Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Régate » Voile légère » Multicoque de sport » GC32 Racing Tour : Franck Cammas et son équipage emportent le titre de (...)

#VOILE #GC32

GC32 Racing Tour : Franck Cammas et son équipage emportent le titre de champions 2016

D 17 octobre 2016     H 07:00     A Redaction SSS [Source RP]     > 3344 visites     C 1

#catamaran | #foil | #GC32 | #Italie |

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


agrandir
Franck Cammas et son équipage à bord de Norauto powered by Groupama Team France ont prouvé de manière très convaincante que leur domination sur le GC32 GC32 #GC32 Racing Tour 2016 n’était pas un vain mot. Lors de cette journée de conclusion du Marseille One Design, qui s’est parfois déroulé dans des conditions météo délicates, l’équipe Française a réalisé un score parfait de cinq points sur cinq manches, laissant Argo, l’équipe Américaine de Jason Carroll, à la seconde place avec un écart de 24 points.

Au classement général du GC32 GC32 #GC32 Racing Tour avant le début du Marseille One Design, la seule équipe à pouvoir menacer NORAUTO était Team Tilt, l’équipe de Sébastien Schneiter. La jeune équipe Suisse termine quant à elle le Marseille One Design à la quatrième place, permettant ainsi à Franck Cammas et à son équipage d’emporter de six points le titre de champion sur le GC32 GC32 #GC32 Racing Tour 2016.

« Nous sommes très heureux du travail accompli et c’est un très bon circuit pour nous qui nous permet de passer du temps à naviguer et à concourir sur ce type de bateau », a commenté Franck Cammas. « Le niveau de tous les concurrents a progressé de plus en plus au fur et à mesure de la saison. Nous étions devant au début, mais depuis lors tout le monde a élevé son jeu en terme de manœuvres, et maintenant il faut vraiment se battre pour remporter chaque manche. »

Le vainqueur de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace a ajouté que le score parfait de NORAUTO aujourd’hui a probablement été le fruit de leurs entrainements du début de saison.

« Mais nous avons progressé au cours des quatre jours aussi, et nous sommes heureux de terminer la saison ainsi sur une excellente note. »


Voir en ligne : Info presse www.gc32racingtour.com


Les prévisions météo qui promettaient de 9 à 11 nœuds pour cette dernière journée de compétition étaient en réalité pessimistes, puisqu’après une petite heure d’attente sur le plan d’eau, le vent s’est stabilisé en direction, et pour le plus grand plaisir de tous les concurrents, il est monté jusqu’à 20 nœuds en rafales. Heureusement, dans une Rade Sud de Marseille bien protégée, le plan d’eau plat a permis aux équipes de progresser à des vitesses atteignant fréquemment les 30 nœuds et plus.

L’autre équipe Française, Team ENGIE de Sébastien Rogues, a eu une journée en demi-teinte, mais avec tout de même deux manches bouclées à la seconde place, plaçant ainsi par deux fois les deux équipes Françaises sur les deux premières marches du podium, et Team ENGIE en tant que deuxième meilleur bateau en terme de score sur la journée, preuve de tout le dur travail accompli par Sébastien Rogues et son équipage pour progresser depuis le début de la saison. Ils terminent le Marseille One Design à la cinquième place au classement général. Cependant ils se retrouvent à égalité de points pour la journée d’aujourd’hui avec l’équipe Japonaise de Mamma Aiuto !, qui s’est très bien comportée sur les deux premières manches du jour.

Plus tard dans la journée, cela a été le tour de l’équipe Suédoise jeune de GUNVOR Sailing de briller, car après des résultats décevants sur les premières manches, ces derniers ont terminé les deux dernières courses à la seconde place.

« Nous continuons de progresser, et nous sommes toujours très novices à bord de ce bateau, et nous faisons pas mal d’erreurs assez simples », a admis Gustav Petterson, skipper et tacticien de l’équipe. « Quand le niveau de stress monte, nous ne savons pas toujours quoi faire, et nos timings ne sont pas toujours les bons. Mais nous nous sommes améliorés au fur et à mesure de la journée d’aujourd’hui ».

Leur courbe d’apprentissage a en effet été importante, et c’est le premier événement sur lequel ils régataient sans le soutien de plusieurs champions Olympiques, tels que Iain Percy, Nathan Outteridge ou Freddy Lööf.

