notamment une préparation olympique en 470, et de Jean-Christophe Mourniac, ex membre de l’équipe de France de Tornado, champion du Monde de Hobie Tiger (catamaran de sport Catamaran de sport #catamaran ) et deuxième du Tour de France 2016.

Après un tour du monde bouclé en 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes sur le maxi trimaran IDEC Sport aux côtés de Francis Joyon, avec, à la clé, un nouveau record Record #sailingrecord , Bernard Stamm se prépare donc à attaquer sa saison 2017, sur le circuit des Diam 24 Diam 24 #Diam24 .

« Nous avons remis Cheminées Poujoulat à l’eau ce lundi. Cette semaine, nous allons participer à trois jours de stage avec quelques-uns de nos concurrents sous la houlette de Marc Bouët. Ce sera une belle occasion de remettre le bateau en route avant le coup d’envoi du Grand Prix Atlantique, vendredi »,

a expliqué Bernard qui tâchera de reprendre aussi vite que possible ses marques sur son trimaran mais qui a déjà eu l’opportunité de s’entraîner dix jours à Tahiti, le mois dernier.

« Nous nous sommes fait prêter un bateau sur place et nous nous sommes confrontés avec l’équipage de Téva Plichard. C’était vraiment parfait pour se mettre dans le bain », a ajouté le skipper, d’ores et déjà impatient d’attaquer sa saison. « Le projet a encore évolué depuis l’an passé. Et pour cause, le niveau de la classe grimpe constamment et il faut s’adapter »,

a indiqué Bernard qui a donc apporté différentes modifications à son projet.

Des postes mieux adaptés à chacun

« C’était compliqué de courir toutes les étapes comme je l’ai fait l’an passé. J’ai donc proposé de céder la barre du bateau. Ainsi, je vais pouvoir me concentrer sur la nav’ sur les raids et commenter les stadium pour les invités de Cheminées Poujoulat »,

a précisé le marin Suisse qui laissera ainsi le stick à Jean-Christophe Mourniac, spécialiste du petit multicoque, tandis que Gwen Riou officiera à la grand-voile puis à la tactique, et que lui fera équipier d’avant sur les côtiers.

« A ce jour, nous ne sommes pas encore vraiment fixés sur le quatrième équipier, celui qui se retrouvera à l’avant sur les in-shore. Ce week-end, à Pornichet, c’est Pierre Le Clainche qui occupera le poste mais rien n’est encore figé pour le moment. Il faut que le 4e homme nous permette de rester dans une fourchette de poids raisonnable et qu’il arrive à fonctionner au mieux avec le noyau déjà existant »,

souligne Bernard qui affiche, cette année, des ambitions fortes en termes de résultat, notamment sur le Tour de France, l’épreuve phare de la classe.

« En 2016, Marie Soler et Hugues Puimatto découvraient complètement le support et la navigation au large. De plus, aucun de nous trois n’était véritablement à son poste de prédilection. Nous sommes, malgré tout, parvenus à bien progresser, en particulier pendant le Tour, mais nous n’avons pas réussi à transformer l’essai au niveau du classement. L’expérience s’est avérée très enrichissante sur le plan humain mais sportivement, il nous a manqué un peu de temps »,

a commenté le skipper de Cheminées Poujoulat qui a, pour mémoire, terminé 12e à Nice.

Objectif : Top 5

« Cette année, notre objectif est d’essayer de rentrer dans le Top 5. Nous savons néanmoins qu’il subsiste quelques inconnues car, par rapport à l’année dernière, les teams semblent plus entraînés mais aussi mieux organisés. Le niveau monte progressivement, c’est un fait. A mon sens, il y a aujourd’hui deux voire trois fois plus d’équipages compétitifs qu’en 2016 »,

a noté Bernard Stamm qui compte sur les régates d’avant-saison pour se caler et se préparer au mieux.

« Ces premières courses vont nous permettre de nous jauger par rapport aux autres et de définir le boulot à effectuer sachant que l’on part de beaucoup moins loin que l’année dernière. Nous avons tous nos expériences. Nous allons tâcher de les partager et d’en tirer parti au mieux »,

a promis le marin que l’on verra donc ce week-end à Pornichet pour le GP Atlantique, et ensuite à la Trinité-sur-mer pour le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France (du 13 au 17 avril), à Lanvéoc pour le Grand Prix de l’Ecole Navale (du 25 au 28 mai), à Bénodet pour la Multyco (du 3 au 5 juin), au Havre pour la Normandie Cup (du 15 au 18 juin), et sur les différentes étapes du Tour du France à la Voile (Dunkerque, Fécamp, Jullouville, Arzon - Port du Crouesty, les Sables d’Olonne, le Grau du Roi – Port Camargue, Marseille et Nice) entre les 7 et 30 juillet. Un joli programme en perspective !


