Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Vendée Globe : Alex Thomson a passé l’équateur en leader et en un (...)

mercredi 26 avril
  Visiteurs connectés : 27

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vendée Globe

Site officiel | Cartographie | Cartographie 2D | Archives SeaSailSurf


Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

TShirt Bio Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfeuses à paddle.
Blue Sweat SeaSailSurf
Veste à capuche multicolor (choisissez celle que vous préférez) avec zip central. Impression des logos en bleu permanent.

Réseaux







Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.





#VOILE #VG2016

Vendée Globe : Alex Thomson a passé l’équateur en leader et en un temps record

D 16 novembre 2016     H 08:00     A Information Vendée Globe     > 8080 visites     C 1

#LesSablesdOlonne | #IMOCA | #sailingrecord | #VG2016 |

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


agrandir
9 jours 07 heures 02 minutes ! C’est donc le nouveau temps de référence entre Les Sables d’Olonne et l’équateur établi par Alex Thomson (Hugo Boss) mardi vers 20h (heure française), soit un jour et quatre heures de mieux que Jean Le Cam en 2004…

Un temps canon qui s’explique par des conditions météorologiques très favorables depuis le départ dimanche 6 novembre, par un Pot au Noir peu développé pour les premiers et par les performances nettement accrues des monocoques IMOCA, avec ou sans foils.

Le Britannique était suivi 2h54’ plus tard par Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII), puis avec 3h22’ de retard par Vincent Riou (PRB), 4h59’ plus tard par Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) et 5h47’ après par Paul Meilhat (SMA).

Tonnerre et éclairs

Quant à Jérémie Beyou (Maître CoQ), il a changé d’hémisphère juste avant le classement de 5h00, suivi par Morgan Lagravière (Safran) plus à l’Est. En fait, les dix premiers ont réussi à s’extirper du Pot au Noir et font désormais route vers Recife dans un alizé de Sud-Est modéré sur l’équateur (10-15 nœuds) et déjà plus soutenu pour les leaders (18-22 nœuds). En revanche, du 8°N au 4°N, la Zone de Convergence Inter Tropicale (ZCIT) a une légère tendance à se résorber et le peloton n’est pas totalement ralenti même si les orages égrainent leurs coups de tonnerre et leurs éclairs à l’horizon.

Par 27°W, il semble qu’il y ait un passage pas trop actif qui permet aux solitaires de maintenir une vitesse Vitesse #speedsailing moyenne supérieure à 6 nœuds, à l’image de Kito de Pavant (Bastide Otio), Louis Burton (Bureau Vallée), Bertrand de Broc (MACSF) et Arnaud Boissières (La Mie Câline). Mais derrière ce groupe, il n’est pas sûr que les conditions soient aussi favorables même si le jour pointant ses rayons au large du côté africain, devrait faciliter le repérage des grosses masses nuageuses.

Enfin autour du Cap-Vert, l’Irlandais Enda O’Coineen (Kilcullen Voyage-Team Ireland) s’échappe des perturbations des îles quand Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean) tente une voie originale entre l’archipel et le continent alors que Tanguy de Lamotte est reparti de Mindelo. Le skipper d’Initiatives-Cœur n’a pas pu réparer la casse de sa tête de mât, et s’il n’a pas encore officiellement abandonné, il fait route vers les Sables d’Olonne sous voilure réduite.

Portfolio


Dans la même rubrique

Des Pieds et des Mains

Damien Seguin : "mon objectif est de prendre le départ du Vendée Globe 2020"

Après une année riche, couronnée notamment d’une très belle médaille d’or en 2.4 mR aux Jeux Paralympiques de Rio, Damien Seguin était mardi soir à Barcelone pour assister aux Trophées Rolex du Marin de l’année décerné par World Sailing. Le double champion olympique était avec Charline Picon le seul représentant français nominé. C’est l’Argentin, Santiago Lange, médaillé d’or en Nacra aux Jeux de Rio 2016 qui a été sacré. Une victoire que n’a pas manqué de saluer Damien Seguin qui rêve désormais de course au large. Le skipper était présent sur les pontons du Vendée Globe la semaine dernière. Entretien.
Lire la suite →

Comme un seul homme

Eric Bellion : "la première nuit et nous aurons 25 nœuds au portant"

A moins de 24 heures du départ, le temps s’accélère pour Éric et son équipe. Le skipper a tout de même trouvé le temps de faire une sieste et veille aux derniers préparatifs. Pour lui, le meilleur remède au stress reste cette météo d’exception.
Lire la suite →

