SeaSailSurf.com

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="http://www.seasailsurf.com/seasailsurf/actu/spip.php?page=snip&id_article=9567"></iframe>

#Diam24 #J80

Normandie Cup : Team Lorina Limonade Golfe du Morbihan l’emporte chez les Diam 24

Vitel Sailing Team qui remporte la grand prix en J80

dimanche 5 juin 2016Redaction SSS [Source RP]

Pendant quatre jours la baie de Seine a reçu la belle flotte de la Normandie Cup. Jeudi ce sont les Diam 24 Diam 24 #Diam24 qui ont ouvert le bal, suivis vendredi par les J80, rejoints par les IRC, les Osiris et les Sport Boat ce week-end. Les régates ont été intenses dans toutes les séries mais une fois rentrés à terre, les 400 marins ont pu partager de bons moments de convivialité proposés par les clubs nautiques havrais et la Ligue de voile normande.

Ultime répétition pour les Diam 24 Diam 24 #Diam24

Dans un mois, à Dunkerque, la flotte des Diam 24 Diam 24 #Diam24 prendra le départ du Tour de France à la Voile. Dernière rencontre avant ce rendez-vous essentiel pour la série, la Normandie Cup a tenu ses promesses.

« On a trouvé ici ce que nous étions venus chercher. Un bon exercice avant le Tour avec des raids pas faciles et des stades nautiques plutôt tendus. C’était la dernière confrontation, il fallait bien naviguer, marquer les esprits et je crois que le contrat est rempli » confiait ce matin Mathieu Salomon (Team Lorina Limonade). « Une chose est sûre, nous reviendrons parce que l’organisation Organisation #organisation et les comités sont au top ! ».

Même son de cloche chez Thibault Julien du Team France Jeune :

"L’organisation Organisation #organisation de cette compétition était particulièrement bien rodée. Je me permets de souligner la qualité de l’organisation mise en place car je crois n’avoir jamais été aussi bien accueilli lors d’une régate. Des places de parking nous étaient réservées près du port, un repas chaud nous a été servi à l’arrivée à Fécamp lors du premier raid côtier et on nous a distribué des paniers repas lors du second côtier, au large de Deauville. L’ambiance était très conviviale et les équipages ont pu se réunir à plusieurs occasions après les courses (pot au restaurant "La Petite Rade", remise des prix intermédiaire, repas des équipages). Rien à dire également du côté du Comité, qui était superbement organisé et qui s’est montré très efficace, autant à terre que sur l’eau. Enfin, le plan d’eau du Havre nous a permis d’évoluer dans les mêmes conditions que celles du Tour de France à la Voile, avec une configuration de navigation proche de la côte et visible du grand public. Nous avons eu la chance de pouvoir naviguer durant les quatre jours de compétition, dans de bonnes conditions. Un grand merci aux organisateurs de la Normandie Cup pour leur accueil et leur professionnalisme !"

Si les membres de ces deux teams sont d’accord à propos de l’organisation de la Normandie Cup, sur l’eau c’est une autre paire de manches… En effet, dans cette série, ce matin, au premier coup de canon, le classement sur le podium n’était pas encore gagné et les deux équipages se disputaient la première place. Au final, Team Lorina Limonade Golfe du Morbihan a remporté la Normandie Cup, suivi de Team France Jeune et ce sont les Normands de Helvetia Blue by Normandy Elite Team qui complètent le podium.

Les Diam 24 ont couru 8 manches aujourd’hui et 20 en tout sur cette première Normandie Cup, un bel entraînement pour le Tour de France à la Voile qui les attend !

Les Sport boat dans la brume

En J80, depuis le début de la Normandie Cup, le podium était âprement disputé par ‘les Paprec’ (Recyclage et Team Espoir), Vitel Sailing Team et Ecole Navale CG29. Ce matin, Damien Michelier de Vitel ne cachait pas que cette dernière journée allait être tendue.

« Les manches durent 50 minutes, ça lance vite, il faut rester concentré jusqu’au bout si on veut conserver la tête au général ».

En J70, First Class 7.50 et Open 5,70 il n’y avait aucun suspense, les leaders de chacune de ces séries ne laissant aucune chance à leurs adversaires respectifs.

En revanche, le soleil tapait bien ce matin en baie du Havre et une brume persistante s’est levée, empêchant le Comité de lancer plus d’une course aujourd’hui.

Par conséquent, c’est Vitel Sailing Team qui remporte la Normandie Cup en J80, suivi d’Ecole Navale CG29 et de Team Espoir Paprec. Damien Michelier (Vitel Sailing Team) :

« Nous sommes évidemment ravis ! Ravis aussi de la manière dont les choses se sont déroulées. Le Comité a fait un super boulot en enchaînant les manches sans qu’il y ait d’attente et ce, malgré des conditions pas toujours évidentes. Pour ce qui nous concerne, le fait d’avoir été réguliers et d’avoir réussi à se sortir de situations parfois un peu difficiles pour revenir dans le match, nous a permis de gagner cette Normandie Cup sur laquelle nous reviendrons naturellement ! »

Sans surprise, Eiffage SNPH gagne la Normandie Cup en Open 5,70 et c’est le Club de St Aubin Elbeuf qui remporte le Défi des Clubs en First Class 7.50.

Paul François d’Eiffage : "Nous avons été globalement satisfaits, ce n’était pas notre configuration habituelle, mais nous avons bien réussi à nous caler tous les trois. C’était vraiment intéressant, avec de bonnes conditions de navigation. Nous participerons l’année prochaine avec plaisir ! "

Les IRC et des Osiris, c’est la classe !

Ce sont de beaux bateaux, ils ont de « la gueule » comme on dit. Imposants, portant de belles voiles, les IRC et Osiris comptent, qui plus est, quelques figures historiques. C’est au large du Havre que le Comité les a conduits pour régater aujourd’hui. Malgré la brume, ces unités ont pu réaliser deux courses.

Alors qu’hier tout, ou presque, semblait joué pour Adrenaline, aujourd’hui, les hommes Pierre Viard ont joué de malchance avec une manche de 8 et un BFD. Résultat, ils reculent à la troisième place au général de la Normandie Cup. Et c’est Pierre Paris sur Pinguin Playboy qui se classe premier de l’ensemble des courses, suivi de Noël Racine sur Foggy Dew.

En Osiris, le Iemanja de Gérard Gueroult a réussi à conserver son avantage sur le reste de la flotte et ce malgré un BFD lors de la dernière course.


Voir en ligne : Info presse www.normandie-cup.fr

Portfolio