Voir en ligne : Info presse Rivacom / www.bernard-stamm.com



Dans la même rubrique

Nacra 17

Billy Besson : "Amélie Riou m’accompagne pour une longue route qui se finira à Tokyo"

Billy Besson a signé ses retrouvailles la semaine dernière avec "son Nacra 17 après une opération du dos et 6 mois de récupération". Il annonce par la même occasion le nom de sa nouvelle équipière en vue des prochains Jeux Olympiques.
Lire la suite →

Catamaran de sport

Martinique Cata Raid 2017 : Les Boulogne, Bontemps-Amiot et Joschke-Berranger vainqueurs

La semaine a été intense pour les 36 équipages inscrits avec notamment la dernière étape du jour entre Le Vauclin et Le Robert qui aura marqué les esprits par ses conditions musclées. Les autres jours ont été plus calmes mais toujours aussi intenses avec un vent très fluctuant. Les concurrents se sont souvent retrouvés à jouer à la roulette russe pour réussir à se frayer un chemin dans les couloirs de vent. Malgré tout, on a assisté à de belles batailles engagées sur l’eau par un plateau de très haut niveau.
Lire la suite →

Red Bull Youth America’s Cup

Équipe de France Youth America’s Cup 2017 : 8 régatiers sélectionnés

Il y a trois mois, la Filière d’Excellence Team France invitait quatorze jeunes régatiers à rejoindre le collectif Team France Jeune. Durant plusieurs semaines, les sportifs se sont perfectionnés à bord des bateaux volants, sous le regard attentif de leurs coaches. Leur objectif : donner le meilleur d’eux-mêmes afin de décrocher leur billet pour la Red Bull Youth America’s Cup America's Cup #AmericasCup , qui se tiendra en juin 2017 aux Bermudes. Après un long suspense, le verdict est tombé. La Filière présente aujourd’hui les noms des huit sportifs qu’elle a sélectionnés, en partenariat avec la Fédération Française de Voile (FFVoile) et l’École Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN).
Lire la suite →

#GC32 #ExtremeSailing

2016 Extreme Sailing Series : Alinghi s’impose à Sydney pour remporter à 3e titre

Pour dépasser son rival Oman Air en tête à mi saison, Alinghi n’avait d’autre choix que d’aligner 4 victoires d’affilée. Après avoir dominé à Saint Petersburg, Madère et Lisbonne, l’équipe helvétique gagne la 8e et dernière étape en baie de Sydney. Alinghi s’octroie ainsi le championnat 2016 d’Extreme Sailing Series Extreme Sailing Series #extremesailing ™.
Lire la suite →

F18

St Barth Cata Cup : Pierre Le Clainche et Antoine Joubert remportent l’édition 2016

La dernière journée de l’édition 2016 de la St Barth Cata Cup s’est conclue avec une victoire des jeunes Pierre Le Clainche et Antoine Joubert. L’équipage a réussi à se maintenir dans les premiers du classement pendant les 4 jours de la régate et leur première place à la dernière course leur a permis de conclure cette édition en beauté.
Lire la suite →

A la une

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec entrevoit une petite fenêtre pour vendredi 24 novembre après-midi

Les fichiers météo n’ont plus de secrets pour Yves le Blevec. Depuis son retour à terre, il y a deux semaines, après sa première tentative de départ sur son tour du monde à l’envers, en solitaire, il les scrute attentivement. La situation instable de ces dernières semaines laisse cependant entrevoir une petite fenêtre pour demain, vendredi 24 novembre après-midi. Le skipper Actual a choisi de s’y engouffrer avant qu’elle ne se referme.
Lire la suite →

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Maxime Sorel et Antoine Carpentier remportent la catégorie des Class40

Ce jeudi 23 novembre, à 00h 19mn 15s, Maxime Sorel et Antoine Carpentier ont franchi la ligne d’arrivée de la 13e édition de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en première position de la catégorie Class40. Le duo aura mis 17 jours 10 h 44mn et 15s pour parcourir les 4 350 milles théoriques depuis Le Havre à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 10,40 nœuds, mais il a réellement parcouru 4 513 milles à 10,77 nœuds.
Lire la suite →

Coupe du monde de windsurf slalom PWA

Airwaves Nouméa Dream Cup : 80 riders engagés sur la 2ème journée

C’est dans des conditions dantesques que les 80 riders engagés sur la 2ème journée de la Airwaves Nouméa Dream Cup se sont affrontés. Sur cette dernière étape de la coupe du monde de windsurf Windsurf #Windsurf slalom PWA, les points se resserrent, la fatigue se fait sentir. Il ne faut rien lâcher : il reste encore quatre jours de compétition. Par ailleurs, la jeunesse était à l’honneur cet après-midi avec la NRJ Kids Race.
Lire la suite →

Course - croisière

Rallye des Iles du Soleil : Bon départ à destination de Marie-Galante en Guadeloupe

C’est samedi 18 novembre dernier à 11h00 que les onze bateaux inscrits à cette première édition du Rallye des Iles du Soleil ont pris le départ au large de Marina Lanzarote (Canaries) à destination de Marie-Galante (Guadeloupe). Vent de Nord/Est de 10/15 nœuds et mer peu agitée au menu sur une ligne de départ mouillée quasi travers au vent pour éviter tous risques de collision pour les bateaux, sachant que ces derniers ont 2 800 milles à parcourir dans les étraves. A noter au moment du départ, la présence d’une dépression dans le nord de l’archipel canarien obligeant la flotte à privilégier en première partie de parcours une option vers le Sud. Et si certains envisageaient de passer au large de l’archipel cap-verdien, d’autres pensaient repiquer assez rapidement sur la route directe. A suivre...
Lire la suite →

AC75

36e America’s Cup : Le monocoque de 75 pieds à foils dévoilé

Voici le bateau qui sera le support de la prochaine Coupe de l’America défendue par les Néo Zélandais d’Emirates Team New Zealand. Ils avaient choisi de laisser de côté le catamaran ailé à foils de 50 pieds pour un monocoque moderne. Cela donne un 75 pieds à foils en T (pratique pour le match racingf !).
Lire la suite →

vendredi 24 novembre
  Visiteurs connectés : 19

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Sweat Capuche Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfeuses à paddle.
Sweat marron
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.