Les jeunes Suédois, qui ont pour la plupart tous un bagage en voile Olympique, ont savouré les conditions, et atteint des vitesses de plus de 30 nœuds à bord de Gunvor. « A moment donné nous étions très ralentis à la porte sous le vent, et certains bateaux déboulaient à 25-30 nœuds, donc nous avions le cœur au bord des lèvres », a admis Gustav Petterson.

Du coté de Jason Carroll et du team ARGO, très satisfaits de leur performance Marseillaise, ils ont atteint leurs objectifs en prenant la place en tête du championnat owner-driver (les « propriétaires-barreurs ») à Pierre Casiraghi et son équipe Malizia - Yacht Club de Monaco, et en terminant quatrièmes au classement général final du GC32 Racing Tour 2016.

« Mais je suis encore plus ravi d’avoir terminé second au classement général du Marseille One Design, c’est vraiment super et je suis très fier de notre équipe d’avoir réalisé cette performance », a commenté Jason Carroll, double champion du Monde de Melges 32, une classe de monocoques extrêmement compétitive. « Le classement owner-driver est aussi une belle récompense, qui ne s’est décidée que lors de cette dernière épreuve, et nous avons fait ce que nous devions. »

Jason Carroll n’a pu reproduire de victoire sur une manche comme hier avec son équipe, mais il a terminé la plupart du temps dans le haut du tableau.

« C’était vraiment fun aujourd’hui, nous avons passé une très bonne journée. C’était super, même après des départs médiocres, de pouvoir batailler avec les autres bateaux pour reprendre une ou deux places. »

Avec le Britannique Alister Richardson à la tactique, le régleur de grand-voile à bord d’Argo, Anthony Kotoun, a observé qu’aujourd’hui, et dans des conditions plus musclées, le succès venait de pouvoir exploiter les bonnes bascules de vent. Sinon que c’était

« les conditions les plus normales que nous ayons eues pour régater cette saison... »

GC32 Racing Tour 2016 championship results :

Pos Team Riva Cup Malcesine Cup 35 Copa del Rey MAPFRE La Reserva de Sotogrande Cup Marseille One Design Tot

  • 1 NORAUTO 1 2 1 1 1 6
  • 2 Team Tilt 2 1 3 2 4 12
  • 3 ARMIN STROM Sailing Team 3 6 2 4 7 22
  • 4 Argo 7 4 5 8 2 26
  • 5 Team ENGIE 5 8 8 3 5 29
  • 6 Malizia - Yacht Club de Monaco 8 5 4 6 6 29
  • 7 Gunvor Sailing 4 3 9 8 8 32
  • 8 Mamma Aiuto ! 10 7 6 7 3 33
  • 9 Realteam 10 9 7 5 9 40
  • 10 Spindrift racing 6 11 11 8 11 47
  • 11 Orange Racing 9 10 10 8 10 47

Portfolio



Dans la même rubrique

Suisse

D35 Trophy : Ladycat powered by Spindrift s’impose sur la saison 2016

Depuis la première rencontre en mai dernier et une première place accrochée pour Ladycat powered by Spindrift racing, l’équipe de Dona Bertarelli et de Yann Guichard n’a fait que maintenir les bons résultats et a dominé la compétition tout au long de la saison. Barreur du catamaran noir et or sur les huit Grand Prix, Xavier Revil, équipier fidèle de l’écurie, et ses 5 membres d’équipage, devancent des pointures du circuit tels que Alinghi (8 points d’avance) et Team Tilt (12 points) qui occupent respectivement la 2e et 3e place du classement final.
Lire la suite →

Catamaran M2

TeamWork M2 Speed Tour : Michel Vaucher remporte le championnat 2016

Michel Vaucher et son équipe sur Swiss Medical Network remportent le championnat des catamarans M2. En tête toute la saison, ils terminent à égalité de point avec TeamWork (Nils Palmieri), au terme du Grand Prix d’Evian ce week-end, comptant double pour le classement final. Spam (Olivier Légeret) monte sur la troisième marche du podium 2016.
Lire la suite →

