Vous êtes ici : Accueil » FR-MER » Motonautisme » Energy Observer : Le 1er navire hydrogène autonome a été mis à flot (...)

#MER #EnergyObserver

Energy Observer : Le 1er navire hydrogène autonome a été mis à flot vendredi dans le port de Saint-Malo

D 15 avril 2017     H 09:30     A Redaction SSS [Source RP]     > 3518 visites     C 1

#saintmalo #bzh | #Architecturenavale | #accastilllage | Le monde du moteur |

agrandir
Le 14 avril, après une semaine d’exposition sur l’esplanade Saint-Vincent, Energy Observer, le 1er navire hydrogène autonome, a été mis à flot dans le port de Saint-Malo devant une foule enthousiaste. Ce moment symbolique était très attendu par toute l’équipe d’Energy Observer qui a retenu son souffle jusqu’à la fin de la manœuvre. À cette occasion, les partenaires du projet ainsi que Florence Lambert et Nicolas Hulot, respectivement marraine et parrain du catamaran, s’étaient donnés rendez-vous dans la cité corsaire pour assister au spectacle.

Premiers tests pour Energy Observer, une nouvelle étape

La mise à flot du navire marque le début d’une nouvelle étape dans l’aventure Aventure Energy Observer. Durant deux mois, l’équipe sera mobilisée autour de la première phase de tests en mer. Au programme : raccordement des derniers éléments techniques, essais en mer pour tester et éprouver la chaîne de production d’hydrogène complète développée en collaboration avec les ingénieurs du CEA-Liten, avant le grand départ pour un Tour de France en autonomie énergétique.

« C’est une grande émotion de voir ce bateau toucher enfin l’eau ! Maintenant nous allons pouvoir commencer à tester ces technologies révolutionnaires lors des premières navigations, en particulier l’électrolyseur et la pile à combustible, en présence des ingénieurs et du futur équipage d’Energy Observer. » déclare Victorien Erussard, capitaine d’Energy Observer.

« C’est un moment unique et très émouvant, cette mise à l’eau marque le début de notre Odyssée pour le futur. Un tour du monde de six ans à bord de ce navire pionnier qui va nous permettre de passer du constat à l’action, en partant à la rencontre de tout ceux qui innovent pour planète ! » dit Jérôme Delafosse, Chef d’expédition d’Energy Observer.

« Ce projet incarne les changements nécessaires à l’échelle planétaire. Bon nombre de technologies à bord peuvent-être traduites en enjeux industriels et en emplois. » affirme Nicolas Hulot, parrain de Energy Observer.

« Energy Observer montre que l’écologie peut être high tech. C’est un concentré d’intelligence et une belle démonstration que dès lors que l’intelligence de l’homme s’associe à la nature toutes les options sont ouvertes, ce bateau en sera la démonstration. » exprime Florence Lambert, marraine de Energy Observer.

L’expédition Energy Observer

Fin juin, le bateau du futur empruntera les voies fluviales pour rejoindre Paris, où il sera officiellement baptisé en présence d’Anne Hidalgo, maire de la ville. Ce baptême constituera la première escale d’Energy Observer, qui sera suivi par une série d’escales françaises dont Monaco sera le terme en décembre 2017. À ce jour, plusieurs villes telles que Nantes, Brest, Cherbourg, Bordeaux ou Toulon ont montré un intérêt pour accueillir Energy Observer dans leurs ports.


Voir en ligne : Info presse www.energy-observer.org

Portfolio



Dans la même rubrique

#EnergyObserver

Energy Observer : Une propulsion par un un kite de 50 m2 développé par Yves Parlier

Energy Observer a signé un partenariat avec Yves Parlier et Beyond the sea ! L’ambition : développer un kite intelligent de 50m2 pour tracter le bateau. Pour la première fois cette technologie va non seulement réduire les dépenses énergétiques mais aussi produire de l’énergie, grâce à l’hydrogénération et ainsi contribuer à la mixité énergétique. Pour l’occasion, Yves Parlier s’est rendu sur le chantier, en présence de Jeremie Eloy, pour accompagner et conseiller l’équipage. Avec celui que l’on surnomme l’ingénieur des mers d’un côté, et le vainqueur d’une coupe du monde de kite surf Surf #Surf de l’autre, c’est très bien entouré que l’équipage entend relever le défi.
Lire la suite →

Solar1 Monte-Carlo Cup

Doublé hollandais en Open Class (8m) et en A class (6m) à Monaco

C’est avec le départ du quai Louis II de PlanetSolar le catamaran géant de 30 m et ses 512 m2 de panneaux photovoltaïques, que s’achève la Solar1 Monte-Carlo Cup, la première course de bateaux propulsés uniquement à l’énergie solaire en pleine mer Méditerranée.
Lire la suite →