Sponsoring

Vendée Globe 2016 : Une 7e participation pour PRB

Créée en 1975 à La Mothe-Achard (Vendée) par Jacques Laurent, l’entreprise PRB débute son incroyable histoire avec la voile et le Vendée Globe en 1992 en complétant le budget de Jean-Yves Hasselin à qui, il manque 400 000 francs pour s’élancer dans la deuxième édition du Tour du Monde à la Voile en Solitaire Sans Escale et Sans Assistance. 24 ans plus tard, l’aventure Aventure se poursuit toujours puisque le sponsor prendra le 6 novembre prochain le départ de son 7e Vendée Globe !
Lire la suite →

Vendée Globe 2020

IMOCA : Bureau Vallée et Louis Burton resignent pour 4 ans avec la reprise du monocoque à foils Banque Populaire 8

Avant de prendre le départ le 6 novembre prochain pour leur 2e Vendée Globe, Bureau Vallée et Louis Burton ont décidé de repartir ensemble pour 4 ans, avec en ligne de mire la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum 2018 et le Vendée Globe 2020. Au centre de ce nouveau programme, un accord a été finalisé avec le Groupe BPCE et le Team Banque Populaire pour la reprise du monocoque à foils Banque Populaire 8 dont la livraison se fera peu après le retour du Vendée Globe.
Lire la suite →

Solidaires en Peloton ARSEP

Class40 : Thibaut Vauchel-Camus remporte le championnat 2016

Pour la deuxième année consécutive, Solidaires en Peloton ARSEP mené par Thibaut Vauchel-Camus remporte le championnat Class40. L’équipe espagnole de Gonzalo Botin (Tales II) et le projet du britannique Phil Sharp (Imerys) complètent le podium.
Lire la suite →

A la une

#Ultim

The Bridge : Vincent Riou et Billy Besson embarquent à bord de Sodebo Ultim’

Lancement de la saison le 25 juin prochain avec comme perspective, une confrontation inédite entre quatre gigantesques multicoques menés en équipage et le Queen Mary 2. Sodebo Ultim Ultim #Ultim #multicoque ’ et ses concurrents s’élanceront en effet le 25 juin de Saint-Nazaire en direction de New-York.
Lire la suite →

Figaro-Bénéteau

Solo Maître CoQ : victoire d’Adrien Hardy sur la 3e manche • Pierre Quiroga leader du général

Changement de décor sur la Solo Maître CoQ en cette deuxième journée de compétition en baie des Sables d’Olonne. Après le grand soleil et la dizaine de noeuds de vent d’hier, la grisaille et des conditions de navigation plus sportives ont animé le terrain de jeux de la flotte des 40 figaristes. Sur zone le vent de Nord-Est d’une dizaine de noeuds, qui soufflait le matin, est rapidement monté en puissance en tout début d’après-midi atteignant les 20-25 noeuds de moyenne, voir plus dans les rafales.
Lire la suite →

Voile olympique

World Cup Series France : Début des régates à Hyères

Du 25 au 30 avril se tient à Hyères la World Cup Series, rendez-vous français de la Coupe du monde de voile, qui regroupe l’élite mondiale. Avec plus de 500 coureurs, le spectacle promet de nouveau d’être au rendez-vous dans la baie hyéroise. Les 2.4mR et les kiteboarders débuteront la compétition dès ce mardi.
Lire la suite →

Mini 6.50 Arkema 3

Pornichet Select : Quentin Vlamynck deuxième des prototypes

Quentin Vlamynck participait ce week-end à la Pornichet Select, première épreuve du Championnat de France de Course au Large en Solitaire de la saison, à bord de son prototype Mini 6.50 Arkema 3. Parti de Pornichet le 22 avril vers 13h00, le skipper a franchi la ligne d’arrivée en 2e position à 5h22 ce lundi 24 avril, après 40 heures et 8 minutes de course. Bénéficiant de superbes conditions sur les 300 milles nautiques (555 km) du parcours, avec une pointe de vitesse Vitesse #speedsailing à 20,59 nœuds (37km/h), Quentin a su tirer profit de son innovante machine et démontré le potentiel de son bateau aux 24 autres prototypes engagés.
Lire la suite →

Griffon Solo

Mini 650 : Ian Lipinski a remporté la Pornichet Select 6.50 2017

C’est la deuxième victoire de la saison pour le navigateur lorientais d’adoption. Griffon.fr a coupé la ligne d’arrivée de cette classique du circuit à 2h50 ce matin avec 2h30 d’avance sur son poursuivant. C’est une belle démonstration de force alors que quasi l’ensemble des concurrents de la future Mini Transat était sur la ligne de départ.
Lire la suite →