Catamaran de sport

Team Saint Tropez : Une académie du Foil à Saint-Tropez

Depuis le début de l’année 2016, on aperçoit dans le Golfe de Saint-Tropez deux nouveaux bateaux noirs siglés TEAM SAINT TROPEZ ! A bord de ces nouveaux catamarans de 20 pieds munis de foil Foil #foil , les meilleurs jeunes compétiteurs de la Société Nautique de Saint-Tropez se permettent de voler au-dessus de l’eau.
Lire la suite →

Catamaran

Tour de Corse en cata de sport : tentative avortée pour Eric Defert et Florian Ottaviani

Le navigateur Finistérien Eric Defert et Florian Ottaviani de la Société Nautique d’Ajaccio s’étaient élancés dimanche 28 août aux alentours de 11H30 sur un "petit" Nacra F20 et sans assistance, au record Record #sailingrecord du Tour de Corse à la voile détenu par Lionel Péan aux commandes du VOR 70 SFS (26 h 54 le chrono de référence à battre).
Lire la suite →

Flying Phantom

Foiling Bay : Tim Mourniac et Tom Laperche vainqueurs dela 1re édition

Après 4 jours d’une compétition relevée dans la baie du Pouliguen - La Baule – Pornichet, la première édition de la Foiling Bay s’achève sur la victoire de l’équipage Tim Mourniac et Tom Laperche. Ce premier rendez-vous en Flying Phantom a été l’occasion de découvrir cette nouvelle discipline qui marque le début d’une grande aventure Aventure .
Lire la suite →

A la une

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Thomas Ruyant et Boris Herrmann heureux de leur 4e place en Imoca

Thomas Ruyant et Boris Herrmann sont arrivés ce matin à 7h (heure brésilienne) à Salvador de Bahia à bord de leur Malizia II heureux de leur 4e place en Imoca mais assoiffés ! Leur dessalinisateur ne produisait plus d’eau buvable depuis la nuit dernière. Bientôt ce sera au tour de Kito de Pavant et de Yannick Bestaven (Bastide Otio) de poser pied à terre, suivis, une poignée d’heures plus tard, du tandem mixte Tanguy de Lamotte et Samantha Davies à bord d’Initiatives-Cœur. En ce début de semaine, une chose est sûre : les 21 équipages encore en mer cravachent plus que jamais pour sauver leur place au classement, voire en grappiller une de plus. On est compétiteur où on ne l’est pas !
Lire la suite →

Catamaran de sport

10e St Barth Cata-Cup : Victoire des Grecs Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis

Cette quatrième et dernière journée de la St. Barth Cata-Cup qui devait départager les leaders et définir le podium a, en effet, offert un scénario improbable avec, à la clé, une foule de rebondissements. Ainsi, alors que la victoire semblait tendre les bras à Franck Cammas et Matthieu Vandame (ODP 1) qui occupaient la tête au classement à l’aube des deux dernières manches, celle-ci est finalement revenue à Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis (Relwen), les premiers ayant commis une erreur de parcours. Les Grecs sont toutefois loin d’avoir volé leur victoire. Les deux hommes ont, effet, constamment joué aux avant-postes et fait preuve d’une remarquable régularité malgré les conditions très changeantes. Au final, ils s’imposent avec une belle avance et devancent, dans l’ordre, les Argentins Cruz Gonzales Smith – Mariano Heuser (Eden Rock Villa Rental) et les Belges Patrick Demesmaeker – Olivier Gagliani (Les Perles de Saint-Barth).
Lire la suite →

StMichel-Virbac

Jean-Pierre Dick : "Cette 4e victoire, ce n’est que du bonheur !"

Jean-Pierre Dick tourne une page de sa vie de marin du large de la plus belle manière : par une victoire. En franchissant la ligne d’arrivée de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en vainqueur ce samedi 18 novembre 2017 après 13 jours 7h et 36min, JP et son compère Yann Elies signent ainsi le 4e titre du skipper niçois sur cette course et la seconde pour le briochin. Pour parachever cette journée incroyable, Jean-Pierre bat son propre record Record #sailingrecord sur cette épreuve.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

lundi 20 novembre
  Visiteurs connectés : 44

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt manches longues
SeaSailSurfeuses : choisissez la couleur de votre t-shirt.
Veste à capuche mixte SSS
Veste à capuche multicolor (choisissez celle que vous préférez) avec zip central.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.