Course solaire

Monaco accueillera la Solar1 Monte-Carlo Cup du 10 au 12 juillet

Les bateaux propulsés par l’énergie solaire, venant du monde entier, vont participer pendant deux jours au premier championnat du monde de bateaux résolument écologiques. Ces unités sont développées par des universités internationales et pilotées par de jeunes étudiants. Une nouvelle discipline sportive, promise à un grand avenir, qui allie talent et endurance, en utilisant uniquement l’énergie solaire.
Lire la suite →

HydroContest

Concours : Construire un bateau à moteur permettant de transporter plus vite en consommant toujours moins

Parallèlement à la quête du Ruban Bleu avec l’Hydroptère.ch et à la préparation de la Petite Coupe des Class C Class C #CClassCats #LittleCup , le team Hydros lance l’HydroContest, une compétition internationale destinée aux étudiants en formation scientifique issus des Grandes Ecoles du monde entier. Leur défi ? Construire un bateau à moteur permettant de transporter plus vite en consommant toujours moins.
Lire la suite →

Iguana 29

Un bateau amphibie présente ses chenilles

L’agence de design Fritsch-associés avait présenté pour le salon Salon #Salonnautique nautique 2010 son projet de véhicule amphibie de 8,6m. Le prototype de l’Iguana 29 est désormais prêt à être dévoilé lors du salon Salon #Salonnautique de Cannes.
Lire la suite →

A la une

Multi 50 Arkema

Transat Jacques Vabre 2017 : Karine Fauconnier blessée, Lalou Roucayrol recrute Alex Pella pour la remplacer

Karine Fauconnier s’est blessée lors d’une navigation d’entraînement sur le Multi 50 Multi 50 #multi50 Arkema en juillet dernier. Elle ne sera pas en mesure de participer à la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 aux côtés de Lalou Roucayrol qui a donc dû trouver un nouveau co-skipper pour la remplacer au pied levé. Et c’est le très expérimenté espagnol Alex Pella qui a été sélectionné. Lalou et Alex ont désormais 80 jours pour apprendre à mieux se connaître et former un duo performant au départ du Havre, le 5 novembre prochain. A terre, Karine Fauconnier garde un rôle actif dans le projet, en charge du routage et de la stratégie météo. Comme le dit la navigatrice, « c’est désormais un trio qu’il faudra affronter » !
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : L’équipe Espagnole MAPFRE a remporté le Leg Zero

Ce que cette étape qualificative a confirmé c’est que les équipes ayant de l’expérience et une bonne préparation sont très proches les unes des autres. Les moins performantes savent désormais qu’elles ont du pain sur la planche, mais leur progression est encourageante, vu les entrées tardives. Il y a du temps pour combler la différence avec deux mois avant le grand départ depuis Alicante, le 22 Octobre prochain.
Lire la suite →

GC32

Extreme Sailing Series : Oman Air prend la tête du classement grâce à sa victoire à Hambourg

Oman Air a remporté sa deuxième victoire sur un Act suite à une finale passionnante à Hambourg, malgré la pression mise sur la fin de la régate par SAP Extreme Sailing Team. Le syndicat omanais prend ainsi la tête du classement général.
Lire la suite →

Voile olympique

Test Event Aarhus : Jérémie Mion et Kévin Peponnet sur le podium • Louis Giard en or

Après un premier podium et une médaille d’or obtenue par Louis Giard hier, en RS : X, c’est un autre bateau français qui brille aujourd’hui : Jérémie Mion et Kevin Peponnet, en 470, décrochent la troisième place lors de ce Test Event d’Aarhus. Les deux français qui s’associaient en compétition pour la deuxième fois seulement, ont dû batailler et faire face à des conditions très changeantes pour maintenir leur place sur le podium.
Lire la suite →

Cowes

Rolex Fastnet Race : Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet vainqueurs en IMOCA, Charles Caudrelier en VO65

En coupant la ligne d’arrivée à Plymouth à 4h24 (heure française) ce mercredi matin, Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet ont remporté à bord de SMA la Rolex Fastnet Race, bouclant le parcours de 608 milles en 2 jours, 16 heures, 14 minutes et 02 secondes. Leaders de bout en bout, Paul et Gwénolé ont dominé une concurrence pourtant relevée. Ils remportent tous les deux pour la première fois cette classique de la course au large. Forts de cette victoire, ils peuvent aborder le grand rendez-vous de la saison 2017, la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , avec confiance, que ce soit au niveau du fonctionnement de leur duo que des performances de leur bateau...
Lire la suite →

mercredi 23 août
  Visiteurs connectés : 47

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Veste à capuche mixte SSS
Veste à capuche multicolor (choisissez celle que vous préférez) avec zip central.
Sweat Capuche Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfeuses à paddle.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.